background preloader

Numérique

Facebook Twitter

Fablab Jeux vidéo

Central Resources : la médiathèque se fait makerspace. Comme on l’a vu lors de notre rencontre avec l’équipe de Science City, aux USA et dans le Kansas le DIY n’est pas qu’une affaire de groupes de hackers ou d’entreprises privées : c’est aussi un domaine dans lequel les institutions culturelles ont bien l’intention d’avoir leur rôle à jouer. Dans ce contexte, et même si certains les pensent déjà dépassées ou qu’elles devraient disparaître au profit de hackerspaces, les médiathèques publiques n’ont pas dit leur dernier mot. Aujourd’hui, je vous emmène à la rencontre de Meredith Nelson et Nick Ward-Bopp à la médiathèque Central Resources, pour voir comment cette antenne principale pour la communauté d’agglomérations de Johnson County pense sa transformation, ses missions et son intégration au sein du mouvement local des makers !

Est-ce que vous pouvez nous parler un peu de Central Resources et de la rénovation en cours ? Theconversation. L’éducation est devenue un énorme marché dans le numérique, qui intéresse des entreprises issues de l’économie non numérique (Pearson) et d’autres qui s’en réclament comme Microsoft.

theconversation

Elles visent les universités, mais ne négligent pas les ramifications dans les écoles primaires et secondaires, car il s’agit de se fidéliser une clientèle jeune et malléable. Elles essaient de nouveaux modèles qui visent à maximiser les bénéfices en drainant les fonds publics, car les budgets de l’éducation publique dans tous les pays sont astronomiques, se comptant en milliards de dollars.

À mesure que les États perdent le contrôle de leurs budgets du fait de la crise des finances publiques, ces entreprises viennent avec des solutions clé en main et des modèles d’apprentissage qui correspondent à leur agenda, sous couvert d’accompagnement du changement. Elles bénéficient des financements publics pour leurs stratégies privées et de fait privatisent partiellement l’éducation publique.

Principes Monopole. Lettre TIC'Édu thématique n°01 — Enseigner avec le numérique. Sommaire I.

Lettre TIC'Édu thématique n°01 — Enseigner avec le numérique

Zoom sur... culture(s) numérique(s) S’il est devenu courant de parler de révolution pour désigner les transformations profondes de nos pratiques socioculturelles actuelles, modifiées dans leur dimension technique, il reste encore à réfléchir aux mutations qu’elles induisent, ou pas, et aux continuités entre les pratiques d’hier et celles d’aujourd’hui : construit-on, partage-t-on et reçoit-on (de) l’information dans des conditions radicalement différentes ? Les nouveaux supports induisent-ils de nouveaux langages ? Les statuts (juridiques) d’auteur, d’éditeur, de diffuseur, d’acheteur, de lecteur sont-ils modifiés eux aussi ou seulement voués à évoluer dans une certaine adaptation ?

Lors du point d'étape (10 juin 2013) sur la mise en œuvre de la stratégie numérique, le ministre Vincent Peillon, a annoncé un renouvellement de l’éducation aux médias, à l’information et à l’usage responsable d’internet et des réseaux sociaux, pour former les citoyens de demain. I.3 Littératies. Cours Culture numérique par Hervé Le Crosnier. Culture numérique 2012-2013 > 01 : Introduction ; Quand internet change la donne (1ère partie) L'internet a profondément modifié à la fois les façons de produire, les objets produits et vendus, les relations entres les individus et le rapport des citoyens aux institutions.

Cours Culture numérique par Hervé Le Crosnier

Le réseau informatique mondial a accompagné de nombreux bouleversements dans les modèles économiques, les relations inter-personnelles, les relations internationales, les formes d'organisation des États comme des entreprises. Il en est à la fois une source (un bouleversement technologique qui induit de nouvelles opportunités économiques, politiques et sociales) et un facilitateur (rendre possible techniquement des rêves managériaux).

Mais c'est au delà de l'internet lui-même qu'il nous faut étudier ce qui se passe autour de nous. Ce cours se veut un outil de culture générale adapté à l'approche de ces profonds bouleversements. Documents Outils repérages web -- culture numérique. Liberté d’expression et ses limites  Page mise à jour le 01 juillet 2013 La liberté d’expression est consacrée dans la plupart des environnements juridiques.

Liberté d’expression et ses limites 

En France, elle est consacrée par l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. En revanche, la liberté d’expression n’est pas un absolu et elle se trouve affectée de nombreuses limites que les internautes ne doivent pas ignorer. Présentation Il n’est donc pas ici question de brider la liberté d’expression de quiconque : enseignant, personnel non enseignant, chef d’établissement, élève ou parent, mais d’effectuer un rappel des limites fixées par la loi.

À la recherche du lecteur attentionné. On fête les cinquante ans de la création du mot hypertexte.

À la recherche du lecteur attentionné

QCm. Culture numérique. Histoire de l'Internet et du web. Le booktubeur et le bibliothécaire. Un article du Figaro publié il y a quelques jours affirme que « les nouvelles idoles des jeunes ne sont plus à la télévision, mais sur Youtube. » Les youtubeurs sont ces internautes qui alimentent une chaîne Youtube consacrée à leurs passions.

Le booktubeur et le bibliothécaire

En France, on connait Norman, le Joueur du Grenier ou Rémi Gaillard (je me limite aux têtes de gondole). Le succès de leurs vidéos trouve de plus en plus d’échos dans le monde de l’édition. Le Figaro cite le cas de Zoe Sugg et Alfie Deyes, deux youtubeurs britanniques dont les livres ont fait de véritables cartons en librairie.