background preloader

Divers bib

Facebook Twitter

Une nuit des bibliothèques dans toute la France. Fermer une bibliotheque peut-il être un moyen pour faire évoluer positivement un reseau municipal. Tableau 2015 des Bibliothèques universitaires sur Twitter. Quand les BU gazouillent.

Tableau 2015 des Bibliothèques universitaires sur Twitter

Depuis 2013, le blog « Insula » étudie l’évolution de la situation des comptes Twitter des bibliothèques universitaires françaises. En introduction Nous renvoyons à notre billet 2013 pour une introduction plus vaste à la problématique de Twitter en bibliothèques universitaires. Depuis la parution de ce billet, d’intéressantes études ont été publiées sur internet. Nous en signalerons trois parmi celles parues en 2015 : Rencontre youtubeurs et booktubeurs. La première réunion de Doc@Paris portait sur les youtubeurs.

Rencontre youtubeurs et booktubeurs

La rencontre s’est déroulée le 30 novembre 2015, elle a été improvisée très rapidement pour profiter du passage à Paris de Léa Lacroix qui a organisé à la BM de Rennes une rencontre avec des youtubeurs. Pauline Wabant et Alice Carrier, des collègues de la bibliothèque Yourcenar à Paris, ont proposé un retour d’expérience sur un évènement similaire qu’elles ont mis en place dans leur établissement à l’occasion du festival Numok. Enfin, Sophie Corradini, bibliothécaire en Belgique et blogueuse sous le nom de Cachou, nous a fait découvrir le monde des booktubeurs (les youtubeurs qui parlent de livres). Youtubeurs et booktubeurs. Les projets de Romain Joulia, nouveau président de l'IABD. Pour la première fois, un archiviste devient président de l’Interassociation Archives-bibliothèques-documentation (IABD) : il s’agit de Romain Joulia, qui dirige le service des Archives municipales de Rennes (Ille-et-Vilaine) et préside la section Archives communales et intercommunales de l’Association des archivistes français (AAF).

Les projets de Romain Joulia, nouveau président de l'IABD

Autant dire que les pages de son agenda seront bien noircies. Ce d’autant plus que 2016 sera marquée par une actualité particulièrement riche pour les trois professions. Le booktubeur et le bibliothécaire. Un article du Figaro publié il y a quelques jours affirme que « les nouvelles idoles des jeunes ne sont plus à la télévision, mais sur Youtube. » Les youtubeurs sont ces internautes qui alimentent une chaîne Youtube consacrée à leurs passions.

Le booktubeur et le bibliothécaire

En France, on connait Norman, le Joueur du Grenier ou Rémi Gaillard (je me limite aux têtes de gondole). Le succès de leurs vidéos trouve de plus en plus d’échos dans le monde de l’édition. Appel à contribution : les médiathèques et les musées recherchent des contributeurs dans le cadre du projet Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930 – L@ppli blog. Quel meilleur lieu que les bibliothèques pour enrichir une encyclopédie collaborative sur Wikipédia ?

Appel à contribution : les médiathèques et les musées recherchent des contributeurs dans le cadre du projet Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930 – L@ppli blog

Les médiathèques et les musées proposent à leurs publics de contribuer à la connaissance des artistes alsaciens et de la culture alsacienne, dans le cadre du projet Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930. Comment devenir contributeur Wikipedia ? Le principe est simple : il s’agit, au cours d’ateliers de contribution, d’enrichir les notices publiées sur Wikipédia pour un certain nombre d’artistes alsaciens. Parmi eux figurent par exemple Elchinger, Charles Spindler, Paul Braunagel, Auguste Cammissar, Henri Loux, Alfred Marzolff, Léon Hornecker, Gustave Stoskopf, Lucien Blumer, Léo Schnug, d’autres encore… Les médiathèques et les musées, tous deux partenaires de l’opération, proposeront une documentation adaptée pour « sourcer » les notices, mais tous les documents autres sont également les bienvenus.

Des fonctions inattendues pour les bibliothèques. Une enquête menée par la bibliothèque départementale du Val-d’Oise auprès de 13 établissements de son réseau, qui avait pour objectif « d’évaluer l’impact des bibliothèques dans les domaines économique, social, culturel et éducatif (…), apporte des informations surprenantes ».

Des fonctions inattendues pour les bibliothèques

Selon celle-ci, la bibliothèque a un impact positif sur les usagers dans des domaines inattendus : 75 % des personnes interrogées déclarent que « fréquenter la bibliothèque agit positivement sur leur état d’esprit », une personne sur deux déclare que cela a modifié les liens qu’elle entretient avec son entourage et 28 % affirment trouver des informations influençant « leur manière de gérer leur santé ». Les bibliothèques ont également « un impact réel sur le tissu économique local » : en effet, 52 % de leurs fournisseurs sont implantés dans le département. De plus, rejoindre la bibliothèque est pour 47 % des répondants l’occasion de faire des courses dans les magasins aux alentours.

Relation elus

José, l'éboueur de Bogota, qui sauve les livres des bennes pour les offrir aux enfants pauvres. Droits Réservés Un cri dans la nuit: “José, José!

José, l'éboueur de Bogota, qui sauve les livres des bennes pour les offrir aux enfants pauvres

“. Un des éboueurs fait des grands signes à l'arrière du véhicule. Tosca Consultants : Les logiciels métier destinés aux bibliothèques. Les logiciels métier destinés aux bibliothèques Depuis 1995, tous les ans, Tosca consultants réalise des enquêtes de marché portant sur les logiciels métier destinés aux bibliothèques.

Tosca Consultants : Les logiciels métier destinés aux bibliothèques

Livres Hebdo et Archimag rendent compte régulièrement de ces enquêtes. Après une rapide présentation et une synthèse de l'enquête annuelle, la présente rubrique présente les tableaux de synthèse complémentaires des publications mais trop volumineux pour y figurer : Présentation de l'enquête 2016 Qui participe à l'enquête ?

La place du livre imprimé dans les espaces des bibliothèques de lecture publique : état des lieux et perspectives, par Laura Pagès. La première bibliothèque municipale du monde sans aucun livre imprimé a ouvert ses portes aux États-Unis dans le comté de Bexar au Texas, en septembre 2013.

La place du livre imprimé dans les espaces des bibliothèques de lecture publique : état des lieux et perspectives, par Laura Pagès

Baptisée Bexar BiblioTech, elle s’étend sur un site de près de 5 000 mètres carrés. Sur place, l’usager ne trouve aucun livre papier, mais a accès à une collection de près de 35 000 livres, 7 000 bandes dessinées et 400 livres audio au format exclusivement numérique. Même si à l’heure actuelle, aucune bibliothèque de ce type n’a encore vu le jour en France, cet avènement questionne le rapport qu’entretiennent les bibliothèques de lecture publique françaises avec leurs livres imprimés.La collection physique reste-t-elle le cœur de la bibliothèque dans un contexte où les bibliothécaires accordent une importance croissante au bien-être de leurs usagers et entreprennent d’inscrire leur offre documentaire dans un environnement numérique ? La question du « bon volume » des collections physiques en bibliothèque n’est pas simple.