background preloader

Looo57

Facebook Twitter

E-commerce : les avis consommateurs perdent leur crédibilité. E-commerce : les avis consommateurs perdent leur crédibilité Dans le secteur du e-commerce, les avis des consommateurs détiennent une place importante dans la visibilité des boutiques en ligne sur les moteurs de recherche.

E-commerce : les avis consommateurs perdent leur crédibilité

Pourtant, ils commencent à être déprécié vu la mauvaise publicité qu’on leur fait. En effet, de plus en plus de ces avis sont faux. Explications… Constat Une étude GMI Research, Reevoo a été réalisée sur un panel représentatif de 5 000 personnes, dans cinq pays France, Grande-Bretagne, Espagne, Allemagne et Pays-Bas.Il en a résulté que : 53 % des Français ont été influencés par leurs amis sur Facebook avant l’achat d’un produit.89 % des internautes consultent les avis sur Internet avant d’effectuer un achat : 70 % avant d’acheter une voiture, 50 % à les lire avant de choisir une compagnie d’assurance et 43 % avant de choisir une banque.Les interrogés sont 22 % à faire confiance aux articles de presse et aux publicités avant d’acheter un produit.

E-commerce : panorama des achats en ligne Noël 2012. En cette période de crise, les internautes vont forcement mettre un frein à leurs achats en ligne et limiter leur budget.

E-commerce : panorama des achats en ligne Noël 2012

Comment vont se réaliser leurs courses de Noël sur internet? Réponse ici avec les dernières tendances pour les achats en ligne de Noël 2012. Comment être visible sur le web pour une telle période ? N.B : Vous pouvez également être présent sur les comparateurs de prix et être visible sur les marketplaces pour augmenter votre taux de conversion de manière significative. Méthodologie. M-commerce : 4 raisons de développer une stratégie mobile avant la fin du monde. E-commerce : générer du trafic pour 2013 grâce à une stratégie contenu. E-commerce : générer du trafic pour 2013 grâce à une stratégie contenu Pour une stratégie de visibilité e-commerce passe actuellement par une stratégie de contenu.

E-commerce : générer du trafic pour 2013 grâce à une stratégie contenu

En effet, pour se faire connaître et créer un trafic qualifié, il est de votre devoir de parler de vous et de vous mettre en valeur sur le web. Bonnes résolutions e-commerce 2013 : augmentez votre productivité ! Bonnes résolutions e-commerce 2013 : augmentez votre productivité !

Bonnes résolutions e-commerce 2013 : augmentez votre productivité !

Voilà, nous y sommes… début 2013. Cibleweb vous souhaite tous ses meilleurs voeux et surtout une année riche en réussite e-commerce. Nous vous proposons aujourd’hui un article pouvant vous aider en ce début d’année à partir sur de bonnes bases. La recherche sociale Facebook, un futur relais de croissance pour le ecommerce ?

Bon, l’article d’aujourd’hui n’en ai pas vraiment un, vu que pour la première fois je vais presque faire un copier/coller d’un communiqué mais il y a au moins quatre bonnes raisons à ça : La loi Hamon va profondément modifier les obligations des e-commerçants et il est donc indispensable de diffuser au maximum ces nouvelles obligationsOn parle de points juridiques relativement précis, autant faire appel à un spécialiste pour ne pas diffuser de bêtisesLe communiqué de TrustedShops est super précis et très factuelLa loi Hamon va rentrer en application dès le 13 juin !

La recherche sociale Facebook, un futur relais de croissance pour le ecommerce ?

Soit dans 2 mois seulement Donc les infos ci dessous sont extraites d’un communiqué de presse envoyé par Trusted Shops, qui certifie des boutiques en ligne et qui grosso modo leur donne un « label » si elles respectent leurs obligations. Le but est évidement d’augmenter la confiance des clients envers la boutique. [Tribune] La réinvention de la relation client-vendeur grâce à l'e-commerce social. Ces dernières années, le shopping en ligne est devenu une norme pour de nombreux consommateurs.

[Tribune] La réinvention de la relation client-vendeur grâce à l'e-commerce social

Selon le baromètre trimestriel de la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) plus de 31,7 millions de français ont acheté en ligne pendant le 2ème trimestre de 2012. E-commerce : un nouveau modèle économique en marche pour 2013? Le e-commerce, un vrai faux coupable. Internet ne tue pas les magasins physiques!

Le e-commerce, un vrai faux coupable

Il est primordial de casser cet adage. Les frais de livraison, frein au e-commerce. Le comportement des acheteurs en ligne est freiné par le coût de la livraison Selon une étude Adrexo Colis, plus de 50% des consommateurs abandonnent leur panier avant l’acte final d’achat pour cause de surcoût inhérent à la livraison.

Les frais de livraison, frein au e-commerce

Si la livraison est la dernière étape, elle n’en demeure pas moins déterminante lors de l’acte d’achat sur Internet. La livraison est décisive lors de l’acte d’achat L’étude révèle que les motivations d’achat en ligne sontintrinsèquement reliées à un prix plus avantageux et, pour 40% des consommateurs, à un confort de livraison.

Une livraison simple et économique est donc synonyme d’achat ! Mais s’il est tentant d’y ajouter « rapide », ce n’est pourtant pas le cas : 57% des répondants sont prêts à accepter des délais de livraison plus longs pour des tarifs moins élevés. Le mode de livraison préféré : à domicile ! Outre le coût de la livraison, l’étude a également permis de connaître les préférences des acheteurs quant aux différents modes de livraison. Facteurs clé de succès des projets e-commerce. Facteurs clé : en route vers le succès des projets e-commerce Le nombre de projets E-Commerce augmente ; une myriade de TPE s’installe sur le net chaque jour, et certains gros acteurs du monde Brick & Mortar qui tardaient encore à établir leur présence en ligne, arrivent aujourd’hui sur le marché.

Facteurs clé de succès des projets e-commerce

Les projets E-Commerce progressent aussi en taille et en complexité. En effet, à mesure qu’augmentent le chiffre d’affaires en ligne, le trafic et le volume des catalogues, les projets prennent de plus en plus d’ampleur, affichent des ambitions plus élevées, tissent des liens plus profonds et plus stratégiques au sein du SI. L’intégration du multi-canal et des nouveaux terminaux mobiles ajoute aussi à la complexité. Face à ce phénomène, le bricolage de sites développés en spécifique par une poignée de développeurs ou par une petite web agency locale n’est plus la solution. Comment utiliser Facebook et Instagram en B2B. La plupart du temps, en B2B, on entend régulièrement qu’il vaudrait mieux utiliser LinkedIn au sein de notre stratégie médias sociaux.

Comment utiliser Facebook et Instagram en B2B

Ce n’est pas faux! LinkedIn reste, pour le moment, l’un des meilleurs réseaux par lequel nous pouvons rejoindre un grand nombre de clients potentiels lorsqu’il est question de faire du B2B (business to business) sur les médias sociaux. Cependant, il ne faut pas mettre de côté les autres médias sociaux pour autant. En effet, Instagram et Facebook peuvent aussi servir en B2B. Peut-on vraiment vendre sur les réseaux sociaux ? La question du jour est la suivante : peut-on vraiment vendre sur les réseaux sociaux ? Partant du principe que s’il y a l’e-commerce d’un côté, on trouve la vente B2B de l’autre où la relation client est prépondérante. Serait-il dès lors possible de mener une vente complexe à terme en mode digital ? Et si non, jusqu’où peut on décemment aller. Au-delà du Business se pose une autre question, plus générale.

Quel impact social suscite cette amplification et que change-t-elle dans notre rapport à l’information ? Belle analogie L’analogie médias sociaux = amplificateur fait réfléchir, car dès l’avènement de réseaux sociaux censés apporter du contenu, simplifiant les échanges humains, nous avons estimé que les rencontres en mode réel allaient progressivement disparaitre. Prospection ou relation client ? Et le web ? : La Chine, futur empire de l'innovation ?

Les géants du net en Chine s'appellent Baidu, Alibaba, Weibo ou encore Tencent, à savoir des clones de leurs aînées du web (Google, Amazon...). Si l'industrie numérique s'est développée autour de ces "me too", comme on les appelle, l'explosion du web en Chine a aussi permis l'émergence d'applications innovantes adaptées au marché local. Le carton du moment, c'est WeChat, ou WeiXin en chinois, développée par le géant Tencent. En moins de deux ans, l'application mobile de messagerie gratuite a séduit plus de 300 millions d'utilisateurs. Sina Weibo a également développé sa monnaie, le "weibi", utilisée pour payer des applications et des services. Baidu a de son côté développé un système de widgets bien avant Google. Alibaba, lui, mise sur la diversification de ses activités. Avec plus de 500 millions d'internautes, 1,1 milliard d'abonnés au mobile, internet en Chine est un marché ultra-compétitif.

Comment Google voit notre avenir. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michaël Szadkowski (Austin, envoyé spécial) « The New Digital Age » : ou comment les nouvelles technologies affectent l'avenir des hommes. Derrière ce vaste intitulé, celui d'une des premières grandes conférences du festival « South by Southwest » (SXSW), consacré aux nouvelles technologies à Austin (Texas), se cache également le titre d'un livre publié en avril 2013 et signé par les deux participants : Eric Schmidt, PDG de Google entre 2001 et 2011, et Jared Cohen. Cohen fait partie de ces membres influents de Google qui sillonnent le globe pour rencontrer diplomates et gouvernements. Il est présent dans le classement 2013 du magazine Time des 100 personnes les plus influentes, en tant que directeur de Google Ideas, un think tank dont les équipes travaillent à « rendre le monde meilleur grâce à la technologie ».

Leur discussion publique, vendredi 7 mars, a d'emblée évoqué plusieurs questions d'actualité, devant une salle comble. Amazon.com : l'Empire caché. L'e-commerce, un marché arrivé à maturité. La livraison gratuite sur votre site e-Commerce : pour ou contre ? Joyeux mois de Novembre à tous. Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, les ventes de fin d'année ont officiellement démarré. Devant nous une poignée de jours durant lesquels retentiront les tiroir-caisse de la plupart des sites e-Commerce.

Vous songez à offrir les frais de livraison pour tirer partie de cette période faste ? C'est effectivement très tentant... mais cela pourrait sérieusement ponctionner vos bénéfices, voir même vous faire perdre de l'argent. Alors avant d'appuyer sur le bouton | Frais de port gratuit | lisez ce qui suit. Qu'on le veuille ou non, la livraison gratuite est devenue une norme dans le commerce électronique.

Primo : Avant de mettre en place une telle opération commerciale (voir même n'importe quelle autre promo d'ailleurs), il serait judicieux de vous pencher sur vos tarifs. Secundo : Toujours avec le même souci de rentabilité, déterminez à l'avance la durée de cette campagne de promotion. Enfin : Si vous avez décidé de le faire, ne soyez pas timide.