Promotion

Facebook Twitter

Optez pour les logiciels libres. Une journée pour découvrir Linux LIBREMENT. Construire un site web est toujours une étape difficile, les CMS (gestionnaires de contenu) ont facilité cette tâche.

Une journée pour découvrir Linux LIBREMENT

Parmi eux, Drupal. Créé au début de l'année 2000, il est devenu un logiciel libre en 2001. Polyvalent et puissant, il est une des références du web, et anime près de 2,1% des sites internet, y compris celui de Fêtons Linux. Élu deux années de suite meilleurs CMS de l'année, Drupal est devenu l'outil des plus grand sites mondiaux en terme de trafic et de fonctionnalités. Comment aider le logiciel libre quand on ne sait pas coder. Ce n’est pas Framasoft qui vous dira le contraire, on peut contribuer au logiciel libre et faire ainsi partie de sa communauté sans être nécessairement un développeur de logiciel libre.

Comment aider le logiciel libre quand on ne sait pas coder

Rédiger de la documentation, signaler un bug, traduire, donner, etc. il y a plein de manières de participer, à commencer par les utiliser et le faire savoir. Comment les non-programmeurs peuvent contribuer aux projets open source How non-programmers can contribute to open source projects. Philosophy. ASBL. Pétition internationale consacrée à la vente forcée de logiciels L’AFUL, l’Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres lance une pétition internationale consacrée à la vente forcée de logiciels et intitulée : L’informatique à l’ère post-Snowden : choisir avant de payer !

ASBL

Les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance massive des communications et des usages rappellent le besoin impérieux que chaque personne puisse avoir la maîtrise des ordinateurs et des téléphones qu’elle utilise. Pourtant, les constructeurs et les vendeurs d’ordinateurs et de téléphones nous imposent, dans l’immense majorité des cas, l’utilisation de programmes qui mettent notre vie privée en péril. Chaque personne devrait donc pouvoir refuser de payer pour les programmes non libres et pouvoir au contraire choisir les programmes fonctionnant sur son téléphone ou son ordinateur.

Ils en parlent

IRILL. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

IRILL

L'Initiative pour la Recherche et l'Innovation sur le Logiciel Libre, IRILL, est un laboratoire de recherche français. Ce centre a été créé en septembre 2010 par l'INRIA avec l'Université Pierre-et-Marie-Curie et l'Université Paris VII - Diderot et localisé dans les locaux de l'INRIA à Paris[1]. Roberto Di Cosmo est le directeur d'IRILL.

IRILL vise à fournir des ressources pour des acteurs du logiciel libre comme des chercheurs, des développeurs ou des industriels. Le centre aide aussi au transfert technologique vers des petites et moyennes entreprises tout en améliorant la manière dont les développements FLOSS sont réalisés et enseignés. PLUME. ADULLACT - Mutualisation de logiciels libres pour institutionnel. April. AFUL. Association Internationale du Logiciel Libre. Le 5 Février 2008, trois partenaires français - le Groupe Chèque Déjeuner, le Crédit-Coopératif et la MACIF - et trois partenaires québécois - la Caisse d'économie solidaire Desjardins, Filaction et Fondaction CSN - ont décidé de créer l'Association Internationale du Logiciel Libre (Ai2L) pour l'Economie Sociale.

Association Internationale du Logiciel Libre

Cette création répond à leur conviction que les valeurs du Logiciel Libre rencontrent les principes fondamentaux de l'Economie Sociale. L'Association finance la Chaire de Recherche du Québec en Logiciel Libre, basée à l'Université du Québec à Montréal L'Ai2L a entrepris trois projets: - le lancement d'une Forge des logiciels libres de l'économie sociale et de la finance socialement responsable; - la création d'une suite de logiciels libres pour les institutions de la finance solidaire; - une mission de veille sur les logiciels libres disponibles pour les structures d'insertion par l'activité économique.

Pour plus de détails, nous vous invitons à lire notre Charte. CNLL. Comment contribuer à un projet libre sans écrire une ligne de co. De nombreux projets libres ont besoin d'une infrastructure pour pouvoir survivre : serveurs, employés, matériel de test, etc . Vous pouvez apporter votre soutien à ces projets en apportant une contribution financière lors des différents appels aux dons, qui sont une importante source de revenus pour les logiciels libres et gratuits. Certains projets disposent de boutiques, qui vous permettent par exemple d'acheter des articles (tasses à café, t-shirt, etc. ) à l'effigie du projet, tout en participant à sa réussite, puisque l'ensemble des bénéfices servent au développement des infrastructures.

Si vous diposez de matériel dont vous ne vous servez plus, certains projets peuvent en avoir besoin. Framasoft.