background preloader

Liberté d'expression

Facebook Twitter

Liberté d'expression et réseaux sociaux : ce que je peux dire ou pas. Peut-on tout dire sur Internet ?

Liberté d'expression et réseaux sociaux : ce que je peux dire ou pas

Quelles sont les limites à la liberté d’expression ? Voici quelques conseils pour t’assurer de ne pas enfreindre la loi et déterminer ce que tu peux publier ou pas sur Facebook, Twitter et les réseaux sociaux en général. Après les terribles attentats de début janvier contre la rédaction de Charlie Hebdo, la liberté d’expression des journalistes a été au centre des débats. Mais, outre les médias, tous les citoyens, majeurs ou mineurs sont responsables de tous les messages qu’ils diffusent publiquement. La liberté d'expression. Liberté d'expression - classification thématique - Encyclopædia Universalis‎ Accueil - Contact - Mentions légales Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis © 2016, Encyclopædia Universalis France.

liberté d'expression - classification thématique - Encyclopædia Universalis‎

Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés. Download fichier fr d.pa.dagogique.spme 2015.23. Le saviez-vous ? -Liberté d’expression : quelles limites ? Il n’y a pas de pensée libre sans la possibilité de connaître les idées d’autrui, d’y confronter sa réflexion et donc aussi de faire connaître et discuter son opinion.

Le saviez-vous ? -Liberté d’expression : quelles limites ?

C’est pourquoi la Convention européenne des droits de l’homme dispose que « toute personne a droit à la liberté d’expression ». Ce droit comprend « la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière ». La liberté d’expression n’est pas pour autant absolue et doit se concilier avec d’autres libertés ou droits fondamentaux. Ainsi on ne peut pas accepter, au nom de la liberté d’expression, que quelqu’un crie « au feu ! » dans une salle de cinéma bondée, alors qu’il n’y a pas de feu. Il y a donc dans les sociétés démocratiques des limites à la liberté d’expression. Quelle différence alors entre sociétés démocratiques et non-démocratiques ? Les restrictions doivent satisfaire ce triple test.

Liberté d’expression. Retour à QUE FAISONS-NOUS ?

Liberté d’expression

Vue d'ensemble La capacité de communiquer et de s'exprimer librement est centrale à la vie au sein d'une société ouverte et juste. Les gouvernements semblent se soucier de la « liberté d'expression » dans presque toutes les constitutions du monde, mais cette liberté n'est pas vraiment une réalité. Dans le monde entier, des personnes sont jetées derrière les barreaux - voire pire - pour avoir pris la parole. Notre droit de chercher, recevoir et partager des informations et des idées, sans crainte ni ingérence indue, est essentiel à notre éducation, à notre développement individuel, à l'aide que nous pouvons apporter aux autres, à l'accès à la justice et à l'exercice de tous nos autres droits. Depuis les débuts d'Amnesty International, l'organisation soutient et protège des personnes qui s'expriment haut et fort - en leur nom propre ou en faveur d'autres personnes.

Etat d'urgence : des syndicats de journalistes alertent sur la liberté d’expression. Le Syndicat des avocats de France, avait déjà alerté que « porter atteinte aux libertés pour lutter contre le terrorisme, c'était précisément faire le jeu des terroristes ».

Etat d'urgence : des syndicats de journalistes alertent sur la liberté d’expression

C’est ce que rappelle aujourd’hui le syndicat des journalistes SNJ-CGT qui craint plus que jamais que la liberté d’expression des journalistes soit entravée par la mise en place pour une longue période ( 3 mois à partir du 26 novembre ) des mesures prévues par l’état d’urgence, ajoutant que « la loi sur le renseignement, votée cet été, était déjà un nouveau pas dans la surveillance généralisée des citoyens et des journalistes. » Une crainte partagée par le Syndicat National des Journalistes ( SNJ ) pour qui « le légitime souci de sécurité ne doit pas justifier des mesures inutiles et dangereuses pour le citoyen et la démocratie, notamment en matière de. La liberté d'expression.