background preloader

Vivre autrement

Facebook Twitter

The Homestead Survival » Emergency Preparedness, homesteading, gardening and so much more! Oasis En Tous Lieux - Accueil. Indignée. Vidéo entre les mots du local au global (keny arkana) de fanatic06 (Musique - fanatic06. Thank you, Patrice. Primevère Visiteurs. Bonjour et bienvenue à Primevère !

Primevère Visiteurs

L'association Primevère organise depuis 28 ans, une fois par an, un salon-rencontres de l'alter-écologie. L'ambition est de réunir dans une ambiance conviviale, les acteurs de l'écologie pour présenter des alternatives militantes et éthiques à cette société immobile.  L’association propose lors de ces 3 jours, de nombreux temps d’échange, d’écoute et de réflexion sur des sujets de société et d’actualité. 470 exposants sont présents pendant les trois jours, pour expliquer leurs démarches, leur militance et leurs savoir-faire. 120 rencontres, conférences, projections-débats ou ateliers invitent le visiteur à s'exprimer, expérimenter, découvrir et questionner les acteurs de l’écologie sur des espaces thématiques.

Plus de 26 000 personnes sont attendues chaque année. Un rendez-vous que nous prenons plaisir à organiser et qui nous tient à cœur de partager. Très belle visite, et à bientôt, sur le salon ! L'équipe Primevère. Dentifrice maison. La Charte du Monde Libre (The Free World Charter): Lire et signer la Charte.

AMESSI® - Alternatives Médecines Évolutives Santé et Sciences Innovantes - Portail de référence en matière de santé, bien-être, médecines et sciences (...) Organismes territoires ruraux. Je survie. SURVIVRE EN VILLE… quand tout s’arrête.

Spiritulialité

SEL systéme d'échanges locaux. Panneaux solaires. Le comptoir du don : offrir, récupérer, recycler. Vidéos. Habitation. Environnement. Développement Durable / Social. Jardinage. Pour les agriculteurs, ressemer sa propre récolte sera interdit ou taxé. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis Dans le champ de l'agriculture, l'usage libre et gratuit des graines ne sera bientôt plus qu'un doux souvenir rappelant des méthodes paysannes d'un autre temps.

Pour les agriculteurs, ressemer sa propre récolte sera interdit ou taxé

Surnommées "semences de ferme", ces graines étaient jusqu'alors sélectionnées par les agriculteurs au sein de leurs propres récoltes et replantées l'année suivante. Depuis plusieurs décennies, ces pratiques n'allaient déjà plus de soi lorsque ces semences étaient protégées par un Certificat d'obtention végétale (COV) – à savoir le droit de propriété des "obtenteurs" de l'espèce. Ressemer ces graines était théoriquement interdit. Mais cet usage demeurait, dans les faits, largement toléré en France. "Sur les quelque 5 000 variétés de plantes cultivées dans le commerce, 1 600 sont protégées par un COV. Ce qui change Depuis 2001, cette taxe est appliquée pour une seule espèce : le blé tendre.

Vers une privatisation des semences ? Vers une perte de biodiversité ? Blogs / Projets. KOKOPELLI. Association Kokopelli Suisse. Bourse aux projets. Liste de liens utiles dans le cadre de la survie à long terme et de l'autarcie. CHANGER DE VIE. Banco Palmas ou les richesses d’une favela. Au Nord-Est du Brésil, les habitants d’une favela ont créé leur propre banque et leur propre monnaie pour que la richesse du quartier serve à stimuler localement les revenus et l’emploi.

Banco Palmas ou les richesses d’une favela

Les résultats sont spectaculaires. Et donnent des idées à d’autres. Banco Palmas fut la première banque communautaire brésilienne. Elle a été inaugurée en juillet 1998 à Palmeiras, quartier populaire de 32000 habitants situé dans la région Sud de Fortaleza, dans le Nordeste brésilien. Les premiers habitants, en majorité des pêcheurs, étaient arrivés en 1973, expulsés du littoral pour laisser le champ libre à la construction de complexes touristiques. En 1997, malgré de réelles améliorations urbaines, le quartier souffrait toujours de la faim et de la pauvreté.

Au-delà d’une institution traditionnelle de micro-finance, cette banque communautaire vise le développement du quartier comme un tout et non celui d’individus isolés. Un palmas égale un réal. Où les habitants de Palmeiras font-ils leurs achat ? Qui sommes-nous? Nous sommes des êtres venus d'ailleurs, parachutés par un mystérieux hasard sur cette planète qui visiblement se trouvait en perdition...

qui sommes-nous?

Pour nous, ce fut la chute, sans compter le temps pour nous retrouver sur Terre. Une succession d'embûches toutes plus " " les unes que les autres... . Autrement dit, le but de notre voyage spatio-temporel s'est quelque peu modifié en survolant la Terre. Quelle triste mine elle avait! Nous qui voulions nous diriger vers un paradis! Finalement, à bien y réfléchir, comme notre trajectoire nous a conduits ici sur Terre, nous nous sommes dit : "Après tout pourquoi pas recréer le paradis terrestre ?

" Synergies Suisse.