background preloader

العلماء العرب المسلمون

Facebook Twitter

محمد بن جرير الطبري

الخوارزمي. إبن بطوطة. Avicenne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Avicenne

Ibn Sina (Avicenne) - miniature persane. Avicenne, ou Ibn Sīnā[1], né le à Afshéna, près de Boukhara, faisant partie de la province de Grand Khorasan (actuellement en Ouzbékistan) et mort en à Hamadan (Iran)[2],[3], est un philosophe, écrivain, médecin et scientifique médiéval persan. Il s'intéressa à de nombreuses sciences, notamment l'astronomie, l'alchimie, la chimie et la psychologie. Ses disciples l'appelaient Cheikh el-Raïs, prince des savants, le plus grand des médecins, le Maître par excellence, le troisième Maître (après Aristote et Al-Farabi). Plusieurs théologiens musulmans de son époque comme Al-Ghazali, Ibn Taymiyya, Ibn Al-Qayim et Al-Dhahabi l'ont traité d'irreligeux [4]. Contexte historique[modifier | modifier le code] De 750 à 850, période des califes Abbassides, la science arabo-musulmane atteint ses sommets.

Les textes et traditions des dogmes islamiques se fixèrent à cette époque : ابن الهيثم. أبو علي الحسن بن الحسن بن الهيثم (354 هـ/965م-430 هـ/1040م) عالم موسوعي[4] مسلم قدم إسهامات كبيرة في الرياضيات والبصريات والفيزياء وعلم الفلك والهندسة وطب العيون والفلسفة العلمية والإدراك البصري والعلوم بصفة عامة بتجاربه التي أجراها مستخدمًا المنهج العلمي، وله العديد من المؤلفات والمكتشفات العلمية التي أكدها العلم الحديث.[5] صحح ابن الهيثم بعض المفاهيم السائدة في ذلك الوقت اعتمادًا على نظريات أرسطو وبطليموس وإقليدس،[6] فأثبت ابن الهيثم حقيقة أن الضوء يأتي من الأجسام إلى العين، وليس العكس كما كان يعتقد في تلك الفترة، وإليه ينسب مبادئ اختراع الكاميرا، وهو أول من شرّح العين تشريحًا كاملاً ووضح وظائف أعضائها، وهو أول من درس التأثيرات والعوامل النفسية للإبصار.

ابن الهيثم

كما أورد كتابه المناظر معادلة من الدرجة الرابعة حول انعكاس الضوء على المرايا الكروية، ما زالت تعرف باسم "مسألة ابن الهيثم".[7] انتقل ابن الهيثم إلى القاهرة حيث عاش معظم حياته، وهناك ذكر أنه بعلمه بالرياضيات يمكنه تنظيم فيضانات النيل. عندئذ، أمره الخليفة الفاطمي الحاكم بأمر الله بتنفيذ أفكاره تلك. سيرته أعماله كتاب المناظر نظرية الرؤية. Rhazès. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rhazès

Abu Bakr Mohammad Ibn Zakariya al-Razi De nos jours son nom est commémoré avec l'institut Razi (en) près de Téhéran et son anniversaire est célébré tous les 27 août en Iran lors de la journée de la pharmacie. Ibn Khaldoun. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ibn Khaldoun

Pour les articles homonymes, voir Khaldoun. Ibn Toumert. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ibn Toumert

Pour les articles homonymes, voir Al-Mahdi. Histoire[modifier | modifier le code] Sa morale rigoriste l'amène à condamner toute distraction dont la musique. Il réaffirme le principe de l'unicité de Dieu (Tawhid) et récuse les anthropomorphismes (mujassimah). Sa véritable originalité fut dans la méthode de diffusion de sa doctrine plus que dans son contenu lui-même. Il réalisa la traduction du coran en langue amazighe, et son livre "aazou ma youtlab" (le meilleur qu'on puisse chercher), constitua la référence expliquant la doctrine d'Ibn Toumert. Arrivé à Marrakech (1120) il se heurta aux notables Almoravides en critiquant leurs mœurs.

Les gens de la maison (ahl ad-dâr), une vingtaine de proches qui constituaient comme son état-major. Le Mahdi, considéré comme impeccable et infaillible, exerçait une autorité que nul ne contestait. Les Almoravides sentant le danger arriver attaquèrent Tinmel où se trouvait Ibn Toumert. Mutazilisme Almohades. Ibn Tufayl. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ibn Tufayl

Abu Bakr Mohammed ben Abd-el-Malik ben Tufayl el-Qaïci Abu Bakr Mohammed ben Abd-el-Malik ben Tufayl el-Qaïci, dit Ibn Tufayl (arabe : ابن طفيل), est un philosophe andalou, astronome, médecin, mathématicien, mutazile et mystique soufi. Il est né en 1110 à Wadi-Asch[1] et mort en 1185 à Marrakech. Biographie[modifier | modifier le code] Abou Bakr ibn Tufayl me convoqua un jour et me dit qu'il avait entendu le Commandeur des Croyants (le Calife) se plaindre de la complexité des modes d'expression d'Aristote - ou celui des traducteurs - et la difficulté résultante de compréhension de ses idées. Auteur de l’œuvre médicale et philosophique, où l'on discerne l'influence de l'encyclopédie du Xe siècle des Ikhwan al-safa (“ frères de la sincérité ”, en arabe) il est également l'auteur d'un récit philosophique Hayy ibn Yaqzan (littéralement: Vivant fils du conscient). Averroès. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Averroès

AverroèsIbn Rochd ابن رشد Détail de la fresque d'Andrea di Bonaiuto, Trionfo di San Tommaso d'Aquino (Florence, Sta Maria Novella, 1365-1368) Averroès ou Ibn Rochd de Cordoue (arabe : ابن رشد, Ibn Rochd) est un philosophe, théologien rationaliste islamique, juriste, mathématicien et médecin musulman andalou de langue arabe du XIIe siècle, né en 1126 à Cordoue, en Andalousie, et mort le à Marrakech, au Maroc. Il est dit Ibn Rochd mais il est plus connu en Occident sous son nom latinisé d'Averroès. تاريخ الحكام والسلالات الحاكمة.