background preloader

Livres numériques

Facebook Twitter

La tablette, planche de salut de la lecture chez les jeunes? Thierry Karsenti est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation à l'Université de Montréal.

La tablette, planche de salut de la lecture chez les jeunes?

Avec son équipe, il mène depuis quelques années une étude sur l'utilisation de la tablette sur les bancs d'école. Ses derniers résultats de recherche qui concernent la lecture sont «assez exceptionnels», affirme-t-il en entrevue au Soleil. «Les jeunes sont unanimes: la lecture électronique, c'est beaucoup, beaucoup plus intéressant que la lecture papier. Je pense que le livre numérique est vraiment une planche de salut pour les aider à lire plus», affirme-t-il. L'équipe de M. Or lorsqu'on demande à ces élèves qui utilisent la tablette au quotidien combien se sont déjà procuré un livre numérique par eux-mêmes, sans y être obligés, cette proportion grimpe à près de 30 %.

«C'est beaucoup lié à ce que l'enseignant arrive à mettre en place à l'école. Rien à voir avec Facebook Et on ne parle pas ici de lire des pages Facebook, précise M. Travailler le vocabulaire.

Editeurs

LIvre numérique. Numérique. Lecture. Adolescents. J'étais aujourd'hui invité à donner une conférence sur "ce que le numérique change dans les pratiques de lecture des adolescents".

Numérique. Lecture. Adolescents.

Voici les slides de ladite conférence. Au-delà de ma seule intervention (et je n'ai pas pu assister à celles de l'après-midi), le format de cette journée d'étude était intéressant car se trouvaient dans la salle des médiateurs du livre (bib, animateurs, etc) mais aussi des vrais adolescents invités sous la forme d'une table-ronde à faire part de leur approche, de leur ressenti et de leur positionnement. Pas de scoops mais au moins 2 confirmations : côté adolescents (en tout cas ceux qui se sont exprimés)

Comment le numérique modifie-t-il nos compétences de lecture ? C’est un fait : nous vivons dans une société où nous sommes bombardés d’informations.

Comment le numérique modifie-t-il nos compétences de lecture ?

Hyperconnectés, nous avons accès de manière quasi instantanée à des connaissances et des millions de contenus. Inévitablement, notre rapport à la lecture s’en voit modifier. Alors de quelle manière le numérique affecte-t-il nos compétences ? Tout d’abord, force est de constater que dans la galaxie numérique, la lecture est notre premier mode d’accès à l’information. Nous lisons en effet tout le temps : sms, whatsapp, contenus online, rapports, PDF, présentations slideshare, ebooks, courriels, commentaires et statuts de nos amis sur les réseaux sociaux… La lecture est immédiate et constitue la clé fondamentale du web. C’est vrai que la transposition d’un livre à la sphère numérique n’est pas seulement un transfert d’encre vers les pixels. Le numérique n’est donc pas prêt de tuer la lecture, les chiffres tendent plutôt à indiquer le contraire.

Autour du livre numérique : quels discours. La semaine dernière, j’ai eu l’honneur de contribuer à un colloque sur le livre numérique organisé à Séville par l’Institut français, avec les concours des ministères de la Culture français et espagnol.

Autour du livre numérique : quels discours

Étrange moment (même s’il fut fructueux par les contacts) où nous nous sommes retrouvés à deux bibliothécaires – l’un français et l’autre espagnol – proposant d’aborder cette problématique sous l’angle public des populations que nous servons… face à une armada d’éditeurs, distributeurs, libraires et pouvoirs publics préoccupés par leur(s) seul(s) modèles économiques… Bref, j’ai goûté à loisir de la TVA sur le livre numérique (celle sur le livre imprimé semblant devoir être ramené à 5,5 % en France ?

J’ai cru comprendre que la TVA sur le livre numérique n’était pas nécessairement en si bon chemin, les téléchargements n’étant pas acceptés par Bruxelles comme bien culturels essentiels…). Mais j’ai noté le peu d’écho rencontré par nos discours argumentant sur l’intérêt public… Like this: Les livres enrichis pour les enfants en question. Les livres enrichis pas forcément si bons que cela pour les enfants.

Les livres enrichis pour les enfants en question

C'est ce que tendrait à prouver une étude réalisée par le Joan Ganz Cooney Center à New York auprès de 32 couples de parents d'enfants de 3 à 6 ans. Contrairement à des livres imprimés ou à des versions de livres numériques simples, les livres enrichis distraient les enfants de l'histoire et les empêchent de se souvenir des détails narratifs. Le livre enrichi invite plus vers du non-contenu, des interactions connexes (par exemple lié au comportement ou à la parole, au mouvement des mains, etc.) pour les enfants et les parents que les livres simples. Les mutations du livre a l'heure de l'internet - mutations.pdf. Impacts du numérique sur la lecture : bibliographie. Enquête sur la lecture numérique chez les enfants et leurs parents. Réalisée auprès de 1 045 enfants de 6 à 17 ans et leurs parents au printemps 2010, l’étude met l’accent sur leurs attitudes et comportements de lecture, et s’intéresse à l’influence de la technologie sur ceux-ci.

Enquête sur la lecture numérique chez les enfants et leurs parents

À la lumière des résultats de l’enquête, huit sont ressortis : La littératie permet aux jeunes de s’informer, afin de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, et d’éveiller leur l’imagination. La grande quantité d’information et d’images diffusées quotidiennement sur Internet fait en sorte qu’il est important pour les jeunes de savoir par exemple comment analyser, interpréter et comprendre l’information, en plus de séparer le fait de l’opinion.

Le contact avec la littérature et la fiction, que ce soit sur du papier, à l’écran, sur une scène ou dans les films, aide les jeunes à expérimenter plusieurs gammes d’émotions et d’actions, leur permettant ainsi de mieux comprendre certaines expériences qu’ils vivent au quotidien. Consultez l’intégralité du rapport (en anglais). Lecteurs ebook : petite histoire de la lecture sur encre électronique. Depuis novembre 2007, un changement a commencé : la présentation du premier modèle de Kindle, moche comme un pou, par un Amazon qui marquait définitivement son territoire, tout en établissant la carte.

Lecteurs ebook : petite histoire de la lecture sur encre électronique

L'environnement Kindle naissait d'une évolution dans la vente de livres aux États-Unis : d'un côté, les librairies indépendantes fermaient à foison, de l'autre, le besoin des consommateurs, rodés depuis des années déjà à l'achat de livre en ligne, de se procurer de quoi lire. Comprenons-nous bien, le Kindle n'a pas tué la librairie : il a répondu à un besoin découlant de la diminution des points de vente. Mais la presse américaine n'était pas aveugle. Avec le Kindle, permettant l'achat en une soixantaine de secondes, d'un livre numérique, la technologie sans fil prenait une autre dimension. Quelques points d'histoire et de technique Amazon n'a pourtant pas été le précurseur dans ce domaine : en septembre 2006, Sony lançait son appareil, le PRS-500.

Aperçu des différents lecteurs ebook. Sitographie_lecture_et_numerique. Salon du livre et de la presse jeunesse.