background preloader

Politique

Facebook Twitter

"Nuit debout" évacué avec des pelleteuses : "Certains ont même pleuré" A 9h30 ce 5 avril, la place de la République qui bruissait hier soir encore comme un forum social à ciel ouvert a plutôt des airs de chantier. Des engins municipaux, tractopelles et pelleteuses, ont débarrassé l’esplanade des ultimes structures en dur de la Nuit debout, le mouvement d’occupation inspiré par les Indignés qui a pris ses quartiers ici depuis le 31 mars. Palettes en bois, fauteuils et autres bâches qui servaient d’abris aux plus téméraires ont été évacués.

Les quelques personnes qui étaient toujours sur place ce matin ont tout juste eu le temps de sauver quelques affaires. Ils contemplent sous le soleil matinal la scène avec amertume. “Ce soir, il y aura deux fois plus de monde” “Certains ont même pleuré, témoigne Adrien, 36 ans, les traits tirés par la fatigué sous la capuche de sa veste. “Ils sont malins, ils savent que c’est une lutte territoriale” Anthony, un prof de 30 ans, vient d’arriver à vélo.

“Réfléchir au sens d’une vie désirable” Nuit debout : "Toute notre vie, il va falloir assumer ce que l’on est en train de faire” Nuit Debout : "On passera au mois d’avril quand on l’aura décidé!" Il est 19 heures en ce lundi 4 avril et la place de la République profite des derniers rayons de soleil.

Nuit Debout : "On passera au mois d’avril quand on l’aura décidé!"

Peu de gens autour de la statue, mais une foule compacte se regroupe un peu plus loin du côté du boulevard Voltaire. Une Assemblée générale s’organise. De nombreuses personnes sont assises par terre, au centre un jeune homme à lunettes qui parle dans un mégaphone. L'insurrection des citoyens, par Claude Julien (Le Monde diplomatique, septembre 1989) Regardez bien autour de vous.

L'insurrection des citoyens, par Claude Julien (Le Monde diplomatique, septembre 1989)

Le premier coup d’oeil vous révélera un peuple heureux. Heureux parce que libre. Parfaitement libre de choisir, dans les pages publicitaires de ses journaux, entre plusieurs marques prestigieuses de somptueuses voitures françaises et étrangères ; libre de donner sa préférence soit aux journaux imprimés par M. Hersant, soit à sa chaîne de télévision ; libre d’hésiter devant l’infinie diversité des jeux d’argent et le subtil talent des feuilletons importés qui introduisent sur le petit écran une note d’exquis raffinement ; libre de participer aux « noyaux durs » des firmes privatisées et d’influencer les choix stratégiques des entreprises nationalisées ; libre d’envoyer ses enfants dans une école publique ou dans une institution privée financée par l’Etat ; libre d’établir son domicile, selon ses convenances, dans une lointaire banlieue ou dans les beaux quartiers du centre-ville.

Eglise protestante et homosexualité : la bénédiction. Pour la première fois en France, une église chrétienne majeure a autorisé la bénédiction des couples de même sexe.

Eglise protestante et homosexualité : la bénédiction

Une petite révolution que l'Eglise protestante unie de France (EPUF) mène avec discrétion. Collection Enquêtes. Tirage au sort et démocratie délibérative. Le tirage au sort semble revenir dans des expériences politiques après avoir été éclipsé pendant des siècles [1].

Tirage au sort et démocratie délibérative

L’expérience islandaise est de ce point de vue emblématique. Après la crise économique de 2008 et la quasi-faillite du pays, la volonté de changer l’équipe gouvernementale et les règles du jeu politique s’exprime lors d’énormes manifestations de rue. Les élections anticipées d’avril 2009 portent au pouvoir une coalition entre les sociaux-démocrates et les Verts – le procès de l’ancien premier ministre a commencé en mars 2012. Eviter les pièges de la pensée. Un biais cognitif est une forme de pensée qui met en oeuvre de manière systématique des distorsions dans le traitement de l'information.

Eviter les pièges de la pensée

Ces biais, qui sont en général inconscients, peuvent conduire à des erreurs de perception, de raisonnement, d'évaluation, d'interprétation logique, de jugement, d'attention, etc., ainsi qu'à des comportements ou à des décisions inadaptées. L'étude de ces biais montre à quel point notre expérience du monde, nos pensées et nos comportements sont nettement moins libres qu'on ne l'imagine. Vous trouverez ci-dessous un répertoire des biais cognitifs les plus courants, classés en quelques grandes catégories. Le jour où j’ai découvert ce qu’était… L’ANACYCLOSE. Quand j’ai découvert le concept d’anacyclose, ça m’a ouvert les yeux sur pas mal de choses… Surtout, on prend conscience que la démocratie dans laquelle nous sommes n’est pas éternelle… Nous devons la chérir, prendre bien soin d’elle (et aller voter) pour ne pas qu’elle se dissipe comme un écran de fumée… Les lecteurs qui voudront approfondir le sujet pourront lire avantageusement ce texte de Marie-Rose Guelfucci: Machiavel et la lecture polybienne de l’histoire.

Le jour où j’ai découvert ce qu’était… L’ANACYCLOSE

Archives du blog – Politique. La couleur politique des médias. Hollande humilie Marine Le Pen: pourquoi c'est accablant pour Sarkozy. François Hollande n'est jamais aussi bon que lorsqu'il fait du François Hollande.

Hollande humilie Marine Le Pen: pourquoi c'est accablant pour Sarkozy

On l'a vu ce mercredi, quand de passage au Parlement européen, en compagnie d'Angela Merkel, il s'est autorisé à éreinter, en quelques mots bien sentis, la pauvre Marine Le Pen.