background preloader

BATIMAT

Facebook Twitter

En quoi consiste l'option pour la TVA sur les débits ? - Assistance juridique entreprise gratuite. En cas de prestation de services, l'exigibilité de la TVA correspond en principe à l'encaissement du prix. Mais le prestataire a la possibilité d'opter pour la TVA sur les débits. En quoi consiste l'option pour la TVA sur les débits ?

Pour les prestations de services, l'exigibilité intervient lors de l'encaissement du prix de la prestation, qu'il s'agisse d'avance, d'acompte ou de règlement du solde. La déclaration et le paiement de la TVA ne correspondent donc pas forcément au moment d'établissement de la facture. C'est uniquement l'encaissement d'un montant quelconque qui rend la TVA exigible. Il peut s'agir aussi bien d'acomptes, d'avances ou de règlement de solde de facturation, quel que soit le mode de paiement (chèque, virement, effet de commerce, etc.).

L'option pour la TVA sur les débits permet de rendre la TVA exigible dès que le compte client ou le compte de trésorerie est débité, sans avoir à attendre l'encaissement. Avantages de l'option pour la TVA sur les débits Facturation. Déclaration de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) - Régime normal. Info facture devis facturation : Mentions obligatoires sur un devis. Un devis doit comporter les mentions suivantes : La mention « Devis » ou « Proposition de prix » La date de rédaction du devis, Le nom du chef d’entreprise (ou la raison sociale de l’entreprise) et son adresseLes activités de l’entreprise Le n° de Registre du Commerce et des Sociétés ou le n° de Répertoire des Métiers Le nom ou la raison sociale du client et le lieu d’exécution de l’intervention La somme à payer Hors Taxes (H.T.) et Toutes Taxes Comprises (T.T.C.), en précisant le ou les différents taux de T.V.A.

Le décompte détaillé, en quantité et en prix, de chaque prestation, matière et produit nécessaire, l’opération prévue : dénomination,prix unitaire etdésignation de l’unité à laquelle il s’applique (tauxhoraire de la main d’oeuvre, mètre linéaire ou mètre carré, ...), et la quantité prévue L’indication du caractère payant ou gratuit du devis Les frais de déplacement Le cas échéant: Sont facultatives les indications suivantes : Etablir un devis conforme. TVA et travaux immobiliers. Le présent article a pour but de rappeler une distinction importante mais qui fait souvent l’objet de confusions: le taux de TVA applicable aux travaux immobiliers et le redevable de celle-ci. 1. Taux applicables Une des particularités du secteur immobilier réside dans le fait que certains biens ou services peuvent être soumis à des taux différents. Les travaux immobiliers sont en principe soumis au taux ordinaire de 21%.

Cependant, par application I’A.R. n° 20 du Code TVA, certaines opérations immobilières sont soumises, moyennant le respect de conditions déterminées, au taux réduit de 6%. Ces conditions peuvent être synthétisées comme suit: les opérations doivent avoir pour objet la transformation, la rénovation, la réhabilitation, l’amélioration, la réparation ou l’entretien, à l’exclusion du nettoyage, de tout ou partie d’un bâtiment d’habitation. 2.

Le taux applicable à l’opération dépend de différentes conditions. Il faut ici distinguer deux situations: TVA immobilière - Tout savoir sur la TVA immobilière. Les transactions concernées Logements neufs Toutes les acquisitions de logements en voie de construction (vente en état futur d'achèvement) ou de logements achevés depuis moins de cinq ans sont en principe soumises à TVA. Seule exception : si le logement a moins de cinq ans mais qu'il a déjà été acheté et vendu après l'achèvement par une personne qui n'est pas un marchand de biens, la transaction n'est pas soumise à la TVA. Exemple : vous avez acheté un logement sur plans en janvier 2010.

Il est achevé en septembre 2010. Vous revendez ce logement avant septembre 2015, la vente est soumise à TVA. Logements rénovés L'idée générale est que la vente d'un logement rénové est soumise à TVA lorsque l'ampleur des travaux est telle que l'on peut assimiler ce logement à un logement neuf. Ces éléments doivent être remis à neuf dans une proportion égale au moins aux deux tiers pour chacun d'eux. Terrains à bâtir Tout savoir sur la réforme de la TVA immobilière. Le calcul et le paiement de la TVA. Taux de TVA pour les travaux de rénovation d'un logement - professionnels.

Pour pouvoir bénéficier d'un taux réduit de TVA, les locaux doivent être achevés depuis plus de 2 ans au début des travaux et affectés à l'habitation uniquement. Que ce soit une résidence principale ou secondaire, ou qu'ils soient détenus, loués ou occupés à titre gratuit. Si le logement ne remplit pas ces conditions, les travaux sont soumis au taux normal de 20 %.

Les logements qui remplissent les conditions d'accès à un des taux réduits sont les suivants : Le client des travaux pouvant bénéficier du taux réduit doit faire partie d'une des catégories suivantes : Propriétaire bailleur (qui propose un logement à la location)Propriétaire occupantSyndicat de copropriétaires, qui gère les travaux pour la copropriétéSociété civile immobilière, qui gère les locauxLocataire ou simple occupant à titre gratuit Une agence immobilière qui fait procéder à des travaux sur une habitation qu'elle met en location peut bénéficier de ces taux réduit ou intermédiaire. Taux de TVA réduit pour les travaux réalisés dans les logements. Quelles sont les dates d'exigibilité en matière de TVA ? - professionnels. L'entreprise peut opter pour le régime de la TVA sur les débits. La TVA est alors exigible à la date de la facturation.

La TVA provenant de la vente de biens et celle provenant de la prestation de services deviennent exigibles à la même date. L'entreprise qui opte pour le régime de la TVA sur les débits doit le demander par écrit au service des impôt dont elle relève pour la TVA. L'option s'applique à toutes les opérations pour lesquelles une livraison de bien et une prestation de service sont prévues. Elle prend effet à compter du 1er jour du mois suivant celui au cours duquel elle a été exercée. L'entreprise peut indiquer sur ces factures que cette option a été choisie, en y ajoutant la mention Paiement de la TVA d'après les débits. La TVA devient exigible au moment de la facturation mais aussi lors du versement d'avances et d’acomptes. Pour renoncer à l'option, l'entreprise doit demander pare lettre simple au service des impôts dont elle dépend l'arrêt de cette option.

Base d'imposition - Fait générateur et exigibilité - Prestations de services. 283-PGPTVA - Base d'imposition - Fait générateur et exigibilité - Prestations de services6 TVA - Base d'imposition - Fait générateur et exigibilité - Prestations de services Les opérations concernées sont, non seulement les prestations de services de toute nature telles que les réparations, les ventes à consommer sur place, les transports, les locations, les spectacles ainsi que les travaux immobiliers et les services imposables rendus par les membres des professions libérales, les cessions ou concessions de biens meubles incorporels, expressément considérés comme des prestations de services en vertu du IV de l'article 256 du code général des impôts (CGI) mais encore le fait de s'obliger à ne pas faire ou à tolérer un acte ou une situation.

Les opérations de commission (lorsque l'intermédiaire agit en son propre nom) ne sont pas considérées comme des prestations de services. Les opérations de façon sont considérées comme des prestations de services. - lorsque la prestation de services est : La TVA sur les débits : de quoi s’agit-il ? Pour les prestations de services, la TVA est en principe exigible au moment de l’encaissement du prix. Par exception à ce principe, il est possible d’exercer une option permettant de rendre la TVA exigible au moment de l’émission des factures. Cette option est couramment appelée la « TVA sur les débits ». Le blog du dirigeant vous propose de revenir en détail sur ce mécanisme. 1 – TVA sur les débits : présentation L’exigibilité correspond au moment où l’administration fiscale est en droit de réclamer au contribuable le paiement de la TVA. Pour les ventes de marchandises (nommées « livraisons de biens meubles corporels » en matière de TVA), l’exigibilité de l’impôt prend effet au moment de la livraison du bien.

Les entreprises exerçant une telle activité ne disposent pas d’une option. Pour les prestations de services, comme rappelé dans l’introduction, l’exigibilité prend effet au moment de l’encaissement du prix de vente. 2 – Pourquoi opter pour la TVA sur les débits ? Conclusion. Établir un devis: Valeur juridique et validité. Un devis est-il obligatoire ? Pas nécessairement. Un devis est obligatoire si le montant des prestations dépasse 150 € TTC et pour certains travaux : Les opérations de raccordement, d'installation, d'entretien et de réparation portant sur des équipements électriques, électroniques et électroménagers, quel que soit le lieu d'exécution.Les prestations de dépannage, de réparation et d'entretien effectuées pour les travaux de maçonnerie, fumisterie et génie climatiques (à l'exception des opérations effectuées dans le cadre de contrats relatifs à l'exploitation de chauffage-climatisation), ramonage, isolation, menuiserie, serrurerie, couverture, plomberie, installation sanitaire, étanchéité, plâtrerie, peinture, vitrerie, miroiterie, revêtement de murs et de sols en tous matériaux, installation électrique.Les opérations de remplacement ou d'adjonction de pièces, d'éléments ou d'appareils, consécutives aux prestations précitées.

Quelles sont les mentions indispensables sur un devis ? Devis - professionnels. Avant l'achat d'un produit ou d'une prestation de service, le consommateur doit être en mesure d'en connaître le prix, les caractéristiques essentielles, la date ou le délai de livraison ou d'exécution. C'est pourquoi l'affichage des prix est obligatoire, et en général suffisant. Délivrer un devis peut être utile si le produit ou la prestation est complexe et personnalisé (travaux à domicile, vêtement sur mesure par exemple).

Le devis décrit les travaux à exécuter et estime le prix définitif. Il permet au professionnel et à son client de sécuriser leur transaction avant de s'engager mutuellement, à la fois en ce qui concerne les travaux à effectuer et en matière de prix. Signer un contrat écrit (devis, contrat, commande par exemple) avant toute exécution de commande, afin de s'assurer d'être payé, un contrat oral étant difficile à prouver. Quel que soit l'objet du contrat, celui-ci doit obligatoirement être écrit avant l'achat dès que l'engagement des parties dépasse 1 500 €.

Déménagement.