Leadership

Facebook Twitter

Welcome to ANKLE - a new kind of leadership. Méthode Condorcet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Méthode Condorcet

La méthode Condorcet (ou vote Condorcet) est un système de vote dans lequel l'unique vainqueur est celui, s'il existe, qui, comparé tour à tour à tous les autres candidats, s'avérerait à chaque fois être le candidat préféré. Rien ne garantit la présence d'un candidat satisfaisant à ce critère. Ainsi, tout système de vote fondé sur la méthode comparative de Condorcet doit prévoir un moyen de résoudre les votes pour lesquels ce candidat idéal n'existe pas. Cette méthode doit son nom au marquis de Condorcet, mathématicien et philosophe français du XVIIIe siècle, bien que la méthode fût déjà connue de l'écrivain catalan Raymond Lulle (1299).

Motivation[modifier | modifier le code] Dans son Essai sur l'application de l'analyse à la probabilité des décisions rendues à la pluralité des voix, Condorcet met en évidence le fait que le vote à la pluralité peut très bien ne pas représenter les désirs des électeurs. Exemple[modifier | modifier le code] Blue Ocean Strategy. L'ivresse du pouvoir - tsr.ch - émissions - specimen. L’exercice du pouvoir a un impact direct sur notre comportement et peut nous faire perdre la tête.

L'ivresse du pouvoir - tsr.ch - émissions - specimen

A travers des témoignages, des éclairages scientifiques et une étonnante expérience filmée sur le vif, ce reportage montre comment le pouvoir peut transformer chacun(e) d’entre nous. Comment le sentiment de puissance nous incite à dépasser les bornes et à empiéter sur le territoire des autres. A voir les frasques de Berlusconi, l’attitude « inappropriée » de DSK et les délires de Kadhafi, on se dit que le pouvoir peut vraiment faire perdre la tête et tout sens des réalités à ceux qui l’exercent.

Mais quel effet a-t-il sur nous tous, simples mortels ? SPECIMEN s’est aussi intéressé à cet étrange sentiment de puissance qui nous pousse à repousser les frontières morales et à faire intrusion dans l’espace des autres. Stanley McChrystal: Listen, learn ... then lead. Management agile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Management agile

Le management agile peut être vu comme une organisation de type holistique et humaniste basée essentiellement sur la motivation rationnelle des ressources humaines. Son émergence, au début des années 1990, a été portée par la vague des nouvelles technologies (NTIC). Ses valeurs et principes combinent des aspects sociologiques et technologiques à une approche industrielle[1]. Le management Agile s’oppose aux fondements du taylorisme : parcellisation du travail, déresponsabilisation globale ainsi que d'autres principes de productivité individuelle dont la mise en œuvre devient difficilement défendable dans les pays industrialisés, compte tenu du coût des ressources humaines[2] . Le management agile s'applique au niveau organisationnel et les Méthodes Agiles, si elles s'en réfèrent, ne représentent qu'un secteur de l'application des diverses formes d'agilité managériale se référant du (Lean). Fondements théoriques[modifier | modifier le code]