background preloader

Charlie hebdo

Facebook Twitter

Sur la toile. Par Christiane Rebattet Sites de référence Caricatures et caricature www.caricaturesetcaricature.com Ce site, incontournable et passionnant, auquel contribuent chercheurs et universitaires qui ont collaboré a ce numéro de TDC, a été fondé en 2007 et présente la caricature comme « un reflet de l’histoire autant qu’un témoin des mentalités ».

Sur la toile

De très nombreux articles sont classés en différentes rubriques : « Presse satirique », « Dessinateurs de caricaturistes », « Arrêt sur caricature »... Regalia. Contre la caricature de Mahomet, la colère dans le monde musulman. Des milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs pays musulmans après la prière du vendredi contre la publication par Charlie Hebdo d’un dessin représentant le prophète Mahomet, des protestations émaillées de violences au Niger et au Pakistan.

Contre la caricature de Mahomet, la colère dans le monde musulman

Ce samedi, en réponse à ces rassemblements contre l’hebdo satirique qui a sorti son premier numéro mercredi depuis l’attentat qui a décimé sa rédaction, François Hollande a rappelé que «la France a des principes, des valeurs, et ces valeurs c’est notamment la liberté d’expression». L’ambassade de France à Niamey a appelé ses ressortissants à «éviter toute sortie», alors que les manifestations violentes s’étendent dans la capitale nigérienne.

«Grande prudence à respecter, éviter toute sortie», écrit l’ambassade sur son site. Plusieurs agences de l’entreprise française Pari mutuel urbain (PMU) et des kiosques de l’opérateur téléphonique français Orange ont été saccagés. "Ça pour moi c'est la France" : l'émouvant plaidoyer de Jamel Debbouze. C’est un Jamel Debbouze meurtri et visiblement très touché qui a pris la parole face caméra pour la première fois depuis les attentats qui ont touché la France.

"Ça pour moi c'est la France" : l'émouvant plaidoyer de Jamel Debbouze

"J'ai passé mon temps à ne pas dire que j'étais musulman. Pas parce que je n'étais pas fier, loin de là. Mais parce que je considérais que ce n'était pas un sujet, qu'on n'avait pas besoin d'affirmer son identité ou sa différence", a-t-il confié dans l'émission "Sept à Huit" sur TF1 dimanche 18 janvier. Une liberté d'expression à deux vitesses ? 7 questions pour comprendre. Interrogé sur ces Français qui disent "ne pas être Charlie", le Premier ministre Manuel Valls estime que "la liberté d'expression c'est de pouvoir dire qu'on est Charlie ou qu'on ne l'est pas".

Une liberté d'expression à deux vitesses ? 7 questions pour comprendre

Le Premier ministre a répondu au reproche adressé par certains d'un Etat qui défend la liberté d'expression de "Charlie Hebdo" publiant des caricatures de Mahomet, mais qui poursuit le polémiste Dieudonné pour "apologie du terrorisme" après avoir dit qu'il se sentait "Charlie Coulibaly". 42% des Français disent qu'il faut "éviter de publier des caricatures" comme celles diffusées par "Charlie Hebdo", selon un sondage publié dimanche le "JDD". La Déclaration des Droits de l'Homme illustrée. Le dessin de presse face à la censure : exposition à louer - Depuis 1830, le dessin de presse et la caricature commentent l’actualité, défendent des opinions, accompagnent les polémiques, les crises politiques et les luttes sociales.

Le dessin de presse face à la censure : exposition à louer -

Avant comme après la grande loi sur la presse de 1881, nombreuses ont été les entraves à la liberté d’expression, jusqu'au terrible drame du mercredi 7 janvier 2015. Quelles ont été les conséquences des différents types de contraintes juridiques, politiques, administratives ou économiques, sur le dessin de presse et les dessinateurs ? Conçue par Guillaume Doizy (Caricadoc), cette exposition richement illustrée a été présentée dans de nombreuses institutions en France et au Canada. Exposition présentée en avant-première en 2013 à Saint Pol sur Ternoise, dans le cadre du festival "Et si on parlait d'humour" et du Salon de la caricature et du dessin de presse ainsi que notamment fin 2014 à la bibliothèque Gérard Philippe de Champigny sur Marne.

Vous pouvez choisir de présenter TOUT ou PARTIE de l'exposition. Daumier. Une caricature. Du monde entier pour « Charlie Hebdo. Reporters sans frontières. L’édition 2014 du « Classement mondial de la liberté de la presse » révèle l’impact négatif des conflits sur la liberté de l’information et ses acteurs.

Reporters sans frontières

Le rang d’un certain nombre de pays est également affecté par une interprétation trop large et abusive du concept de la protection de la sécurité nationale, aux dépens du droit d’informer et d’être informé. Cette dernière tendance constitue une menace croissante au niveau global, dangereuse pour la liberté de l’information jusqu’au cœur des « États de droit ». Liberté de la presse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liberté de la presse

La liberté de la presse est l'un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d'opinion, la liberté mentale et d'expression. Ainsi, l'article 11 de la Déclaration française des droits de l'homme et du citoyen de 1789 dispose : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. » L'article 19 de Déclaration universelle des droits de l'homme aussi dispose la protection de la liberté de la presse. Histoire de la liberté de la presse[modifier | modifier le code] Les grands principes du droit de la presse[modifier | modifier le code] La liberté de la presse recule partout dans le monde. La situation de la liberté de l'information s'est aggravée en 2014 selon Reporters sans frontières, qui publie jeudi son classement annuel.

La liberté de la presse recule partout dans le monde

La France, elle, gagne une place. La dégradation est mondiale. L'information et ses acteurs ont connu une très forte répression en 2014, Reporters sans frontières (RSF) qui a publié son classement mondial annuel jeudi. L'histoire du "crayon guidant le peuple", la photo symbole de la marche républicaine. Par Mathieu Dehlinger Mis à jour le , publié le.

L'histoire du "crayon guidant le peuple", la photo symbole de la marche républicaine

La Liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix. Contexte historique Charles X, et son impopulaire ministre, le prince de Polignac, remettent en cause les acquis de la Révolution.

La Liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix

L’opposition libérale, par le biais du journal Le National, prépare son remplacement par le duc Louis-Philippe d’Orléans. Charlie Hebdo: des caricatures à l'attentat, 10 ans de polémiques autour de l'islam. CHARLIE - Si l'attaque contre Charlie Hebdo est inédite par l'ampleur du drame (suivez les événements en direct), l'hebdomadaire a déjà fait l'objet de plusieurs agressions par le passé. La dernière en date, le 2 novembre 2011, lorsque les locaux de la rédaction avaient été détruits par un incendie. Charlie avait subi une attaque au cocktail molotov durant la nuit, ne faisant aucune victime mais ravageant le lieu. "Charlie Hebdo" face au fanatisme : concilier liberté d'expression et responsabilité.

Une de "Charlie Hebdo" du 14 janvier 2015, premier numéro après les attentats survenus le 7 janvier 2014 (J. SAGET/AFP). "Je suis mal à l’aise avec le blasphème (…) quand je vois un dessin de deux prêtres qui s’enculent, je suis pas bien, ça ne me fait pas rire. Ce n’est pas pour autant que je ne condamne pas ce qui s’est passé (…) On peut descendre pour défendre les valeurs de la République même si on n’est pas d’accord avec les caricatures.

" "C'est à l'islam de s'adapter à l'Europe" L'innommable s’est produit ce mercredi 7 janvier à Paris. J’aurais voulu que mon père, Abdelwahab Meddeb, soit là pour partager ma douleur, et entendre sa voix s’élever contre la barbarie, déconstruire encore et encore le discours de propagande islamiste. Une fois de plus, depuis sa disparition le 6 novembre dernier, je réalise qu’il nous a laissés orphelins. La mort de Wolinski, Charb, Cabu, Tignous, leurs collègues et les policiers qui assuraient leur protection, me replonge dans le souvenir douloureux des années noires en Algérie, de 1992 à 1998, quand des militants djihadistes assassinaient des centaines d’intellectuels, d’artistes et d’hommes politiques. J’étais enfant. Chaque jour, mes parents apprenaient le décès d’un ami, assassiné par les fous de Dieu.

Je me souviens de la peine immense que nous avions eue à l’annonce de la mort de l’écrivain Tahar Djaout qui était venu dîner à la maison quelques mois plus tôt. Islam politique, islam hégémonique Hind Meddeb Bio express. Discours de Manuel Valls à l'Assemblée nationale en hommage aux victimes des attentats. Monsieur le Président, Mesdames, messieurs les ministres, Madame, Messieurs les présidents de groupe, Mesdames, messieurs les députés. Monsieur le Président, vous l’avez dit, ainsi que chacun des orateurs, avec force et sobriété, en trois jours, oui en trois jours 17 vies ont été emportées par la barbarie.

Les terroristes ont tué, assassiné des journalistes, des policiers, des Français juifs, des salariés. Les terroristes ont tué des personnes connues ou des anonymes, dans leur diversité d’origine, d’opinion et de croyance. Qu’est ce que ça fait d’être un problème ? Pour remédier à « l'aveuglement général devant les sources de la violence qui a frappé » Paris les 7, 8 et 9 janvier, et qui voudrait qu'il s'est agi avant tout d'un problème « musulman », « il est indispensable de revenir aux faits et d'adopter une analyse profane de la violence politique », affirme un groupe d'universitaires parmi lesquels Nacira Guénif-Souilamas, Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed. « Qu’est ce que ça fait d’être un problème ? » écrivait le sociologue noir W. E. B.

Dubois en 1903. Ces deux grilles d'interprétation des tueries se trompent sur un fait social majeur : « la communauté musulmane n'existe pas », comme le rappelle justement Olivier Roy.