background preloader

Marketing

Facebook Twitter

Le RGPD va-t-il tuer l'email marketing. Il y a quelques semaines, la chaîne de pub anglaise Wetherspoons a renoncé à l’email marketing. Elle a pour cela effacé l’ensemble sa base de données d’e-mails clients. Volontairement. Pourquoi ? Le risque de fuite de données personnelles En 2015, l’entreprise a subi une fuite de sa base de données clients. Cette fuite de données n’est pas la première. D’autres entreprises ont subi une telle fuite de données personnelles. Quelle preuve de l’accord ? En creux, l’un des enjeux est de savoir si, pour une entreprise, il est possible de conserver la trace de l’accord de la personne ayant donné un jour son e-mail. En d’autres termes, si vous n’êtes pas en mesure de prouver qu’une personne a volontairement donné son email, vous devrez l’effacer. Par exemple, une inscription à une newsletter en double temps est déjà techniquement possible : la personne remplit le formulaire et un e-mail de confirmation lui est envoyé.

La maîtrise des données personnelles Un risque financier accru. RGPD contre growth hacking : qui va gagner. Le growth Hacking est à la mode, pas seulement dans les start-up. Tout le monde s’y met, des livres sont publiés sur la question. Le growth hacking, c’est pour Frédéric Canevet : une stratégie visant à obtenir une croissance forte et rapide, en détournant le système pour un résultat maximal avec un minimum de moyens. Le point saillant du growth hacking, c’est le « hacking« , c’est à dire de stratégies que l’on qualifiera pour certaines d’entre elles, pudiquement de « limites ». Même les plus grands y trouve du charme : C’est mieux d’être un pirate que de s’engager dans la marine.Steve Jobs Une autre notion devient de plus en plus à la mode.

Question : le growth hacking est-il compatible avec le RGPD ? Les données personnelles : nerf de la guerre Il y a quelques années, les commerciaux utilisaient les pages jaunes pour contacter de futurs clients. Aujourd’hui, grâce à LinkedIn, il est extrêmement simple de trouver les bons interlocuteurs et surtout leurs coordonnées complètes. Comment organiser votre veille concurrentielle ? - NovoLaB. Même si vous avez l’impression d’être seul sur votre marché, ce n’est pas le cas !

Ou, si c’est le cas, ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle ! Cela veut dire qu’il n’y a pas de marché ! La veille concurrentielle prend ici toute son importance. Je ne vais pas vous expliquer ce qu’est la concurrence, 1001 Startup le fait très bien dans un article intitulé « Et si on arrêtait de dire qu’on n’a pas de concurrence ! Je vais vous dire comment organiser votre veille concurrentielle. Les différents types d’informations disponibles Parmi l’ensemble des différentes informations que l’on peut trouver, on en distingue habituellement 3 types. 1.

Ces informations sont celles qui sont publiques, diffusées sur les sites internet de vos concurrents, des chambres de commerce, les blogs d’experts, sur wikipédia… Ces informations sont donc faciles à trouver et à exploiter. 2. Les informations grises sont des informations plus difficiles à se procurer et dont la découverte reste légale. 3. 1. 2. 3. 4. 5. 6. Pourquoi l'inbound marketing est le futur du marketing - NovoLaB. Le marketing est mort ! Vive le marketing ! Enfin, l’inbound marketing, celui qui renverse la perpective et remet le client au centre des préoccupation. Le vieux marketing est mort ! Qui regarde encore les publicités à la télévision ? Plus personne ! Qui voit encore les publicités sur internet ? Et le taux d’ouverture des emails publicitaires ? Les directions marketing doivent se résoudre à accepter que les consommateurs ne supportent plus les méthodes publicitaires traditionnelles.

Comment adapter sa stratégie pour reconquérir les consommateurs ? L’inbound marketing renverse la perspective Auparavant les marques allaient au devant de leurs clients et prospects, mais ça c’était avant. L’inbound marketing a, lui, pour objectif de faire venir les clients et les prospects vers vous. L’inbound marketing est une technique de petits pas. Aussi, ce n’est plus votre marque qui est au centre de votre stratégie mais vos clients et futurs clients et surtout leurs besoins. Vous avez un doute ?

Le storytelling : comment raconter une belle histoire pour sa marque - NovoLaB. Maître Corbeau sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Cette phrase raisonne comme une madeleine pour beaucoup d’entre nous. Pour d’autres, ce n’est pas un bon souvenir. Il s’agit de la première phrase du Corbeau et le renard, fable de Jean de la Fontaine. Oubliez le traumatisme de l’apprentissage par cœur à l’école de ces fables et prenez un peu de recul pour analyser ces textes et voir ce qu’ils peuvent nous apporter. Jean de la Fontaine, précurseur du storytelling Évoquer Jean de la Fontaine peut sembler curieux quand on veut parler de storytelling, notamment pour un produit ou une marque.

Prenez quelques temps pour relire quelques unes des 240 fables de cet auteur classique. Vous noterez que les protagonistes sont des animaux anthropomorphes et que les fables se terminent par une morale. L’objectif de l’auteur est de raconter une histoire amusante qui se conclut par un message fort. Cela ne vous rappelle rien ? Raconter une belle histoire Qui : le héros de l’histoire. Inbound marketing : comment se lancer ? - NovoLaB. Ça y est, vous avez décidé de lancer votre activité et vous souhaitez mettre en place une stratégie d’inbound marketing ? Voici comment mettre en place une telle stratégie et minimiser le risque de vous planter.

Cette stratégie est bien sûr adaptée aux petites entreprises. Il ne faut pas qu’elle se mettent de freins alors que ce type de stratégie est à leur portée ! Cette stratégie tient en 4 points qu’il faut aborder successivement pour maximiser l’impact de votre stratégie d’inbound marketing. 1. L’inbound marketing, quel objectif ? Il est pertinent d’utiliser l’inbound marketing dans le cadre d’une stratégie commerciale.

Les objectifs à définir doivent répondre à plusieurs critères : être clairs : vous devez savoir où vous souhaitez allerêtre mesurables : vous pouvez cibler une augmentation de trafic ciblé, davantage de leads, un meilleur taux de conversion de vos visiteurs en clients… 2. L’inbound marketing repose sur la création de contenu à destination de vos clients cibles. 3. 4. E-réputation : quels risques pour votre entreprise ? – NovoLaB.

Votre marque ? Peu importe ce que vous voulez dire grâce à elle, ce qui importe, c’est que le public perçoit au travers de Google ! Ce n’est pas vous qui maîtrisez votre e-réputation ! Votre entreprise ne peut pas maîtriser l’ensemble des informations qui circulent sur elle. Ne rien faire ? Ce n’est pas parce que vous ne maîtrisez pas l’ensemble des paramètres que vous ne devez rien faire. La politique de l’autruche est la pire attitude à prendre. Vous devez au contraire, comme chaque entreprise faire son possible pour essayer de construire sa réputation en ligne. Votre réputation se construit patiemment en comprenant vos clients et vos prospects. Être cohérent Construire une réputation en ligne ne se fait pas en quelques instants. Faites ce que je vous dis et non pas ce que je fais est le pire comportement à adopter. Les relations entre entreprises et clients est de plus en plus transparente.

Ne pas craindre la critique La critique n’est jamais agréable. Comment bien réagir ? Discutons-en ! La stratégie numérique d’un restaurant par l’exemple – NovoLaB. L’objectif poursuivi : améliorer le chiffre d’affaires d’un restaurant grâce à une stratégie numérique efficace. Pour les besoins de la démonstration, je partirai des besoins d’un restaurant proposant une carte de type bistrot à base de produits frais du marché.

Quelques adaptations sont bien sûr nécessaires en fonction du type de clientèle visée et de la cuisine proposée. Il faut que les moyens à utiliser soient souples et faciles à mettre en œuvre par le personnel du restaurant. Second impératif : il ne faut pas ajouter de contrainte inutile et dès lors être souple. Voici les différentes étapes de la stratégie à suivre pour réussir cet objectif. L’étape préliminaire consiste à sélectionner les supports pertinents. Pour chacun des supports, je vais exposer l’intérêt de l’utiliser. Une page Google My Business C’est la brique minimale à mettre en place.

Description du restaurant ;coordonnées et plan ;horaires… Un blog au nom du restaurant Un compte Instagram Pourquoi créer un compte Instagram ? Agent immobilier : quelle stratégie numérique adopter ? – NovoLaB. L’objectif de cet article est de montrer comment une stratégie numérique efficace peut permettre d’améliorer le chiffre d’affaires de votre agence immobilière en permettant une meilleure diffusion de vos annonces. Tous les agents immobiliers ou presque diffusent en ligne les annonces décrivant les biens qu’ils sont chargés de vendre ou de louer. Cette diffusion d’annonces en ligne est l’un des moyens traditionnels de communication.

C’est une survivance de la diffusion des annonces sur papier. Les moyens traditionnels de diffusion des annonces immobilières On ne compte plus les sites d’annonces immobilières où se côtoient joyeusement des centaines de milliers d’annonces avec des descriptifs et surtout des photos pas toujours flatteurs pour le bien ainsi dévoilé.

À titre d’exemple, voici le nombre revendiqué d’annonces diffusées par quelques sites : Seloger affiche plus d’1 300 000 annonces ;Le Bon Coin compte à peine moins d’annonces avec plus d’1 millions d’annonces de biens en vente. De quels traitements sommes-nous les proies ? Pixar's 22 Rules to Phenomenal Storytelling. Des avis de faux consommateurs sur l’Internet. Didier Frochot faisait état la semaine dernière de la recrudescence des faux avis de consommateurs sur l’Internet. Je ne vais pas reprendre la typologie esquissée par Didier Frochot mais me pencher sur les conséquences juridiques de ces faux avis. Ces faux avis peuvent venir où d’une entreprise qui estime qu’il vanter à tout prix ses produits ou encore de concurrents malveillants.

Des avis de consommateurs qui relèvent de la publicité Il est très tentant pour une entreprise de veiller à ce que les avis que les consommateurs donnent sur leurs produits sur les forums, blogs et autres plateformes sociales soient positifs. Pour ce faire il est possible de recourir à l’obfuscation, c’est à dire de noyer des commentaires négatifs sous des tonnes de commentaires laudatifs postés par des pseudo-consommateurs derrière qui se cachent des salariés de l’entreprise.

Cette pratique aussi facile soit-elle est pourtant interdite. Des avis de consommateurs qui relèvent du dénigrement Like this:

Blogs marketing

La boîte à outils pour développer vos ventes. Stratégies - Marketing, Communication, Médias, Marques, Conseils. Agences. Mercator-Publicitor, marketing étudiant, publicité, multicanal,