background preloader

PALESTINO/ISRAELIEN

Facebook Twitter

Il faut nous débarrasser du Hamas. "Nous, Palestiniens, ne pouvons plus nier notre part de responsabilité dans le massacre de notre propre peuple".

Il faut nous débarrasser du Hamas

Cri de colère d'un militant palestinien des droits de l'homme contre la politique du mouvement islamiste Hamas, qui n'apporte que la destruction à son peuple. 13 août 2014 | Partager : J'ai consacré vingt-six années de ma vie à la défense des droits de l'homme. J'ai connu la guerre et la terreur. A toi, Français, et manifestant pro-palestinien. Tu as l’air d’être passionné par la cause palestinienne, qui provoque chez toi tant d’émotions.

A toi, Français, et manifestant pro-palestinien

Je ne chercherai pas à savoir pourquoi tu as choisi cette cause en particulier, plutôt que la Syrie, le Congo, le Darfour, ou encore les Chrétiens persécutés au Moyen-Orient, non. Les Palestiniens ont connu un tas de souffrances, ils méritent de vivre normalement, et je peux comprendre que l’on ait envie de prendre leur parti. Je peux comprendre cet attachement soudain pour une autre culture, car j’ai moi-même voué une passion pour New York après y être allé une première fois il y a 20 ans, et qui ne m’a jamais quitté depuis.

J’ai vu depuis un tas de vieilles photos de Manhattan, je me suis renseigné sur la manière dont s’était construite cette grande mégalopole. Savais-tu par exemple que ce sont les membres d’une tribu indienne qui ont participé à la majorité des chantiers des hauts gratte-ciels car ils n’ont pas le vertige ? Effacez le nom de mon grand-père à Yad Vashem, par Jean-Moïse Braitberg - Monsieur le Président de l’Etat d’Israël, je vous écris pour que vous interveniez auprès de qui de droit afin que l’on retire du Mémorial de Yad Vashem dédié à la mémoire des victimes juives du nazisme, le nom de mon grand-père, Moshe Brajtberg, gazé à Treblinka en 1943, ainsi que ceux des autres membres de ma famille morts en déportation dans différents camps nazis durant la seconde guerre mondiale.

Effacez le nom de mon grand-père à Yad Vashem, par Jean-Moïse Braitberg -

Je vous demande d’accéder à ma demande, monsieur le président, parce que ce qui s’est passé à Gaza, et plus généralement, le sort fait au peuple arabe de Palestine depuis soixante ans, disqualifie à mes yeux Israël comme centre de la mémoire du mal fait aux juifs, et donc à l’humanité tout entière. Voyez-vous, depuis mon enfance, j’ai vécu dans l’entourage de survivants des camps de la mort.

J’ai vu les numéros tatoués sur les bras, j’ai entendu le récit des tortures ; j’ai su les deuils impossibles et j’ai partagé leurs cauchemars. Paroles de Noa, chanteuse isréalienne, pour la paix. Je suis israélienne, mes dirigeants m'écoeurent, le Hamas m'effraie et tout le monde souffre Je vous écris depuis le Moyen-Orient, où tout part à vau-l’eau depuis quelques temps.

Paroles de Noa, chanteuse isréalienne, pour la paix

Terreur, angoisse, déprime, frustration, colère… tous ces sentiments se battent à l’intérieur de moi. Pourtant, aucun d’eux ne l’emporte. Pour rester en vie à Gaza, éloignez-vous des enfants! #GAZA 07/2014. Boycott Israel. Produits "israéliens"

Boycott Israel

Envie de boycotter Israël ? Voici la liste des marques et produits à bannir. À Lyon est organisée une réunion de soutien à Israël à la grande synagogue ! “L’antisémitisme est la matrice de tous les racismes”, Elisabeth Roudinesco. Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes à la fin d'un entretien télévisé.

Par Francetv info Mis à jour le , publié le Même après des années d'expérience, difficile de s'habituer aux violences.

Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes à la fin d'un entretien télévisé

Chris Gunness, porte-parole de l'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), a fondu en larmes en évoquant le conflit israélo-palestinien, devant la caméra de la chaîne Al-Jazeera, mercredi 30 juillet. Alors que des obus ont frappé une école primaire de l'UNRWA, dans le camp de Jabaliya, Chris Gunness commente la situation lors d'un duplex. "Les droits des Palestiniens – y compris des enfants – sont totalement bafoués. Chassés de chez eux par les combats, de nombreux civils palestiniens se sont réfugiés dans des écoles de l'UNRWA. Gaza : une nouvelle école de l'ONU touchée par une frappe israélienne.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Au moins dix Palestiniens ont été tués, dimanche 3 août, dans un bombardement ayant touché une école de l'ONU qui accueille des réfugiés à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, ont annoncé les secours locaux. « Selon les premières informations, il y a de nombreux morts et blessés dans l'école de l'UNRWA [Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient] à Rafah après un bombardement », a de son côté annoncé le porte-parole de l'Office.

Gaza : une nouvelle école de l'ONU touchée par une frappe israélienne

Une trentaine de Palestiniens avaient déjà été tués dans des bombardements d'écoles de l'ONU, à Beit Hanoun et à Jabaliya (nord), suscitant une vive émotion internationale et la condamnation des Nations unies. L'UNRWA avait ouvertement accusé Israël d'être à l'origine du drame de Jabaliya. Lire : L'ONU accuse Israël de « défier délibérément » le droit international. Ronnie Kasrils : « La répression subie par les Palestiniens est pire que l'apartheid » Comprendre les origines de la guerre à Gaza en 5 minutes.

Ex combattants de Tsahal, ils refusent maintenant de se taire et parlent. Micha, Dana, Noam, et Mikhael ont combattu pour Tsahal.

Ex combattants de Tsahal, ils refusent maintenant de se taire et parlent

C'est la première fois que des officiers israéliens manifestent à visage découvert leur contestation à propos des exactions infligées dans la bande de Gaza, entre 2000 et 2009. Des grenades pour faire peur « On déboule dans un village palestinien à 3 heures du matin et on se met à lancer des grenades étourdissantes dans les rues. Pour rien, pour faire peur. On voyait les gens se réveiller affolés... Voler un hôpital « Une nuit, nous avons l’ordre d’entrer de force dans une clinique d’Hébron qui appartient au Hamas. . « On a tué un type par pure ignorance »

Les 10 grands MédiaMensonges d'Israel - Michel Collon. Comprendre le conflit israélo-palestinien et le sionisme en 10 minutes. Boycott : liste des produits israéliens et des firmes qui soutiennent Israël. 5 janvier 2009 Article en PDF : Les produits israéliens :

Boycott : liste des produits israéliens et des firmes qui soutiennent Israël

Gaza: Leïla Shahid donne une leçon à une journaliste de France 24. Dieudonné poésie musicale "palestine" D’anciens soldats israéliens parlent : « Il frappe un Arabe et je ne fais rien » Une association israélienne recueille et publie des témoignages de soldats qui dénoncent « l’occupation » dans les Territoires.

D’anciens soldats israéliens parlent : « Il frappe un Arabe et je ne fais rien »

Les textes, parfois violents, sont percutants. Rue89 en publie quatre. Un soldat israélien face à un Palestinien, à un checkpoint d’Hebron, en 2008 (NASSER SHIYOUKHI/AP/SIPA) Aux checkpoints israéliens, beaucoup de soldats ont encore des visages d’enfants et portent en bandoulière des armes bien plus grandes qu’eux. En Israël, le service militaire est obligatoire dès la majorité : il dure minimum 22 mois pour les filles, trois ans pour les garçons. Yehuda Shaul était l’un d’entre eux, entre 2001 et 2004.