background preloader

Bruit & santé

Facebook Twitter

Bruit. Le bruit. Quelques définitions du bruit« Un ensemble de sons sans harmonies » (dictionnaire Larousse) « Ce qui, perçu par l’ouie, n’est pas senti comme son musical » (dictionnaire Robert) « Toute sensation auditive désagréable ou gênante, tout phénomène acoustique produisant cette sensation, tout son ayant un caractère aléatoire qui n’a pas de composantes définies » (association française de normalisation) Le décibelLa pression sonore s’exprime en pascal.

Sa mesure est accessible par un sonomètre et représente l’amplitude du champ de pression sonore en un point de l’espace, le récepteur. L’oreille humaine perçoit des sons à partir de 20 micropascals (seuil d’audibilité) et jusqu’à 20 pascals (seuil de la douleur). Cette unité, le pascal, n’est pas pratique, puisqu’il existe un facteur de 1 000 000 entre les sons les plus faibles et les sons les plus élevés qui peuvent être perçus par l’oreille humaine. Le décibel fait appel au logarithme décimal. Ceci a des conséquences importantes, par exemple : Santé. Le bruit nuit gravement à la santé. Le bruit peut nuire gravement à la santé. Le bruit nuit à la santé. Dans un rapport publié lundi, l'Académie de médecine détaille les répercussions sanitaires d'une exposition aux nuisances sonores de voisinage. «L'enjeu est très important, mais il est curieusement encore sous-estimé, souligne le Pr François Legent, auteur du rapport.

Quand on interroge les Français, deux sur trois se plaignent du bruit à leur domicile, au point que 15 % pensent à déménager, surtout à Paris. Mais ils ne le citent pas parmi leurs préoccupations sanitaires.» Les nuisances sonores, qu'elles soient domestiques, liées aux activités ou à des travaux, sont à l'origine de nombreux troubles.

En réponse à une stimulation acoustique, l'organisme réagit comme il le ferait contre toute agression physique ou psychique. Fréquence cardiaque Le bruit a aussi des effets sur le sommeil et ce, dès un niveau de 45 décibels. Le bruit accélère par ailleurs la fréquence cardiaque. Accélérateur de troubles mentaux » Les répercussions du bruit sur la santé. Effets du bruit sur la santé. Le bruit devient gênant, voire dangereux, au-delà d’une certaine limite. Plus l’intensité du bruit et la durée d’exposition augmentent, plus le risque augmente. Si l’exposition à des niveaux de bruit très élevés se prolonge au fil des ans, le risque devient très important et peut conduire à une surdité, un phénomène irréversible.

Mais, même à des niveaux plus faibles, le bruit peut avoir des conséquences sur la santé (fatigue, stress, troubles de l’attention…) et être à l’origine d’accidents. Bourdonnements, sifflements d’oreille, baisse temporaire de l’audition… Ces troubles peuvent être annonciateurs d’un début de surdité. Stades de la surdité Surdité légère : le sujet ne se rend pas compte de sa perte auditive car les fréquences de la parole sont peu touchées. La surdité peut être reconnue comme maladie professionnelle selon les critères médicaux, professionnels et administratifs stipulés dans le tableau 42( Seuils de danger pour l’audition. Pollution sonore, bruit, nuisances sonores : effets sur la santé. Le bruit est une des nuisances majeures de la vie quotidienne. Les nuisances sonores sont omniprésentes, et tout particulièrement dans les agglomérations. Elles proviennent des : transports routiers transports ferroviaires transports aériens bruits de voisinage appareils professionnels et domestiques divers : tondeuse, marteau piqueur... usines etc La pollution sonore est caractérisée par un niveau de bruit élevé au point d'avoir des conséquences sur la santé humaine et l'environnement : les nuisances sonores peuvent affecter la santé et la qualité de vie, avec des conséquences physiques et/ou psychologiques pour les hommes et les femmes qui les subissent, et affecter également la biodiversité.

Le bruit a des effets nocifs sur la santé humaine : stress, troubles du sommeil, effets sur le système cardio-vasculaire, immunitaire et endocrinien, conséquences sur la santé mentale... Impact du bruit sur la santé | Nuisances Sonores Info. EmailShare Les nuisances sonores représentent, au même titre que la pollution de l’air ou les produits toxiques, un risque environnemental.

Les conséquences se font sentir non seulement sur la qualité de vie mais aussi sur la santé. Celles-ci sont fonction de l’intensité, de la fréquence et de la durée du bruit, avec un facteur aggravant pour les personnes vulnérables. A. Les paramètres du bruit 1. L’intensité : Au-dessus de 40 décibels (dB), les personnes exposées peuvent subir des troubles du sommeil et des insomnies. Pour des niveaux de bruit supérieurs à 55 dB, on observe une augmentation de la tension artérielle. Le seuil douloureux est de 120 dB. 2. Les bruits aigus (fréquence élevée) sont à intensité égale plus nocifs que les bruits graves (fréquence faible). 3. Un bruit impulsionnel ayant un caractère soudain et imprévisible est plus nocif qu’un bruit continu de même énergie acoustique. 4. L’importance des lésions auditives de l’oreille interne dépendent de la durée d’exposition. 5. B. Code de la santé publique. Section 3 : Lutte contre le bruit. Les dispositions des articles R. 1334-31 à R. 1334-37 s'appliquent à tous les bruits de voisinage à l'exception de ceux qui proviennent des infrastructures de transport et des véhicules qui y circulent, des aéronefs, des activités et installations particulières de la défense nationale, des installations nucléaires de base, des installations classées pour la protection de l'environnement ainsi que des ouvrages des réseaux publics et privés de transport et de distribution de l'énergie électrique soumis à la réglementation prévue à l'article 19 de la loi du 15 juin 1906 sur les distributions d'énergie.

Lorsqu'ils proviennent de leur propre activité ou de leurs propres installations, sont également exclus les bruits perçus à l'intérieur des mines, des carrières, de leurs dépendances et des établissements mentionnés à l'article L. 231-1 du code du travail. 2° Cinq pour une durée supérieure à 1 minute et inférieure ou égale à 5 minutes ; Bruit de comportement. Bruit et santé. Consultation publique sur le rapport du HCSP « Expositions aux niveaux sonores élevés de la musique : Recommandations sur les niveaux acceptables ». (Jusqu’au 17 avril 2013 ) Effets du bruit sur la santé des populations riveraines des aéroportsLa Direction Générale de la Santé (DGS), en collaboration avec l’Acnusa a initié la mise en œuvre de l’étude épidémiologique “Discussion sur les Effets du Bruit des Aéronefs Touchant la Santé” (DEBATS).

L’étude porte sur 3 aéroports : Paris Charles de Gaulle, Toulouse-Blagnac et Lyon Saint-Exupéry. Une étude pilote a été réalisée sur une centaine de sujets début 2012. En savoir plus Utilisation des baladeursLa Commission européenne a adopté le 28 septembre 2009 une décision relative aux nouveaux réglages par défaut des baladeurs à des niveaux d’exposition au bruit sans risque, et à la diffusion de mises en garde claires sur les effets néfastes d’une exposition excessive à un volume sonore élevé.