background preloader

Relation client

Facebook Twitter

- Nouveaux médias : une nouvelle classe de dominants. Maintenant le pouvoir au peuple ? Internet et les nouveaux médias ne facilitent pas le partage du pouvoir. Ces nouvelles technologies comme beaucoup avant elles, permettent surtout l’avènement d’une nouvelle classe dirigeante. Avec les nouvelles technologies de l’information se répand l’idéologie du peuple au pouvoir : simplification des techniques, baisse des coûts d’entrée… Les nouveaux produits démocratisent la culture et permettent à tous de s’élever socialement, de “reprendre la main”. C’est un peu l’idée inhérente à l’UGC (User Generated Content). Nous serions passés de l’ère du consommateur passif à celui de l’internaute actif et créateur. D’autres plate-formes libèrent la création du plus grand nombre grâce au financement mutualisé de type My major company… De même le consommateur, désormais acteur (“consom’acteurs” disent les marketeux jamais en mal de néologismes fumeux), prend sa revanche sur les marques. Nouveaux médias : le nouvel eldorado Une nouvelle classe dominante.

CRM réseaux sociaux: Utilisez le social media dans votre management de la relation client. Aujourd'hui, les réseaux sociaux révolutionnent le service et le support client. Les moyens mis en œuvre par les consommateurs pour rechercher de l'aide, les sites qu'ils utilisent et les personnes qu'ils contactent ne sont plus les mêmes. Cette révolution représente à la fois un défi considérable et une opportunité unique pour les entreprises modernes souhaitant réussir. Ce qui est sûr, c'est qu'il faut agir maintenant ! Si vous vous y prenez bien, vos clients vont non seulement continuer à acheter vos produits (en plus grande quantité et plus souvent), mais ils deviendront aussi des ambassadeurs de votre marque.

Mais attention, au moindre faux pas, vos clients n'hésiteront pas à informer tous leurs proches (ainsi qu'un bon millier d'utilisateurs qu'ils ne connaissent même pas...) de votre incompétence. Ce mini-guide vous donnera un aperçu de ce nouveau paysage commercial. Ce guide est divisé en 6 sections : 1. Chacun des domaines décrits ici comprend des objectifs qui lui sont propres.

Garçon, la note Auxerre - Quiz | Facebook. #eMailing : 4 conseils pour optimiser la rédaction et la réception d’une newsletter. Entre 2009 et 2013, l’email marketing visant à la fidélisation de la clientèle a augmenté de 26%. Un chiffre qui montre que l’email devient un canal de communication incontournable. Pour éviter que celui-ci ne se transforme en SPAM, Maddyness a dressé une liste de 4 conseils simple à suivre.

Article rédigé en partenariat avec Mailkitchen, une solution d’envoi facile et gratuite de newsletters et emailings. 1- Un message respectueux Lorsque vous envoyez un emailing, la première chose à respecter est la personne qui va recevoir ce message. En effet, il est nécessaire de ne pas faire passer votre marque comme utilisant des techniques de SPAM ou de marketing agressif. Etes-vous sûr(e) que vous avez l’accord de toutes les personnes présentes dans votre liste de destinataire ? Pour éviter ce genre de malentendu, envoyez vos messages uniquement aux personnes qui l’ont voulu. 2- Un émetteur et un objet qui répondent à une promesse 3- La personnalisation, un peu mais pas trop Gmail, Outlook !

Guide-mailchimp.pdf. Comment capter l'attention des consommateurs pour réussir sa stratégie social-média ? - Clément Pellerin - Community Manager Freelance & Formateur réseaux sociaux. Sur des espaces où l’attention des internautes est extrêmement sollicitée, les marques ont parfois du mal à sortir du lot et à générer l’engagement nécessaire à la réussite de leur stratégie social-média. Et cela parce qu’elles n’ont pas compris les mécaniques inhérentes au storytelling sur les réseaux sociaux : elles continuent à marketer leurs produits/services comme elles le font via des Google Adwords ou bannières publicitaires. Le simple push de produits/services n’est pas une raison suffisante pour l’internaute de s’abonner sur le long termes aux espaces sociaux de marques : un travail sur les contenus, sur l’évènementiel ainsi que sur la gestion de la relation client doit être opéré pour une stratégie opérationnelle et pérenne.

Il est temps pour les marques de prendre les devants et de se constituer une présence social-média ayant pour objectif de faire gagner du temps et de l’argent aux clients, et cela car c’est ce qu’ils recherchent avant tout. 1) Comprendre leurs attentes. » Bonnes pratiques d’accueil numérique. Dans le contexte de la 3e conférence des Franco-québécoises du e-tourisme, François Gaillard (ONLYLYON), Nicolas Jabaudon (Médoc Océan), Stéphanie Chefdeville (Guebwiller), Grégory Guzzo (Val Thorens), Frédérique Dugeny (Biscarrosse), Guillaume Colombo (Mulhouse) et Laurent Queige (Welcome City Lab) partageaient leur savoir-faire en matière d’accueil numérique autour d’une table ronde modérée par François Chevrier (ATR associées du Québec) et Ludovic Dublanchet (etourisme.info).

Soigner l’accueil dans les murs Médoc Océan, l’office de tourisme du futur Deux problématiques liées à la gestion de l’accueil s’imposent à l’Office de tourisme Médoc Océan: Gérer une affluence touristique particulièrement importante en juillet et en août en répondant à toutes les demandes, dont 80% sont récurrentes (p. ex. météo, animation et horaire des marais) et 20% relèvent plutôt du conseil en séjour;Déployer un dispositif favorisant l’autonomie du visiteur dans sa recherche de renseignements. Et demain? » Gérer la relation client: l’exemple de Val Thorens. Val Thorens, la plus haute station de montagne française, est située en Savoie et intégrée au domaine skiable Les 3 Vallées, lui même le plus important domaine skiable au monde. Elle reçoit 300 000 visiteurs par hiver, dont 70% de touristes internationaux. Miser sur la fidélisation Comme expliqué dans le compte rendu sur la gestion de la relation client, il existe divers enjeux et objectifs sous-jacents à une stratégie de gestion de la relation client.

Celle-ci repose aussi fortement sur la fidélisation de la clientèle. La récence de la visite du client;La fréquence de ses visites;La maximisation de l’expérience client, c’est-à-dire s’il a multiplié les activités pendant son séjour. En d’autres mots, il est plus probable qu’un client revienne s’il est déjà venu, idéalement récemment et à quelques reprises, et s’il a bien profité de son séjour. Des objectifs par segments de clientèle Source: Gregory Guzzo, «Présentation de la stratégie CRM de Val Thorens».

La communauté VT Pass Applicabilité.