background preloader

Technologie

Facebook Twitter

On a créé un cristal de temps - Sciencesetavenir.fr. Jusqu'à ces derniers mois, il faisait figure de fable scientifique.

On a créé un cristal de temps - Sciencesetavenir.fr

Son inventeur, l’Américain Frank Wilczek, prix Nobel de physique (2004) dont l’esprit iconoclaste passe des sciences du vivant aux mathématiques pures, a eu la géniale idée de l’appeler "cristal de temps". Car contrairement aux atomes d’un cristal ordinaire dont le motif se répète dans l’espace, ceux de ce cristal très particulier sont censés se répéter dans le temps. Autrement dit être animés d’un mouvement répétitif sur une très longue durée. Les physiciens étaient persuadés que ce cristal de temps n’allait pas voir le jour et jouer tout au plus le rôle d’aiguillon de la pensée.

Mais voilà que fin 2016, deux équipes réussissent à fabriquer un étrange objet qui rappelle l’idée de Wilczek ! © Sciences et Avenir Parvenir à dompter les atomes L’histoire commence en 2012 dans la tête de Frank Wilczek, spécialiste de "chromodynamique quantique", la théorie qui décrit la cohésion du noyau. Le SolarCoin, la crypto-monnaie du photovoltaïque - Sciencesetavenir.fr. Le modèle est pour le moins original.

Le SolarCoin, la crypto-monnaie du photovoltaïque - Sciencesetavenir.fr

Arrivé sur le marché de la fourniture d'énergie renouvelable (électricité et gaz) en septembre 2016, ekWateur (prononcer " équateur ") a décidé de proposer à ses clients de choisir un producteur d'électricité précis et local parmi ceux qu'il aura présélectionnés au préalable (pour l'instant, la centrale hydraulique de Tour-en-Savoie). Jusque-là, la société vendait par défaut l'énergie issue de centrales situées dans l'Ain et dans la Maurienne. EkWateur donne également la possibilité à ses clients de lui vendre une partie de leur propre production ou encore d'assurer, contre rémunération, le service client auprès de potentiels prospects.

Et depuis ce mois de mars, il accepte d'être payé non plus uniquement en euros mais également en... SolarCoins. Encore peu connu, le SolarCoin (§) est ce que l'on appelle une crypto-monnaie. Des physiciens affirment avoir créé un fluide possédant une "masse négative" Des chercheurs américains affirment avoir réussi à créer un fluide possédant une masse négative.

Des physiciens affirment avoir créé un fluide possédant une "masse négative"

Un fluide possédant une masse négative, signifie que contrairement à tout autre objet physique connu, lorsque vous appuyez sur ledit fluide, ce dernier accélère dans la direction opposée au lieu de le faire dans la même direction initiale. Un tel comportement pourrait mener les scientifiques à comprendre certains comportements étranges qui se produisent dans les trous noirs et les étoiles à neutrons. Mais avant de parler de trous noirs et d’étoiles à neutrons, penchons-nous sur une autre question : comment est-ce que quelque chose peut avoir une masse négative ? Hypothétiquement, la matière devrait pouvoir avoir une masse négative, de la même manière qu’une charge électrique peut être négative ou positive. Donc en théorie cela fonctionne, mais la notion de masse négative est un sujet qui porte à débat dans la communauté scientifique. L’accélérateur de particules de Genève va révéler des univers parallèles. L’accélérateur du particule du CERN (LHC), basé près de Genève, s’apprête à nouveau à révolutionner la science et notre compréhension de l’univers.

L’accélérateur de particules de Genève va révéler des univers parallèles

Après avoir démontré l’existence de la «particule de Dieu», le fameux Boson de Higgs, chaînon manquant de la naissance de l’univers, il va tenter à partir du 26 octobre en utilisant des quantités d’énergie considérables de créer des mini trous noirs et de démontrer ainsi l’existence d’univers parallèles se situant dans d’autres dimensions. Si l’existence de nouveaux univers était ainsi prouvée, non seulement il faudrait réécrire tous les manuels de physique mais aussi les livres de philosophie et même de croyances religieuses.

Il est même possible, selon les scientifiques du CERN, que la gravité de notre propre univers «fuit» dans cet univers parallèle. Si la gravité peut passer de notre univers dans de nouvelles dimensions alors leur existence est prouvée. Le blob Physarum : une cellule géante sans cerveau qui apprend. On l'appelle blob car on ne sait pas trop comment nommer cette masse colorée qui s'étale en forêt sur plusieurs mètres carrés, recouvrant des branches entières.

Le blob Physarum : une cellule géante sans cerveau qui apprend

On dit que c'est un « protiste » car les biologistes, sans bien savoir où le classer, constatent qu'il n'a qu'une cellule. Mais c'est la plus grande du monde et elle possède d'innombrables noyaux. Il a été appelé « myxomycète » - littéralement champignon gélatineux - car son corps est mou. Mais ce n'est pas un champignon. Ni une plante. Pour tout savoir sur lui, ne ratez pas cette présentation d'Audrey Dussutour, chercheuse CNRS à l'université Paul Sabatier, à Toulouse, effectuée sur scène pour une conférence TedX, que nous présentons ici. Audrey Dussutour, l'un des deux auteurs de cette étude (et qui a aussi étudié le subtil travail des fourmis fourrageuses), présente avec simplicité, fougue et l’aide de Steve McQueen, l’organisme le plus étrange de tous ceux qui nous entourent. © TedX, YouTube Quel est ce support ?

Intelligence artificielle

Strange Stuff And Funky Things. Impression 3D / France - Europe. Académie des sciences - Accueil. Accueil - Académie des technologies. Pdf. Inventions. Sites de ressources vidéos.