background preloader

Historique&théories - Sculpture

Facebook Twitter

Réflexions sur la sculpture grecque. Émules.

Réflexions sur la sculpture grecque

Je n'ai jamais eu le sentiment qu'elles m'aient fait mieux comprendre la sculpture grecque. Je regrette qu'un éru- dit solide et pondéré comme D.V. ait à l'occasion (rarement, il est vrai) cédé à cette mode. Au centre de sa réflexion se trouve le rapport entre le monument, statue ou stèle, et son support, la base, où sont gravées généralement, quand elles existent, inscriptions et signatures.

D.V. a revu les pierres fort attentivement et il en donne d'utiles photographies. Il étudie soigneusement la graphie et la technique des lapicides et pense parfois pouvoir reconnaître la même main dans des textes différents : ces analyses sont inégalement convaincantes. Σεμα τόδε Χσενόφαντε πατέρ σο θεκε θανόντι Σόφιλος hoÎ πένθος θεκας άποφθίμενος. La sculpture grecque est-elle un art abstrait ? L'époque classique.

La sculpture grecque est-elle un art abstrait ?

On aimerait naturellement que cette progression vers le réalisme correspondît à un ordre chronologique ; c'est probable, mais on ne saurait l'affirmer... Le Laocoon dans la sculpture hellénistique. Lexicon Iconographicum Mythobgiae Classicae, 6, 1992, p. 196-201, s.v. « Laokoon » (E.

Le Laocoon dans la sculpture hellénistique

Simon) ; nombre total des entrées : 9 (le groupe du Vatican porte le n° 7). Le célèbre scarabée étrusque (Londres, BM 673), souvent cité comme un parallèle possible de la sculpture, n° 9, est considéré ou comme un faux ou, s'il est authentique, comme un objet des ive-iiie siècles sans rapport avec le sujet puisque trois, non pas deux, serpents s'enroulent autour des figures humaines. La sculpture byzantine au Moyen Âge. 742 COMPTES RENDUS DE l' ACADÉMIE DES INSCRIPTIONS œuvres byzantines dans ce qu'elles ont d'essentiel à nos yeux, c'est-à-dire leur valeur esthétique, qui s'affirme à travers les formes (style) et la technique (procédés matériels).

La sculpture byzantine au Moyen Âge

Classement géographique. On aurait pu s'attendre à trouver partout, à l'intérieur de l'Empire byzantin, des œuvres de sculpture de toutes les époques. Études sur la sculpture française au Moyen Âge. De Franquevaux, en 11911, sur le sceau de Pierre, évêque de Sisteron, en 11682. On la trouve encore sur le sceau de Lantelme, évêque de Valence en 11863, et il n'en manque pas d'exemples dans d'autres parties de la France4. On voit donc qu'on n'est pas suffisamment autorisé par la forme de cette mitre à abaisser jusqu'en 12 25 la date du portail d'Arles; mais, par contre, elle permet d'affirmer que ce portail n'est ni de la première moitié, ni même du milieu du xn° siècle. Il ne peut être antérieur au dernier quart du xne siècle.

Et pour l'attribuer à une époque avancée de cette période, on pouvait trouver un nouvel argument dans la figure d Hérode recevant les trois rois mages. Théories de la sculpture en Europe de l'Est, 1910-1920. Kasimir Malévitch, Alpha, 1923, plâtre et verre, 33 x 37 x 84,5 cm, Paris, Musée national d'art moderne, Centre Pompidou.

Théories de la sculpture en Europe de l'Est, 1910-1920

Kasimir Malévitch, Gota, 1923, plâtre, 85,2 x 48 x 58 cm, Paris, Musée national d'art moderne, Centre Pompidou. NOTES Gabo Pevsner Manifeste réaliste cité ici après la traduction parue dans est-ce que la sculpture moderne Paris Centre Pompidou 1986 pp 364-365 Institut Hudozestvennoi Kultury dans Maca éd Sovetskoe iskusstvo za 15 let mate ri ly dokumen tada Moscou 1933 Strzeminski Kobro Espace uniste crits du Constructivisme polonais Textes choi sis traduits et présentés par Baudin et P. -M Jedryka Lausanne Age homme 1977 109 V.E Tätiin Schapiro Meerzon Wino- gradov Näsa predstoiascaia rabota VIII Siezd Sovietov zednevnyi biulletin siezda 1921 13 11 Malévitch Le Miroir suprématiste Traduit par et J.

Sculpture moderne ou sculpture du 20e siècle ? Privilégiés, leur propre atelier parfois, les musées de sculpture demeurent rares dans l'hexagone K Les expositions de sculpture étaient tout aussi rares en dehors de tels lieux, voire complètement absentes.

Sculpture moderne ou sculpture du 20e siècle ?

La sculpture accompagnait souvent la peinture, mais elle ne semblait pas pouvoir se suffire à elle-même. Plusieurs raisons convergentes expliquent ce retard. Les plus évidentes sont d'ordre matériel : la sculpture, surtout de grande taille, pose des problèmes de transport ou d'installation sans commune mesure avec ceux de la toile ; sa mise en valeur exige de la place, des moyens... et une certaine obstination. Mais il en est d'autres d'ordre psycho-esthétique. Les chiffres d'entrée aux vastes rétrospectives prouvent que la sculpture ne participe pas encore à l'engouement récent dont profite la peinture. Quelle histoire de la sculpture au XXe siècle ? 1Les livraisons de l’année 2002 confirment l’intérêt soutenu pour les études sur la sculpture.

Quelle histoire de la sculpture au XXe siècle ?

Du point de vue de la consolidation de la connaissance, on dispose désormais d’un beau catalogue raisonné de l’œuvre sculpté de Fenosa (1899-1988), protégé de Picasso et Cocteau, auteur de la Tempête pourchassée par le beau temps (1957) placée boulevard Saint-Jacques à Paris en 1978-1979 et du Monument à Pau Casals (1976-1977) érigé à Barcelone en 1982.

Ses fantasmagories, son style qui évoque les statuettes de Tanagra et le goût rocaille sont aux antipodes de l’œuvre de Brancusi sur lequel Pierre Cabanne donne un point de vue agrémenté de souvenirs de Peggy Guggenheim, de François Stahly, de Duchamp et se terminant par une diatribe contre l’actuelle reconstitution de l’atelier de l’artiste : « le lieu magique a disparu ». 2Grâce à l’initiative du musée de Cahors qui vient de lui consacrer une exposition, l’œuvre sculpté de Jean Peyrissac (1895-1974) est enfin reconnu. Histoire de la sculpture française / par T. B. Éméric-David,... ; accompagnée de notes et observations par M. J. Du Seigneur ; et publiée pour la première fois par les soins de M. Paul Lacroix (Bibliophile Jacob) Aller au contenu.

Histoire de la sculpture française / par T. B. Éméric-David,... ; accompagnée de notes et observations par M. J. Du Seigneur ; et publiée pour la première fois par les soins de M. Paul Lacroix (Bibliophile Jacob)

Rosalind Krauss, Passages, une histoire de la sculpture de Rodin à Smithson. Paris, Macula, 1997. 312 p., 212 ill. n. et bl. This text is produced by an automatic process (ocr) and hasn't been review or corrected. ver que la sculpture moderne est autant un art du temps un art de espace Hélas faute avoir inclus dans sa démonstration le temps comme mémoire auteur est le plus souvent limitée au temps de la création de uvre par le sculpteur ou de sa contemplation par le spec tateur Que on pense la monu mentalit moderne aux jeux avec la tradition ou au rapport la matière il reste bien des domaines on aborderait avec pertinence en repre nant la question essentielle et sans doute spécifique la sculpture mo derne de son rapport la mémoire Ce livre de Krauss demeure ainsi dans ses lumières comme dans ses limites un véritable stimulant intel lectuel Paul-Louis Rinuy.

Rosalind Krauss, Passages, une histoire de la sculpture de Rodin à Smithson. Paris, Macula, 1997. 312 p., 212 ill. n. et bl.

SCULPTURE. Histoire des art - sculpture - culture.fr. Sculpture - musée d'Orsay. Sculptures. Louvre - Département des Sculptures.

Sculpture égyptienne

Sculpture grecque antique. Sculpture romaine. Sculpture médiévale. Sculpture de la Renaissance. Sculpture baroque. Sculpture des XVIIIe et XIXe. Sculpture moderne. Sculpture contemporaine. Petite histoire de la sculpture au Moyen Âge et à la Renaissance. Fiche activite sculpture. Le corps masculin dans la sculpture.