background preloader

Leofoltz

Facebook Twitter

Léo Foltz

Étudiant en informatique.

Les 4 typologies du Cloud Computing - Ivision. Le Cloud computing, c’est un peu une success story. Un tournant technologique qui offre à toutes les entreprises flexibilité et réduction des coûts. Des enjeux que se sont appropriés les responsables public et privés, avec pour objectif d’encourager les investissements et de favoriser la compétitivité du tissu économique national. Et même s’il s’accompagne, comme toute innovation technologique, de craintes et de réticences, pas un jour ne passe sans que la presse spécialisée n’aborde le sujet. C’est donc le moment pour les entreprises de s’intéresser à ce concept. A partir d’une étude rendue publique en mars 2013 par le Crigref, nous allons dans cet article tenter de définir les 4 typologies principales actuelles du Cloud Computing : interne / externe privé, et interne / externe ouvert.

Avant toute chose, l’étude du Cigref s’attache à redéfinir ce qu’est le Cloud Computing. Cloud interne privéCloud externe privéCloud interne ouvertCloud externe ouvert Le Cloud Interne privé. Cloud computing, la sécurité en question. Microsoft-lasecuriteducloudcomputing.pdf. Le cloud computing : les avantages et les inconvénients. Une grande confusion entoure le concept même de « cloud computing ».

Plusieurs définitions et tentatives de définitions existent aujourd’hui. Pour certains, le cloud computing désigne la totalité des services d’hébergement, pour d’autres, il s’agit de fournir une infrastructure à distance. D’aucuns définissent même le cloud computing comme étant une « fédération de services applicatifs à la demande ». Fait intéressant ; bien que le cloud computing demeure encore une notion à définir avec précision, on parle déjà aujourd’hui de « cloud 2 », sensé être la nouvelle génération (sociale et mobile) du cloud. En tout cas, une chose est sûre ; le cloud computing ne représente pas une offre à proprement dit, mais plutôt une notion abstraite. Cloud Computing : définition Le cloud computing est un concept qui représente l’accès à des informations et services, situés sur un serveur distant. Un concept.

Cloud Computing : Une décision pertinente ? Avantages du cloud computing (CC) 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Le cloud computing expliqué aux nuls - L'Express L'Expansion. Le phénomène du "cloud computing" prend de plus en plus d'ampleur dans les entreprises et le grand public commence à le connaître sous la forme de services de stockage à distance, ou encore de musique en streaming.

Le cloud est sur toutes les lèvres. Bernard Ourghanlian est directeur technique et sécurité de Microsoft France. Pour L'Express, il explique ce qu'est le cloud, et à quoi ça sert. Comment définissez-vous le cloud computing ? Le grand public utilise depuis longtemps le cloud computing sans le savoir. Quand on utilise son webmail, Hotmail, Gmail ou autre, on fait du cloud. Peut-on dire que le cloud computing est une révolution pour l'informatique ? C'est une révolution économique, mais pas technologique. Quel est l'intérêt du cloud computing ? Il est surtout économique. Que nous permet de faire le cloud, que l'on ne pouvait pas faire avant ? Par exemple, préserver le contexte quand on change de terminal. Où se trouvent ces ressources informatiques, qui ne sont plus en local ? Le Cloud Computing: 3 - Le marché et les acteurs. Prochain et dernier volet : la position de Cegid sur le sujet.

Le marché de l'informatique en nuages n'en est qu'à ses débuts. Mais, de l'avis de tous les experts, il dispose d'un fort potentiel de croissance, poussée notamment par la pression financière que subissent les entreprises dans un climat économique tendu. Ce marché englobe des acteurs hétéroclites, allant de l'éditeur de logiciels à l'expert en virtualisation en passant par l'opérateur de télécoms ou la SSII. Sur les différents segments de marché du cloud, l'édition de logiciels, avec tout un écosystème de partenaires en train de se fédérer autour d'elle, y occupe une position clé.

Les chiffres fournis par les cabinets d'études de marché varient, mais l'ordre de grandeur du marché du cloud, pour les cinq années à venir, s'exprime en dizaines, voire centaines de milliards de dollars. Trois grandes catégories d'acteurs On distingue généralement trois grandes catégories de fournisseurs de cloud : L'enjeu du service. Les chiffres clé du marché du Cloud - EuroCloud France. Voici un ensemble de données compilées par ZDNet à partir d’analyses fournies par PAC, Markess, Gartner, Syntec. Nous avons ajouté nos propres commentaires sur la lecture que nous faisons de ces résultats. Elle concernent les années 2012 et 2013. Taux d’utilisation Seul le IaaS Public est pris en compte alors que la majorités des Cloud en fonctionnement sont de type privé.

Facteurs d’adoption 2 groupes: La flexibilité et la réduction des coûts, préoccupations des DG et des DAF, d’une part, les améliorations apportées par le Cloud attendues par les directions fonctionnelles, d’autre part. Freins à l’adoption Sans surprise la sécurité reste le point sensible même s’il conviendrait d’analyser si les craintes sont réelles ou partiellement fantasmées. Chiffre d’affaires du Cloud public en France Le SaaS, PaaS et le IaaS ont généré environ 3,5 milliards d’euros en 2013. Selon IDC, 10% des logiciels utilisés en France sont en SaaS. Cloud Computing : offres, conseils, témoignages. Le Cloud Computing permet d'accéder à des logiciels en ligne, sous forme d'abonnement, dans de nombreux domaines : ERP, CRM, et autres applications métiers...

Mais aussi à des services de stockage et de calcul accessibles par Internet. Qu'est ce que le cloud computing ? L' "informatique dans les nuages" est un concept apparu assez récemment, mais dont les prémices remontent à quelques années, notamment avec la technologie des grilles de calcul, utilisée pour le calcul scientifique. Le cloud computing fait référence à l'utilisation de la mémoire et des capacités de calcul des ordinateurs et des serveurs répartis dans le monde entier, et liés par Internet. Les utilisateurs du nuage peuvent ainsi disposer d'une puissance informatique considérable et modulable. Cette technique est devenue un business.

Cloud computing: Actualités, articles, forums, Débats. Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait.

Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5]. Terminologie[modifier | modifier le code] DEVIS.