background preloader

Ceux qui m'aiment...

Facebook Twitter

Entretien avec Pascal Greggory à propos de Patrice Chéreau. Dossier du spectacle Ceux qui m'aiment... Ceux qui m’aiment. J’y arriverai un jour, un livre collectif paru chez Actes Sud On ne travaille pas avec Patrice Chéreau, on rentre en famille - comme ceux qui disent en religion -, au commencement libre, joyeuse, et insouciante. L’acteur se met en scène devant celui qui va bouleverser sa vie, il fait la roue, et l’ivresse de plonger dans des eaux mystérieuses rejoint celle d’être protégé par une famille sans crise. À aucun moment je ne me suis senti autant désiré, car je suis acteur avant tout.

Comprendre l’acteur (s’il est possible de le comprendre, il est aussi possible de l’accepter), c’est l’aimer dans toute son horreur. On ne choisit pas d’être acteur, on naît avec : c’est un privilège, un pèlerinage au pays des mots et le monde est en droit d’en attendre beaucoup. Mais ne doit-on pas tuer son père et achever sa besogne dans le sang de la victoire ? Comment construire un personnage imaginaire, romanesque, sans cette parole douce, bienveillante aux oreilles ? L’acteur ne joue pas. Revue de presse 1. Revue de presse 2. L'Indépendant - interview Pascal Greggory. Le Télégramme - Pascal Greggory entre les lignes de Patrice Chéreau. Quelle est la genèse de cette création ?

Patrice Chéreau a été essentiel dans ma vie d'acteur et d'homme. Sa mort a été quelque chose de violent, et ce spectacle, c'est une manière de faire mon deuil, de passer à autre chose. Ce n'est pas l'oublier, évidemment, mais c'est se dire qu'il y a une vie après. Le nom du spectacle est un hommage au film de 1998, « Ceux qui m'aiment prendront le train ». Pourquoi cette référence en particulier ? C'est un hommage au fait que Patrice était très « clan » envers les personnes qu'il aime et qui l'aiment. Qui sont ceux qui vous entourent pour cette création ? Je ne voulais que des gens qui ont travaillé avec Patrice. Comment avez-vous sélectionné les textes que vous allez lire sur scène ?

Comment se compose votre création ? Pourquoi monter ce spectacle maintenant , sur les planches ? N'est-ce pas délicat de livrer une telle intimité au public ? Pratique « Ceux qui m'aiment... » de Pascal Greggory, dimanche à 19 h, à La Lucarne d'Arradon. France Culture Une Saison au théâtre. France Inter Boomerang. Il est comédien et son nom reste associé à celui d’un de nos plus grands metteurs en scène disparu il y a cinq ans.

Dans “Ceux qui m’aiment”, ce soir à l’Odéon et bientôt en tournée dans toute la France, il propose une lecture de certains de ces textes intimes. Pascal Greggory est l'invité d'Augustin Trapenard. Il est l'acteur qui a le plus joué avec Patrice Chéreau, aussi bien au cinéma, dans La Reine Margot,_Ceux qui m'aiment prendront le trainouGabrielle_, qu'au théâtre. Dans la pièce de théâtre : Ceux qui m'aiment..., il célèbre la langue et les mots d'un homme qui a marqué sa vie et l'histoire du théâtre à jamais : Patrice Chéreau. On parle de fraternité, de solitude et de désir avec Pascal Greggory est l'invité d'Augustin Trapenard. Ce spectacle n'est pas un hommage à Patrice Chéreau, c'est une politesse que je lui rends Patrice Chéreau était un grand metteur en scène européen.

Il m'a appris la rigueur et le travail, mais aussi à bien me servir de mes défauts. Programmation musicale :