background preloader

Manon25250

Facebook Twitter

Saintvoirin

Qu’est-ce que la formation professionnelle continue ? La formation professionnelle continue permet d’acquérir de nouvelles compétences durant sa vie active pour le retour ou le maintien dans l’emploi et pour sécuriser ou optimiser les parcours professionnels.

Qu’est-ce que la formation professionnelle continue ?

Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi comme aux salariés, aux jeunes comme aux adultes à travers divers dispositifs. La formation continue est un droit individuel inscrit au livre IX du Code du Travail. Sa mise en œuvre est liée au statut de la personne. Elle nécessite le financement de la formation elle-même et la rémunération ou l’indemnisation de la personne durant cette formation. Les demandeurs d’emploi disposent des formations financées par la Région, l’Etat, Pôle emploi, les Conseils généraux et les municipalités. À quoi sert le bilan de compétences ? Côté salariés : Patrick Bazzurri, directeur du cabinet Chapoutier-Bazzurri, conseil et membre du conseil d'administration de la Chambre syndicale des centres de bilan de compétences.

À quoi sert le bilan de compétences ?

Grâce au DIF, vous pouvez, en tant qu'employé, demander une formation à votre employeur pour accroître vos compétences. Mais attention : ce dernier n'est pas tenu de l'accepter. 1. Dans quelles situations un bilan est-il adapté ? Il correspond souvent à une envie de faire évoluer sa vie professionnelle, sans vraiment savoir dans quelle direction aller. 2. Le bilan vise à élaborer un projet d'évolution professionnelle concret, qui s'appuie sur ses compétences et ses motivations. 3. Un bilan débute par un travail d'exploration, où vous allez mettre à plat toutes vos expériences professionnelles et personnelles afin d'identifier vos domaines de compétences. 4. Il est rare que les cadres que je reçois changent complètement de voie. Contrat de professionnalisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est, en droit français, un contrat de travail remplaçant le contrat de qualification, d'adaptation et d'orientation. Il permet d'accéder à une certification (diplôme, titre, CQP, certification reconnue). Il consiste en l'alternance de périodes d’acquisition de savoir-faire en entreprise et de périodes de formation théorique dispensées en centres de formation ou par l’entreprise elle-même si elle dispose d’un service de formation agréé. Public[modifier | modifier le code] Les contrats de professionnalisation concernent plusieurs publics : Des dispositions spécifiques peuvent s’appliquer aux personnes mentionnées au 1. ci-dessus qui n’ont pas validé de second cycle dans l’enseignement secondaire et qui ne sont pas titulaires d’un diplôme technologique ou professionnel, ainsi qu’aux personnes mentionnées aux 3. et 4..

Parcours de formation sur mesure[modifier | modifier le code] L’aide forfaitaire à l’employeur. La période de professionnalisation, pour quoi faire ? Pour qui ?

La période de professionnalisation, pour quoi faire ?

Pour les salariés : reprenant leur activité professionnelles après un congé maternité ou d’adoption ou après un congé parental, travailleurs Handicapés, dont la qualification est insuffisante au regard des évolutions technologiques et organisationnelles, ayant 20 ans d’activité professionnelle ou âgés d’au moins 45 ans, avec 1 an d’ancienneté dans l’entreprise, avec une attention particulière pour les plus de 50 ans, envisageant la création ou la reprise d’une entreprise. Salariés prioritaires : Personnels de production ou des services dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail ou qui rencontrent des difficultés dans leur emploi (cf. article 4.4 de l’accord du 7 décembre 2011).

Avec quel objectif ? Quelle durée de formation ? Attention A partir du 1er janvier 2015, la durée minimale des périodes de professionnalisation changera conformément au décret 2014-969 du 22 août 2014. Le passeport-orientation-formation, pour quoi faire ? Pour quoi faire ?

Le passeport-orientation-formation, pour quoi faire ?

Le passeport d'orientation, de formation et de compétences est un outil de sécurisation des parcours professionnels. Il permet de retracer, dans un document unique : les études et formations suivies, les diplômes et autres certifications (titres, CQP/CQPI) obtenus dans le cadre de la formation initiale ou continue, les aptitudes, connaissances et compétences acquises ainsi que les qualifications détenues et exercées, les expériences professionnelles (emplois occupés, service civique ou activités bénévoles exercées, connaissances, compétences et aptitudes mises en œuvre dans le cadre de ces emplois…), les stages effectués, les qualifications ou habilitations obtenues (permis de conduire, langues étrangères...), les informations recueillies lors de l'entretien professionnel ou d’un bilan de compétences …

Congé individuel de formation (Cif) La rémunération dépend du salaire mensuel brut du salarié.

Congé individuel de formation (Cif)

Si le salaire brut est inférieur à 2 933,23 €, la rémunération est égale à 100 % du salaire antérieur. Si le salaire brut est supérieur à 2 933,23 €, la rémunération est égale à : soit 80 % du salaire brut antérieur, si le congé n'excède pas 1 an ou 1 200 heures,soit 60 % du salaire brut pour la fraction du congé excédant 1 an ou 1 200 heures. Si le montant obtenu est inférieur à 2 933,23 €, c'est ce montant qui est versé. Toutefois, pour certaines formations, la rémunération ne peut pas être inférieure à 90 % du salaire antérieur. Sanctionnées par un titre ou un diplôme de l'enseignement technologique homologué, ou répondant à un objectif individuel de reconversion ne relevant pas du plan de formation. La formation est rémunérée pendant toute sa durée si elle ne dépasse pas 1 an à temps plein ou 1 200 heures à temps partiel.