Réseaux sociaux pour la veille

Facebook Twitter

Glossaire de la veille. Les définitions suivantes sont issues de la Norme expérimentale Afnor XP X 50-053 intitulée “Prestations de veille et mise en place d’un système de veille”.

Glossaire de la veille

Analyse concurrentielle Elle a pour objectif d’identifier les forces et les faiblesses des différents concurrents sur un projet donné. Elle relève du diagnostic stratégique externe que doit réaliser toute entreprise. Asymétrie d’information Situation dans laquelle deux acteurs ne sont pas informés au même niveau sur l’environnement qu’ils partagent. L’objectif de la veille stratégique est de repérer les asymétries auxquelles il faut remédier pour que l’entreprise puisse mettre au point sa stratégie globale, sa communication et son lobbying.

Audit de veille Analyse réalisée dans une organisation pour définir le champ informationnel qu’elle doit couvrir pour pouvoir réagir et pouvoir anticiper. Axe de surveillance Description ou caractérisation de thèmes d’information. Information blanche Information aisément et licitement accessible. Lexique des médias sociaux – Traduction, terminologie et interprétation – TPSGC. Bulletin de terminologie 288 Marjorie Beauchamp Natalie Ranger Direction de la normalisation terminologique © Travaux publics et Services gouvernementaux Canada 2013 Début de la table des matières Avant-propos Depuis la démocratisation d’Internet, les avancées technologiques dans le domaine des communications se multiplient à la vitesse de l’éclair.

Lexique des médias sociaux – Traduction, terminologie et interprétation – TPSGC

Les médias sociaux révolutionnent les communications. Les possibilités qu’offrent les médias sociaux sont immenses et peuvent être exploitées de mille et une façons. Le Bureau de la traduction, qui a pour mandat de normaliser et de diffuser la terminologie au sein de la fonction publique fédérale, est fier de présenter le Lexique des médias sociaux.

La directrice, Normalisation terminologique Nathalie Bédard Introduction L’ouvrage contient quelque 300 entrées bilingues qui correspondent aux termes les plus utilisés dans le domaine des médias sociaux. Le lecteur est invité à faire part de ses commentaires : Par la poste : Remerciements (adj.) adjectif. Veille sur le Web à l'heure des réseaux sociaux. Xxxxxxx xxxxxxx xxxxx 1.3 Du Web 2.0 aux réseaux sociaux Cinq ans après l’article de Tim O’Reilly, que recouvre encore ce terme et doit- on continuer à l’utiliser?

Veille sur le Web à l'heure des réseaux sociaux

Les usages liés au 2.06 se sont en effet diffusés dans la société, qu’il s’agisse d’usages privés, extimes7 ou collectifs8. Ces derniers, il faut d’ailleurs être conscient que les mécanismes d’agrégation des actions implicites et explicites des internautes intégrés à ces services contenaient, dès le début et selon des modalités variées, les possibilités d’un passage en mode collectif. Remonter à la théorie de la « main invisible » d’Adam Smith), ils garantissent que ce que chacun y fait pour lui-même est, d’une manière ou d’une autre, mis au service de tous. Compenser l’aspect égotiste de ces outils en leur adjoignant des mécanismes de collectivisation (crowdsourcing, folksonomies, etc.) ? Siterait des recherches approfondies, mais il semble difficile d’y répondre peut être automatiquement reversé à la communauté. confrontés. Les médias sociaux et l'enseignement: minidossier de veille.

Depuis quelques années, une nouvelle famille de technologies web fait beaucoup parler d’elle.

Les médias sociaux et l'enseignement: minidossier de veille

Il s’agit des médias sociaux, un nouveau type de sites web où les visiteurs peuvent participer activement à l’élaboration du contenu du site. Il en existe une grande diversité, depuis les sites de réseautage privé ou professionnel (Facebook, Myspace, LinkedIn) aux sites de partage de contenu (YouTube, Flickr, Digg), en passant par les sites de création collaborative (Wikipédia). Plusieurs auteurs prônent l’utilisation des médias sociaux en éducation, et ce du niveau primaire jusqu’aux niveaux postsecondaires. Le présent dossier de veille vise à répondre aux questions suivantes : En quoi consistent les médias sociaux? Pourquoi voudrait-on les utiliser en enseignement? Généralement, les médias sociaux sont des sites web partageant la plupart des caractéristiques suivantes : L’expression «web 2.0» désigne habituellement les sites web s’inscrivant dans ce courant du read/write web. Facebook LinkedIn. Guide de rédaction - Politique d’utilisation des médias sociaux.

Les réseaux sociaux comme outils de veille - Actualités TIC. Partie intégrante de l’Internet moderne, les réseaux sociaux deviennent une source incontournable pour rechercher de l’information sur le web.

Les réseaux sociaux comme outils de veille - Actualités TIC

Trouver des prospects, connaître ses concurrents ou capter l’opinion publique…la recherche d’information sur les réseaux sociaux présente de nombreux avantages pour l’entreprise. Rechercher des données sur des marchés, suivre ses clients ou ses partenaires, se faire une idée de la stratégie de ses concurrents, anticiper les évolutions technologiques… autant d’enjeux qui sont au cœur de tout projet d’entreprise, quel que soit le domaine d’activité et indépendamment de la taille. La « veille » est l’activité qui consiste à rechercher de l’information utile, de manière ponctuelle ou permanente, à l’aide d’outils et de méthodes adaptés. La très grande majorité de l’information utile à l’entreprise est publiée de façon « ouverte », c'est-à-dire accessible à tous. Source : Parmi les principaux réseaux sociaux, on trouve : Capter l’opinion publique. Identifier et suivre les influenceurs sur le web ? Véritables chevilles ouvrières du web 2.0, les "influenceurs" font la pluie et le beau temps sur internet : billets ravageurs, expertises et avis qui font autorité, générations de nouvelles tendances...

Identifier et suivre les influenceurs sur le web ?

Qu'ils soient blogueurs ou membres actifs de réseaux sociaux, leur avis compte et modifie de plus en plus le comportement de leur communauté de "suiveurs". A l'heure où les interactions entre plateformes communautaires amplifient leur pouvoir, les entreprises doivent prendre en compte et analyser leurs interventions, et ce à plusieurs niveaux de leurs activités : marketing, relations clients, suivi de leur e-réputation, etc.

Mais qui sont ces influenceurs ? Et comment les suivre ? Pourquoi identifier et suivre les influenceurs sur le web ? Qu'est-ce qu'un influenceur ? Plusieurs catégories d'influenceurs On peut différencier plusieurs "types" d'influenceurs. Plus d'interaction entre les réseaux : plus d'influence Suivre les influenceurs, quel intérêt pour les entreprises? A voir également. Huit étapes pour trouver les influenceurs sur les réseaux sociaux. Trouver ses marques sur les médias sociaux reste une grande énigme pour nombre d’entreprises.

Huit étapes pour trouver les influenceurs sur les réseaux sociaux

Quels contenus diffuser ? Quelles plates-formes sociales utiliser (Twitter, blogs, wiki..) ? Comment bâtir une communauté autour de soi ? (Image ource: Active Building) En tout cas, tous les acteurs avec qui vous entrez en contact ne se valent pas du point de vue de leur influence potentielle. Avoir beaucoup d’amis, membres ou fans en nombre absolu est moins important que compter parmi ceux-ci une portion significative de ceux que l’on appelle les influenceurs.

Les influenceurs peuvent amener la majorité des visiteurs sur un site internet Une étude de Meteor Solutions, relayée par le site internet Mashable, indique ainsi que 1% des personnes de contact sur les réseaux sociaux peuvent générer plus de 20% du trafic entrant vers un site internet. Ils sont aussi à l’origine de la plupart des conversations sur le Net. Mais qui sont ces influenceurs ? Certains sont des journalistes. 1. Influenceurs, Comment les detecter et les evaluer. Après mon article d’hier sur les outils à utiliser pour faire une veille sur les Réseaux Sociaux (article publié sur Presse Citron), comment repérer et évaluer les influenceurs.

Influenceurs, Comment les detecter et les evaluer

Les outils de veille que j’ai proposés (Google Alertes, icerocket, 48ers, socialmention, Alerti, pickanews, postrank…) permettent de repérer qui sont les influenceurs potentiels sur une thématique donnée. Il y en a d’autres comme l’outil de recherche de Twitter: Posez vous les bonnes questions Pour indentifier les influenceurs parmi ces sources, c’est assez simple. Repérez qui commente, qui démarre les discussions, qui est un centre d’intérêt, qui a une newsletter, qui interagit, qui partage, qui “bookmarke”, qui est créateur de contenu, qui est une référence Quels outils de mesure? Twitalyzer analyse un compte Twitter et donne 3 infos de base: d’où sont émis les tweets, le score d’impact et le type d’influenceur. Klout propose une analyse différente. Cyril Bladier @businesson_line Partagez cet article! La mesure de l’influence globale d’une entité sur le Web. Rares sont les personnes/entreprises/organisations qui ne se contentent que d’un seul profil sur les différents réseaux sociaux (n’est ce pas après tout le propre du Web 2.0 de partager du contenu en utilisant de multiples plateformes?).

La mesure de l’influence globale d’une entité sur le Web

Pas facile donc de mesurer l’influence globale d’une entité sur la toile avec les outils dont nous disposions dans un passé pas si lointain. Twitonomy, Pages Analyser, Pinreach, Youtube Insight sont des outils très utiles pour analyser vos propres comptes sur les différents réseaux sociaux, mais qui peuvent accuser certaines limites si on vous demande d’analyser l’influence globale d’une entité sur le Web. Le travail est effectivement fastidieux car vous devrez analyser l’influence d’une personne/organisation sur chacun des réseaux sociaux avant de pouvoir conclure sur son influence globale. Klout Klout est sans aucun doute le plus célèbre des outils de mesure d’influence sur le Web. PeerIndex Pour approfondir vos connaissances sur cet outil: Kred Like this:

Facebook

Twitter. LinkedIn. YouTube. Pinterest - PinAlerts. Social Bookmarming. Gestion de crise 2.0.