background preloader

Personnalités contemporaines

Facebook Twitter

Yann Moulier-Boutang. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yann Moulier-Boutang

Pour les articles homonymes, voir Boutang. Yann Moulier-Boutang, né le [1], est un économiste et essayiste français. Il est le fils de Pierre Boutang et le demi-frère de Pierre-André Boutang. Aperçu biographique[modifier | modifier le code] En 1974, Yann Moulier fonde la revue Camarades, qui succède à Matériaux pour l'intervention et développe les thèmes de l'autonomie ouvrière, concept adopté alors en Italie par des militants issus de l'opéraïsme. Yann Moulier-Boutang est un défenseur du revenu de base inconditionnel[2] qu'il justifie dans son livre L'abeille et l'économiste (2010) par le fait que les hommes créent tous de la valeur économique, à la manière des abeilles lors de la pollinisation[3]. Frédéric Lordon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frédéric Lordon

Frédéric Lordon Frédéric Lordon en août 2011. Frédéric Lordon est un économiste et philosophe français d'inspiration spinoziste[1] né le . Il est directeur de recherche au CNRS et chercheur au Centre de sociologie européenne (CSE)[2]. Frédéric Lordon. Paul Ariès. Fabrice Nicolino. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fabrice Nicolino

En 1988, il a participé au lancement de l'hebdomadaire Politis, qu'il a quitté en septembre 1990, avant de reprendre une collaboration régulière entre 1994 et 2003. Il a écrit dans le magazine Terre Sauvage entre 1994 et 2011; il est chroniqueur au quotidien La Croix depuis 2003. Il est également le fondateur, avec Dominique Lang, des Cahiers de Saint-Lambert, revue dont le sous-titre est Ensemble face à la crise écologique.

Pierre Bourdieu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Bourdieu

Vous lisez un « bon article ». Pour les articles homonymes, voir Bourdieu. Pierre Bourdieu Pierre Bourdieu (1930-2002) est l'un des sociologues français les plus importants de la deuxième moitié du XXe siècle et qui, à la fin de sa vie, devint, par son engagement public, l’un des acteurs principaux de la vie intellectuelle française. Joseph Eugene Stiglitz. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Eugene Stiglitz

Joseph Stiglitz Joseph Stiglitz en 2012. Parmi les recherches les plus connues de Stiglitz figure la théorie du screening, qui vise à obtenir de l’information privée de la part d’un agent économique : cette théorie, avec les lemons d’Akerlof et l’effet signal de Spence, est à la base de l’économie de l'information et du nouveau keynésianisme. Il s'intéresse aussi à l'économie du développement. On lui doit également la théorie du salaire d'efficience. Naomi Klein. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Naomi Klein

Pour les articles homonymes, voir Klein. Naomi Klein (née le 8 mai 1970 à Montréal) est une journaliste canadienne, auteur, cinéaste et militante altermondialiste. Biographie[modifier | modifier le code] L'histoire familiale de Naomi Klein est teintée de militantisme politique. Ses grands-parents étaient des marxistes américains actifs dans les années 1930 et 1940. Ses parents ont émigré au Canada en protestation contre la guerre du Viêt Nam[2]. La carrière d'écrivain de Klein commença avec ses contributions au journal The Varsity, un journal étudiant de l'Université de Toronto dont elle était rédactrice en chef. Elle est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009[6].

No Logo[modifier | modifier le code] La Stratégie du choc[modifier | modifier le code] Alain Badiou. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alain Badiou

Pour les articles homonymes, voir Badiou. Alain Badiou. Stéphane Hessel. Florence Gauthier. « Ce qui concerne tout le monde doit être approuvé par tous » Perspective historique concernant la mise en pratique de la notion de souveraineté populaire.

Florence Gauthier

Présentation * : « Démocratie », est certainement un des mots les plus employés par les responsables politiques. Il est présenté tour à tour comme le symbole des sociétés avancées, de la lutte contre le totalitarisme et de la fin du système soviétique. Jean-François Revel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-François Revel

Pour les articles homonymes, voir Revel. Jean-François Revel Jean-François Revel par Elsa Dorfman, 1999 Œuvres principales Ni Marx ni Jésus (1970)La Tentation totalitaire (1976)La Connaissance inutile (1996)Le Voleur dans la maison vide. Georges Burdeau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Georges Burdeau

Georges Burdeau (1905-1988) est un juriste français. Biographie[modifier | modifier le code] Universitaire français, agrégé de droit public, il est l'auteur de nombreux travaux sur le droit constitutionnel et la science politique. Marie-France Garaud. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Garaud. Biographie[modifier | modifier le code] Pierre Rabhi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Rabhi Pierre Rabhi en 2009. Pierre Rabhi, né en 1938 à Kenadsa, en Algérie[1], Rabah Rabhi de son vrai nom (en arabe رابح رابحي le vainqueur)[2],[3], est un essayiste, agriculteur biologiste, romancier et poète français, d'origine algérienne, inventeur du concept « Oasis en tous lieux ».

Michel VOLLE. Harald Schumann. Harald Schumann (* 1957 in Kassel) ist ein deutscher Autor, investigativer Journalist und Diplom-Ingenieur mit Wahlheimat Berlin. Leben[Bearbeiten] Schumann studierte in Marburg und Berlin zunächst Sozialwissenschaften und später Landschaftsplanung. Von 1984 bis 1986 war er Redakteur bei der Berliner tageszeitung; von 1986 bis 2004 schrieb er unter anderem für den Spiegel jeweils jahrelang als Ressortleiter Politik bei Spiegel Online, als Wissenschaftsredakteur und als Hauptstadtkorrespondent. Er ist heute Redakteur beim Tagesspiegel. Bekannt wurde Schumann Ende der 1990er Jahre mit dem von ihm und Hans-Peter Martin verfassten Bestseller Die Globalisierungsfalle, der in 24 Sprachen erschienen ist. Im Frühjahr 2004 verließ Schumann den Spiegel aus Protest gegen den autoritären Führungsstil von Stefan Aust (Chefredakteur 1994 bis 2008).

Seit 2005 gehört er zur Jury des Otto-Brenner-Preises für kritischen Journalismus[12], der nach dem ehemaligen 1. Emmanuel Todd. Nathalie Quintane. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nathalie Quintane, née à Paris en 1964, est une femme de lettres et poétesse française. Repères biographiques[modifier | modifier le code] En 1993, Nathalie Quintane rencontre Stéphane Bérard et Christophe Tarkos à Marseille. Ils fondent RR, une revue (en fait, une feuille au format A3 photocopiée) qui parodie les textes et les mœurs de la poésie contemporaine et est distribuée essentiellement « en interne », aux principales figures de la poésie de l'époque.

Elle publie alors dans d'autres revues de poésie (Action Poétique, Nioques, Doc(k)s, Java ou encore la Revue de littérature générale) et participe à de nombreuses lectures publiques, en France et à l'étranger. Évolution littéraire[modifier | modifier le code] Nathalie Quintane a également publié de nombreuses recensions et articles critiques. Tomates. Roland Weyl. Roland Weyl. Boris Cyrulnik. Jean-Claude Michéa. Hervé Kempf. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Kempf. Hervé Kempf lors d'une séance de signature à la Maison du Livre de Rodez (octobre 2009). Hervé Kempf (né en 1957) est un journaliste et écrivain français. Biographie[modifier | modifier le code] Au moment de la crise suscitée en 2003 dans ce quotidien par la parution du livre de Pierre Péan et Philippe Cohen, La Face cachée du Monde, il a considéré cette attaque comme un symptôme de la crise d'une presse détachée des intérêts du peuple[2].

Dans Comment les riches détruisent la planète (publié en 2007), Hervé Kempf explique l'articulation entre l'actuelle crise sociale et la crise écologique en s'appuyant sur la théorie de la rivalité ostentatoire de l'économiste Thorstein Veblen.