background preloader

XVIème-XIXème

Facebook Twitter

Jeux vidéo : “We. The Revolution”, entrez dans la peau d’un juge pendant la Terreur - Le monde bouge. Malgré quelques facilités d’écriture, la petite production indépendante polonaise de “We. The Revolution” rend intelligemment compte de l’atmosphère au temps de la Révolution française. On n’ose imaginer ce que peut être le dilemme d’un juge au moment de décider de la culpabilité d’un accusé. Pas évident déjà en nos temps contemporains où la peine maximum est la réclusion à perpétuité... Le jeu We. The Revolution, lui, va beaucoup plus loin puisqu’il nous ramène 230 ans en arrière, à l’époque où la monarchie absolue du Royaume de France est balayée par la Révolution, et où, en ces temps chaotiques, on peut envoyer le prévenu se faire guillotiner Place de Grève. On y incarne Alexis Fidèle, un juge somme toute quelconque dans le tumulte qui agite Paris. Pièces à conviction et circontances atténuantes Au tribunal, l’accusé nous fait face. Si les connexions sont bonnes, elles débloquent des questions, (à charge ou à décharge), à même d’influencer la décision finale du jury.

Proposition pedagogique GILSON Histoire 1. La troisième vie de « J’ai vécu la Révolution et l’empire » – Réseau Ludus : jouer en classe. J’ai vécu la Révolution et l’empire est l’un des jeux les plus anciens et les plus réussis du réseau Ludus. Créé par Yvan Hochet (inspiré par le cultissime J’ai vécu au XVIIIème siècle de Dominique Natanson) il a ensuite été adapté à de nombreuses reprises et notamment par notre ami et néanmoins breton Sébastien Peigné qui en a réalisé une version blog. Il nous en propose aujourd’hui une nouvelle évolution adossée à une série de Google forms créés pour l’occasion. C’est LA bonne idée pour améliorer encore la jouabilité de ce très bon jeu de rôles. Cet exemple montre la vitalité du jeu pédagogique et valide, s’il en était encore besoin, le choix de la mutualisation et de l’enrichissement collectif que nous avons opéré dès le début de l’existence du réseau Ludus il y a maintenant près de 20 ans.

Il illustre en outre au passage l’intérêt de la rencontre entre le jeu traditionnel papier-crayon et les outils numérique. Et ce n’est qu’un début ! Denis Sestier Origine du jeu Analyse. Zola : UN JEU POUR COMPRENDRE LA SOLIDARITÉ SOCIALE. "Février 1886, les charbonnages belges vivent de grosses difficultés. Avec ses 650 mineurs (ouvriers qui descendent dans la fosse, creusent et ramènent le charbon), l’entreprise Zola est un des plus gros employeurs de la Région. Suite à l’annonce d'une diminution de salaire, les mineurs de Zola sont entrés en grève. Depuis une semaine, ils réclament de meilleures conditions de vie et une augmentation de leur salaire.

La situation est tendue, se mettre en grève représente en effet un délit et un risque majeur pour l’ouvrier qui peut encourir de lourdes amendes et peines de prison C'est dans ce contexte que le jeu de rôle "Zola" plonge les participants. Le jeu "Zola" vous donne tous les outils pour mener à bien une discussion, fictive certes mais combien réaliste, sur les acquis sociaux, la négociation entre les travailleurs et leur direction et l'Histoire sociale de nos régions.

Un outils réalisé par le Centre d'Action Laïque de la Province de Liège et le CDGAI. Jeu de rôle sur les Etats Généraux - PETITE LUCIOLE. Pour varier ma leçon d'Histoire, je vais proposer à mes élèves, un jeu de rôle sur les états généraux. Un roi, 3 ordres, une divergence d'opinions, des tensions et une volonté de changement... Pour comprendre comment les événements se sont déroulés au début de la Révolution Française, voici un jeu grandeur nature. Pour le rendre plus réaliste, chaque personnage a existé, certains sont devenus des célébrités.

Bon moment de classe. Ce qui les a le plus impressionnés c'est lorsque je leur ai parlé des personnages qu'ils représentaient. Du coup ils attendent la suite sur la révolution Française avec impatience! Objectif atteint! N'hésitez pas à me laisser vos commentaires pour me dire ce que vous en pensez... Attention le but de ce jeu de rôle n'est pas d'être rigoureusement historique (c'est impossible!) Petite précision: L'abbé Sieyès (coquille à corriger) était, malgré le fait que ce soit un prêtre, représentant du Tiers-Etat, chose qui n'apparait pas dans mon jeu de rôle! Enregistrer. Histoire-Géographie-Lyon - Violences révolutionnaires et Assassin's creed Unity : chronique d'un jeu vidéo en cours d'histoire. En novembre 2014, à la sortie d’Assassin’s creed Unity, 5e opus majeur de la sage d’Ubisoft, la polémique enfle sur la lecture de l’histoire de la Révolution Française.

Des hommes politiques notamment de Gauche critiquent l’image reconstruite de l’univers révolutionnaire et de ses acteurs comme celle d’un Robespierre vu comme un conspirationniste sanguinaire. Les historiens Jean-Clément Martin et Laurent Turcot associés à la réalisation du jeu sont interviewés et ont publié chez Vendémiaire un livre en avril 2015, Au cœur de la Révolution : les leçons d’histoire d’un jeu vidéo. Voir une note de lecture ici. Ainsi, ce jeu vidéo offre une magnifique reconstitution du Paris révolutionnaire et permet d’engager avec les élèves une réflexion sur l’usage de l’histoire, son instrumentalisation aujourd’hui. Il offre un point de départ à une réflexion sur l’univers révolutionnaire, sa violence et ses acteurs. Les fiches de travail des élèves : Fiche élève Voir le "trailer" utilisé : Pour approfondir : On a fait jouer un historien à « Assassin’s Creed Unity » Un exemple d’EPI « Lettres -histoire  | «Peut mieux faire !

In Salle de classe on 7 juin 2015 at 13 h 09 min Une réponse par l’exemple aux détracteurs des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires. Cliquer pour lire le projet Cet exemple d’EPI (réalisé avec ma collègue A. Cazin) montre clairement : – que l’EPI ne « prend » pas sur les disciplines puisqu’il est ancré dans les deux disciplines et permet d’aborder des points de programmes autrement et non en plus du reste. – que l’EPI n’est pas à faire après l’acquisition des « bases » mais permet bien d’acquérir ces « bases » – que l’EPI bénéficie autant aux « bons » qu’aux élèves en difficulté en donnant du sens aux apprentissages. Surtout dans cet exemple la différenciation est aisée (choix du personnage plus ou moins difficile, ressources adaptées aux élèves, aides différenciées …) – que l’EPi n’est ni du « bricolage » ni un enseignement au rabais nivelant par le bas. – que mettre en place un EPi n’est pas « une usine à gaz » WordPress: J'aime chargement…

Jeux et documents interactifs sur le 'Chemin de Fer Clandestin' (Underground Railroad) - enfants de l'histoire. J’ai précédemment parlé de Harriet Tubman. Passons désormais plus de temps sur la structure qui va l’aider à mener les esclaves vers la liberté: le ‘chemin de fer clandestin’ (Underground Railroad). J’ai trouvé des documents et jeux interactifs extrêmement bien faits pour expliquer le contexte historique, les conditions de la fuite des esclaves qui avaient le courage nécessaire pour cette aventure, et comment ils étaient aidés par le chemin de fer clandestin. Le point d’orgue de ces activités est un jeu parcours interactif créé par National Geographic qui a tout bonnement passionné mes filles.

Toutes les activités ci-dessous sont en anglais. Mais n’est-ce pas une bonne occasion de faire un projet multi-disciplinaire histoire / anglais? Le parcours ludique que je propose pour appréhender l’esclavage au XIXème siècle aux États-Unis et le soutien aux fugitifs procuré par le chemin de fer clandestin: Contexte: Chronologie rapide et données sur l’esclavage aux États-Unis Définition. Grandes découvertes. Comment améliorer les jeux éducatifs? - L'École branchée - actualité. Depuis plusieurs années, les jeux éducatifs ont le vent dans les voiles. De plus en plus d’études s’intéressent à leur potentiel. Si on pouvait améliorer certaines facettes de ces jeux, lesquelles devrait-on privilégier? Une récente étude pointe une piste vers l’évaluation et le suivi des apprentissages.

L’étude, menée conjointement par l’Université du Michigan et l’Université de New York, a porté sur les jeux éducatifs destinés au primaire et au secondaire. Elle s’inscrivait dans le cadre du projet A-Games, qui vise à analyser l’usage des jeux éducatifs à des fins d’évaluation dans différentes matières. Dans le cadre de la première phase du projet, à l’automne 2013, une enquête avait été menée aux États-Unis auprès d’environ 500 enseignants du primaire et du secondaire afin de dresser un portrait de l’utilisation des jeux éducatifs et d’observer la façon dont ces derniers sont utilisés dans une perspective d’évaluation formative.

Et vous, qu’en pensez-vous? Auteur Dominic Leblanc. Créer une frise chronologique collaborative sur les temps forts de la Révolution française. Pour compléter le travail effectué sur les temps forts de la Révolution française à partir du jeu Assassin’s Creed Unity, voici une proposition de réalisation de frise chronologique interactive et collaborative. Le travail sur les temps forts, que vous pourrez retrouver dans cet article, porte sur des choix d’événements révolutionnaires. Cependant, certains événements sont plus long à traiter que d’autres et nos élèves ne travaillent pas au même rythme. Cette activité à donc deux intérêts : de permettre dans la dernière heure d’occuper les élèves les plus rapides et de permettre de contextualiser les exemples étudiés par les différents groupes lors de la restitution en classe. Pour ce faire, nous avons utilisé TimelineJS qui a l’intérêt d’être libre.

Voici le modèle proposé par le site : On peut donc insérer dans la frise chronologique des images, des vidéos, mais aussi des cartes, des tweets, etc..., à partir du moment que le contenu est en ligne. Voici le modèle Capture 1 Capture 2. Jeux de rôles Révolution française. Panorama du XIXème siècle. Jeu des courants de peinture au XIXème. Pays noir. Jules Richard. Révolution industrielle. Napoléon. La main et le cerveau. J'ai vécu la révolution. La crise d'ancien régime. Au début du jeu les élèves tirent un rôle au sort :- un ou deux très pauvres (mendiants, paysans fraîchement arrivés en ville...). - trois ou quatre petits métiers (porteurs d'eau, portefaix, décrotteurs...)- sept ou huit compagnons- deux ou trois maîtres-artisans- deux ou trois logeurs- Un boulanger (le meneur de jeu) Les deux catégories les plus pauvres reçoivent leur revenus du meneur de jeu. Ce revenu est à peine suffisant pour se procurer les cartes en temps normal.Les compagnons sont payés par les maîtres artisans qui les ont embauchés.Les maîtres-artisans vendent les cartes "vêtements" (qui symbolisent tous les produits courants de l'artisanat).

Ils disposent d'un nombre de cartes vêtement proportionnel au nombre d'employés qu'ils ont embauchés.Les logeurs louent les cartes "logements" et en tirent à chaque tour un revenu.Le boulanger fournit les cartes "pain" Au début de chaque tour (approximativement un an), le dé est lancé pour déterminer le prix du blé. Les régimes politiques du XVIIIème.