background preloader

INTUITION

Facebook Twitter

La sérendipité, et le droit à l’erreur comme nouveaux piliers générationnels des « nouveaux Bovary ». Mon papier dans la revue Influencia. Pour la dernière édition (super) intitulée « La jeunesse.

La sérendipité, et le droit à l’erreur comme nouveaux piliers générationnels des « nouveaux Bovary ». Mon papier dans la revue Influencia

Mais quelle jeunesse? » de la revue Influencia, j’ai écrit un papier introductif que voici dans son intégralité. Bardés de sérendipité, Les « Nouveaux Bovary » exigent le droit à l’erreur. Le hasard est devenu intelligent. D’une bonne pioche sur Google ou Facebook, on peut résoudre la plus grande difficulté ou retrouver l’introuvable. Petite définition: l’expression anglo-saxonne serendipity, dont l’équivalent français(sérendipité) ne figure pas encore dans les dictionnaires, désigne l’action de trouver quelque chose qui n’était pas initialement prévu. Ce qui est vraiment nouveau c’est de trouver vite et surtout de trouver ce qu’on ne cherchait pas initialement. Grandes conséquences : Voici, comment le mot et la chose sont nés : [1]“Aux Pays-Bas, il y a une tradition chez les chercheurs: le vendredi après-midi, ceux-ci disposent de la liberté d’accomplir des recherches personnelles.

Intuition. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Intuition

Définition[modifier | modifier le code] L'intuition est un mode de connaissance, de pensée ou jugement, perçu comme immédiat (au sens de direct) ; c'est une faculté de l'esprit. Le terme intuition désigne également une pensée résultant de l'action de cette faculté. Le domaine de l'intuition est large : il concerne aussi bien la connaissance proprement dite (représentation du monde) que les sentiments (sur les choses) ou les motivations (à agir). Le mot provient du latin intuitio, désignant un regard intérieur, de tueor, regarder. L'intuition semble être immédiate du fait qu'elle paraît opérer sans user de la raison ni de la pensée verbale, et est généralement perçue comme inconsciente : seule sa conclusion est alors disponible à l'attention consciente. Néanmoins, on peut compléter cette approche occidentale de l’intuition par la conception qu’en a l’Extrême-Orient. Intuition et philosophie[modifier | modifier le code] Exemples : Www.mathpuzzle.com / Periodic.htm - Sites similaires et Critiques.

Tableau périodique par Theodore Gray. An expanded, improved, interactive and up-to-date version of this is at .

Tableau périodique par Theodore Gray

In the well over a century since its invention by Dr. Un tableau de Mendeleiev en 3 dimensions. Dans cette page : Généralités - Comment faire - Vue d'ensemble - Quelques liens intéressants sur ce thème - Merci...

Un tableau de Mendeleiev en 3 dimensions

Autres pages : Suivre cette page - Retourner en page d'accueil Généralités. Carrefour atomique - Historique du tableau périodique. Depuis l'Antiquité, l'homme a tenté de trouver une explication simple à la complexité de la matière qui l'entoure.

Carrefour atomique - Historique du tableau périodique

On a d'abord pensé que les éléments de toute matière se résumaient à l'eau, la terre, le feu et l'air. Cette théorie fut délaissée progressivement à mesure que des techniques expérimentales de plus en plus perfectionnées pour étudier la matière et les phénomènes de l'univers physique ont été développées. À mesure qu'augmentait le nombre d'éléments connus, les chimistes du XIXe siècle éprouvaient le besoin de les ordonner. Dmitri Mendeleïev. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dmitri Mendeleïev

Dmitri Mendeleïev Dmitri Ivanovitch Mendeleïev. Tableau périodique des éléments. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tableau périodique des éléments

Le tableau périodique des éléments, également appelé table de Mendeleïev, classification périodique des éléments (CPE) ou simplement tableau périodique, représente tous les éléments chimiques, ordonnés par numéro atomique croissant et organisés en fonction de leur configuration électronique, laquelle sous-tend leurs propriétés chimiques. La conception de ce tableau est généralement attribuée au chimiste russe Dmitri Mendeleïev, qui construisit en 1869 une table différente de celle qu'on utilise aujourd'hui[N 1] mais similaire dans son principe, dont le grand intérêt était de proposer une classification systématique des éléments chimiques connus à l'époque en vue de souligner la périodicité de leurs propriétés chimiques, d'identifier les éléments qui restaient à découvrir, et même de pouvoir prédire les propriétés de ces éléments alors inconnus.