background preloader

Marinerigole

Facebook Twitter

Interview d'un professionnel des réseaux sociaux, du web marketing et du marketing. Une question légitime revient souvent au sein des entreprises : "Combien rapportent les réseaux sociaux ?

Interview d'un professionnel des réseaux sociaux, du web marketing et du marketing

". Romain Rissoan, consultant et formateur indépendant est tombé à pic. Vous allez comprendre tout de suite pourquoi. En effet, il vient de sortir un livre intitulé "Réseaux sociaux : augmentez votre R.O.I. " (éditions ENI) et il a bien voulu répondre à mes questions sur le blog de StudioVentilo. Bonjour Romain, peux-tu te présenter ? Je suis Romain Rissoan Consultant Formateur Indépendant et gérant sur le réseau de formateur Optédif, le centre de formation créé par les formateurs. Quel est ton parcours professionnel ? Mon parcours est assez simple. Minceur et réseaux sociaux : Instagram la fait maigrir de 60 kilos. L'aspect toxique des réseaux sociaux n'est plus à démontrer.

Minceur et réseaux sociaux : Instagram la fait maigrir de 60 kilos

Dans les récents cas graves de harcèlement à l'école, Facebook a largement été mis en cause. Les victimes en bavent à l'école où elles sont la risée de leurs camarades et une fois rentrées à la maison, les moqueries continuent sur Internet. De son côté, Instagram est souvent accusé de faire l'apologie du voyeurisme, d'ériger en but ultime les diktats de beauté les plus farfelus, d'accentuer la pression subie par les jeunes pour s'approcher au maximum du stéréotype de la personne cool. Et pourtant, il arrive que les réseaux sociaux se fassent aussi vecteur de messages positifs ou servent de soutien inébranlable pour des internautes à la recherche de bienveillance.

C'est justement ce qui est arrivée à une certaine Jessica Semmens, une jeune Anglaise de 22 ans. Le phénomène de société. L’influence des médias et de la mode sur les adolescents.

Le phénomène de société

Instagram, et l’envers du décor? Avec l’apparition des différents réseaux sociaux, particulièrement ceux qui tournent autour de la photo de notre quotidien, je pense notamment à Instagram ou Snapchat, j’ai l’impression que la course à la perfection est encore plus vraie, encore plus importante…comme si ces photos, ces instants de vie capturés pouvaient être représentatifs de la réalité.

Instagram, et l’envers du décor?

Alors, tous, tour à tour, on examine, on cadre, on efface ce qui dépasse, on améliore ce qui dérange. A grands coup de filtre, on élimine ce qui n’est pas parfait. On supprime ce qui fait que nous sommes tous différents. Réseaux sociaux, perfection et image de soi. Les billets « humeur » sont plutôt rares par ici, mais toujours écrits après avoir longuement réfléchis et avec une volonté de vous partager ce que j’ai sur le coeur.

Réseaux sociaux, perfection et image de soi

C’est après plusieurs discussions sur ce sujet avec une amie que j’ai décidé de vous écrire cet article, qui j’espère vous plaira! Aujourd’hui, je vous propose que l’on s’arrête un instant sur l’ampleur que prend le mouvement « healthy », et des conséquences que cela peut avoir aussi bien sur vous, moi, ou vos proches. Avant de poursuivre, je tenais à vous présenter ma vision du « healthy », comme je la concevais en créant dans un premier temps mon compte Instagram, et comme je la conçois toujours actuellement. Conférence « Image de soi sur le net et les réseaux sociaux » de Dominique Cardon - Marie Guillaumet.

Il y a quelques jours, j'ai assisté à une conférence absolument géniale.

Conférence « Image de soi sur le net et les réseaux sociaux » de Dominique Cardon - Marie Guillaumet

Elle s’intitulait « Image de soi sur le net et les réseaux sociaux », et était donnée par Dominique Cardon, éminent sociologue français. J'ai appris beaucoup de choses pendant cette conférence : non seulement elle a fait écho à mes études en socio, mais elle a surtout alimenté mes réflexions en matière de design de soi, me donnant de nouvelles pistes à explorer et pas mal de références solides à potasser. Je pense qu'elle peut vous intéresser également, car elle offre des explications rationnelles aux usages et aux phénomènes qu'on observe et que l'on vit au quotidien sur le web. Ainsi, ce qui suit est la retranscription de cette conférence. Edit du 17 mars 2016 : l'enregistrement audio est en ligne ! De la photo Myspace au selfie Lorsque les réseaux sociaux ont fait leur apparition, il y a eu comme un vent de panique causé par la masse d’informations personnelles qui déferlaient d’un coup sur Internet.

Se montrer Kenavo ! Le culte de l’Internet. Antonio A. Casilli, Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ? 1L'auteur, chercheur au centre Edgar Morin de l'EHESS, enseignant la socio-anthropologie des usages numériques, nous propose ici le résultat de 20 ans de recherches.

Antonio A. Casilli, Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ?

D'une lecture agréable, presque « facile », le livre d'Antonio A. Casilli nous amène dans le labyrinthe des paradoxes des liaisons numériques. Allusion à peine voilée au film de Stephen Frears, « Les liaisons dangereuses », l'auteur remet en cause les idées reçues sur l'espace numérique et son discours inquiet.

Y a-t-il un espace propre coupé du monde réel, celui-ci désincarne-t-il le corps, le lien numériques est-il à l'origine de la disparition du lien social? 2Si chaque partie répond à une problématique, la démarche adoptée ressemble au « butinage » de l'internaute voire à un parcours initiatique dans le cyberspace ou la « la société en réseau » que popularise Manuel Castells. Réseaux sociaux: 5 manières dont ils influencent nos comportements. Lien social, exclusion. Peut-on être accro aux réseaux sociaux.

Un like par-ci, un tweet par-là, un selfie sur Instagram sans oublier de mettre à jour son profil LinkedIn...

Peut-on être accro aux réseaux sociaux

Nous multiplions quotidiennement les connexions aux réseaux sociaux. Mais à partir de quand cette fréquentation devient-elle problématique ? Peut-on être accro aux réseaux sociaux. Culture et pratiques numériques juvéniles : Quels usages pour quelles compétences ? 1Dans les sociétés contemporaines, les technologies de l’information et de la communication (TIC) modifient en profondeur les rapports qu’entretiennent les individus entre eux, aussi bien dans leur vie professionnelle que dans leur vie personnelle.

Culture et pratiques numériques juvéniles : Quels usages pour quelles compétences ?

Les jeunes générations semblent vivre ces mutations de manière plus rapide et plus intense que les autres classes d’âge. Entre 12 et 17 ans, les adolescents passent en moyenne 16 heures sur internet chaque semaine, contre 14 heures devant la télévision (Crédoc, 2010). Ils sont ainsi, avec les cadres, les seules catégories à consacrer plus de temps à internet qu’à la télévision. Ce sont également les 12-17 ans qui détiennent le taux d’équipement en ordinateurs le plus élevé (96 %), davantage que les 18-24 ans (89 %) et les autres classes d’âge.