background preloader

Leacamara

Facebook Twitter

LES PESTICIDES EN VITICULTURE. Pesticides en viticulture LJ LC. Étude: Trop de pesticides dans nos vignes? Greenpeace a mandaté une expertise indépendante pour étudier la chaîne viticole: les terres des vignobles, les raisins, le vin.

Étude: Trop de pesticides dans nos vignes?

«Trente-trois sortes de pesticides ont été trouvées», détaille l’organisation, dont quatre interdits et 23 sont «toxiques pour les êtres humains ou ont des effets inacceptables sur les écosystèmes». Greenpeace présente ce matin les résultats de son étude. Les voici en primeur. Les sols Six vignobles romands, alémaniques ou tessinois ont été analysés. Les raisins. Listes des maladies, ravageurs et vecteurs. Cash Investigation. Produits chimiques : nos enfants en danger - France 2 - 2 février 2016 - En replay. Elles s’appellent Syngenta, Monsanto, Bayer ou Dow, vous ne les connaissez peut-être pas.

Cash Investigation. Produits chimiques : nos enfants en danger - France 2 - 2 février 2016 - En replay

Ce sont des multinationales de l’agrochimie qui fabriquent les pesticides utilisés dans l’agriculture. Leurs produits se retrouvent dans les aliments, dans l’eau du robinet et même dans l’air que l'on respire. Certains sont cancérigènes ou neurotoxiques, d’autres sont des perturbateurs endocriniens particulièrement dangereux pour les enfants.

"Cash Investigation" a eu accès à une base de données confidentielle sur les ventes de pesticides en France, produit par produit, département par département, entre 2008 et 2013. En moyenne, ce sont près de 65 000 tonnes de pesticides purs qui sont épandues chaque année sur notre territoire. Des molécules dangereuses Depuis 1980, les cancers infantiles augmentent de 1% par an en France, soit environ 2 500 cas supplémentaires chaque année. Le folpel produit par Bayer, l’atrazine de Syngenta ou le chlorpyrifos-éthyl de Dow Chemical. "Cash Investigation. Pesticides et santé : le rapport de l'Inserm. Jeudi 13 juin 2013, l'Inserm rend publique son "expertise collective pesticides : effets sur la santé" confirmant la dangerosité de ces produits chimiques.

Pesticides et santé : le rapport de l'Inserm

Pour se faire, l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale a fait appel à des experts qui ont analysé les enquêtes épidémiologiques évoquant l'implication des pesticides dans plusieurs pathologies chez des personnes exposées professionnellement à ces substances. L'Inserm dresse le bilan suivant : "il semble exister une association positive entre exposition professionnelle à des pesticides et certaines pathologies chez l'adulte comme la maladie de Parkinson, le cancer de la prostate, et certains cancers hématopoïétiques" mais aussi chez les femmes enceintes comme la gourmande Kim Kardashian et les jeunes enfants. meltyFood invite les plus curieux d'entre vous à lire l'intégralité du bilan, téléchargeable sur le site Inserm.

De nouvelles vignes résistantes aux maladies pour diminuer l'usage des pesticides. Des rangées de minuscules plants de vignes sortent timidement leurs feuilles dans une serre bien chauffée de l'Inra de Colmar (Haut-Rhin): c'est la prochaine génération de vignes résistantes aux maladies.

De nouvelles vignes résistantes aux maladies pour diminuer l'usage des pesticides

Conçues pour leurs moindres besoins en produits chimiques, les qualités de ces vignes devront encore être testées dans plusieurs bassins viticoles français. La vigne est une des espèces qui utilise le plus de produits phytosanitaires par rapport à la surface: 20% des fongicides utilisés dans l'hexagone sont pulvérisés sur 3% de la surface cultivée en France. L'Institut national de la recherche agronomique (Inra) en partenariat avec l'IFV, l'institut de recherche de la filière vitivinicole, font appel aux dernières avancées de la génétique pour rendre la vigne résistante aux deux principales maladies qui attaquent le feuillage et les grappes, le mildiou et l'oïdium. Un chercheur de l'Inra avait déjà travaillé dans les années 1970 sur un gène de résistance au mildiou et à l'oïdium. Les pesticides dans le vignoble Francçais.

Avec 783 000 hectares en 2011, la vigne représente 3,7% de la surface agricole française mais elle consomme à elle seule environ 20% des pesticides (en masse) dont une majorité de fongicides (80%).

Les pesticides dans le vignoble Francçais

En effet, la France reste le premier utilisateur de pesticides en Europe avec 62 700 tonnes de substances actives vendues en 2011. Dans le milieu viticole, l’utilité des pesticides a été longtemps valorisée car ces produits servent à protéger la récolte : les fongicides tuent les champignons responsables de maladies tel que le mildiou, les insecticides suppriment les insectes vecteurs de maladies et les herbicides détruisent les mauvaises herbes qui poussent dans le vignoble. En septembre 2008, soit la même année que le lancement du plan Ecophyto 2018, le nombre de produits phytosanitaires autorisés est passé de 700 à 300 grâce à l’Union Européenne.