background preloader

Manon1812

Facebook Twitter

Les véhicules autonomes vont-ils causer une augmentation du trafic ? Nous avons vu jusqu’à présent les effets bénéfiques sur la consommation et donc les avantages écologiques que pourraient apporter la voiture autonome.

Les véhicules autonomes vont-ils causer une augmentation du trafic ?

Dans cet article, nous allons nous intéresser à la question suivante: Nous aimons tous voyager pour la plupart, quels sont les arguments qui nous freinent dans nos envies d’évasion? Il se dégage trois raisons principales: le coût (essence + usure du véhicule), la fatigue (surtout pour le conducteur) , et enfin le temps. Admettons maintenant que nous sommes les heureux propriétaires d’une voiture autonome, munie de couchettes pour chaque passager. Sortis du travail le vendredi soir, nous faisons comme d’habitude: dîner devant Koh-Lanta, puis dodo. Sauf que cette fois-ci , nous nous réveillons à l’autre bout de la France, en pleine forme pour attaquer la journée du voyage dès le lever du soleil.

En admettant bien sûr que le confort de notre voiture est digne de ce nom. Sur le même thème 28 septembre 2012 Dans "Législation" 27 août 2013. Les voitures autonomes signeront-elles la fin des embouteillages ? Pour en finir avec les embouteillages, les voitures sans conducteur semblent la solution ultime.

Les voitures autonomes signeront-elles la fin des embouteillages ?

Mais avant cela, il nous faudra compter sur des systèmes hybrides, où voitures autonomes et conducteurs humains cohabiteront. En finir avec les bouchons sur la route, le rêve de tout conducteur qui se respecte. Un rêve inatteignable, à priori. Pourtant, un jour, les embouteillages pourraient bien devenir de l’histoire ancienne – grâce aux maths et… aux voitures autonomes, bien sûr. Il ne faut en effet pas oublier que les bouchons sont dûs, en majorité, bien avant les pannes et les accidents, à un facteur humain : c’est quand nous freinons brusquement, ou que nous accélérons pour doubler, que nous provoquons, à force d’influencer les autres, une congestion du trafic – c’est “l’effet accordéon”.

Si nous respections tous une certaine distance entre notre voiture et celle devant nous, il n’y aurait en fait plus aucun bouchon, et nous arriverions à destination le plus rapidement possible. Voiture connectée, préalable à la voiture autonome. Voiture autonome : faut-il programmer votre mort ? Les voitures autonomes semblent être plus prudentes que les humains, mais en cas d’accident, quelle devrait être la réaction de la voiture, vous sauver ou épargner les tiers ?

Voiture autonome : faut-il programmer votre mort ?

Cruel dilemme auquel devront répondre les développeurs de l’intelligence artificielle qui équipe les voitures intelligentes. Le débat est éthique, pourtant quelque part au cœur du code source de l’intelligence artificielle devront se trouver certains scénarios incluant votre mort, pour que les voitures autonomes puissent circuler sur les routes. Trois chercheurs de l’École d’économie de Toulouse et du MIT ont publié une étude sur « Le dilemme social du véhicule autonome ». Une voiture autonome devra sacrifier son conducteur pour sauver des vies Ils ont confronté plus de 2000 personnes à un éternel et cruel dilemme : un conducteur doit-il se sacrifier, incluant sa propre mort, pour éviter de tuer un plus grand nombre de personnes ? Voiture intelligente : qui doit vivre ou mourir ? Source Source 2. BMW, Intel, Mobileye : triumvirat pour la voiture autonome. Dans le cadre de son programme Next, le constructeur allemand BMW a prévu l'électrification de sa gamme et la mise au point d'ici 2021 d'un véhicule 100 % autonome en partenariat avec Intel et Mobileye.

Voilà comme BMW imagine l'avenir avec la future iNext, voiture autonome. (Crédits photo BMW) Next, c'est le programme et la vision d'avenir concoctés par le constructeur automobile BMW qui fête son centenaire. Dans cette stratégie du futur, la voiture iNext sera entièrement électrique puisque le souhait de l'allemand est l'électrification de ses gammes. Mais plus encore, la iNext sera également une voiture semi-autonome dans un premier temps, avant d'atteindre une autonomie totale, c'est à dire sans intervention humaine, en 2021. Ce triumvirat ainsi constitué souhaite convenir d'un standard universel et l'élaboration d'une plate-forme commune (compatible avec les niveaux 3 à 5 de la conduite autonome) pour toutes les gammes à venir du constructeur automobile allemand. La course aux voitures autonomes est lancée - La Croix.

La France bien placée dans la course à la voiture autonome. Tesla interdit d’avance d’utiliser sa voiture autonome pour la rentabiliser avec Uber. Les trois grands freins à la voiture autonome.