background preloader

Abenomics - Juin 2014

Facebook Twitter

Industrie - Services - Les Echos.fr. Cette nuit en Asie : Des hausses de salaires en trompe l'oeil / Shinzo Abe ré-autorise l’armée japonaise à intervenir à l’étranger, Asie - Pacifique. Le Premier ministre doit annoncer ce mardi que le Japon va, après des années de débat, valider une profonde ré-interprétation de la Constitution pacifiste du pays. Une initiative qui devrait glacer encore un peu plus les relations avec la Chine et la Corée du Sud. Malgré l’ampleur des manifestations de rue, le Premier ministre Shinzo Abe doit annoncer ce mardi que le Japon va, après des années de débat, valider une profonde ré-interprétation de la Constitution pacifiste du pays et ré-autoriser, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, ses forces armées à intervenir hors de leurs frontières. Officiellement, l’Archipel se dote ainsi d’un droit à l’«auto-défense collective» qui lui permet de venir en aide à un allié, au premier rang desquels les Etats-Unis, qui se retrouverait attaqué ou menacé par une autre nation.

Devant une situation complexe, Pékin affine sa tuyauterie monétaire L’arme du taux de réserves obligatoires ? Au Japon, des hausses de salaires en trompe-l’œil. Karyn_poupee : Japon: en mai, 109 offres ... Shinzo Abe est-il le meilleur dirigeant de la planète (et pourquoi poser la question n’est pas si loufoque) ? | Atlantico.fr. Le gouvernement de Shinzo Abe n’est en place que depuis 18 mois, soit depuis le 26 décembre 2012, mais cela constitue déjà un record au Japon depuis 1945 (Sans aucun remaniement ministériel).

Avec une popularité encore intacte à 60% de soutien, et la détention de la majorité absolue, le premier ministre devrait être amené à conserver le pouvoir jusqu’en 2016. Malgré 20 ans de marasme économique, et un Japon promis au déclin, Shinzo Abe est en passe de remettre l’archipel sur la voie du " retour ", selon les termes de son slogan de campagne électorale. Si le Premier Ministre doit sa victoire de 2012 au profond rejet du parti alors au pouvoir (le parti démocrate japonais) et à sa position " dure " autour de la question des îles Senkaku (opposition territoriale entre la Chine et le Japon) c’est surtout son programme de redressement économique qui a attiré l’attention des médias internationaux.

" Abenomics ". Les résultats économiques ne se font pas attendre. Toyota va commercialiser une voiture à hydrogène pour 50.000 euros. Toyota annonce ce mercredi qu'il commercialisera sa première berline à pile à combustible d'ici au mois d'avril 2015 au Japon, au tarif de 7 millions de yens hors taxes (50.000 euros au cours actuel). Un prix bien plus bas que ce que l'on attendait. Le japonais veut séduire. Cette voiture révolutionnaire sera aussi proposée aux Etats-Unis et dans les pays d'Europe où il existe des stations de recharge comme la Suède à l'été 2015. Le concept FCV avait été présenté au salon de Tokyo en fin d'année dernière. Toyota espère vendre chaque année des dizaines de milliers de voitures de ce type dans la prochaine décennie. Pas de gaz à effets de serre Il s'agit d'un système de "pile qui produit de l'électricité par réaction chimique entre l'hydrogène et l'oxygène, associé à des réservoirs d'hydrogène sous haute pression", explique la firme nippone.

Vingt ans de travaux Carlos Ghosn, le patron de Renault et Nissan, n'y croit pas. Problème de coûts. Abe Declares Deflation End as Growth Plan Confronts Skeptics. Prime Minister Shinzo Abe said the deflation that wiped out much of Japan’s growth the past 15 years and so stunted the economy that it slipped to No. 3 behind China, has ended and will be thwarted by new government policies designed to encourage business expansion. “Through bold monetary policy, flexible fiscal policy and the growth strategy we have reached a stage where there is no deflation,” Abe, 59, said in an interview yesterday at the prime minister’s official residence in Tokyo. With the first sales tax rise since 1997 that took effect in April, “this was an extremely difficult time for management of the economy, but I believe we were somehow able to overcome it.”

Abe was speaking before his cabinet endorsed the most specific measures yet to deliver on his growth strategy -- the third part of a campaign to end declines in consumer prices and stoke investment. The steps are part of Abe’s strategy to restore Japan’s influence in a region where China is the dominant power. Close Open. Japon : deux androïdes à l'humanité troublante embauchés dans un musée. Le Premier ministre japonais peine à réarmer ses « Abenomics », Asie - Pacifique.

High tech Réseaux mobiles : Free à la traîne + DOCUMENT - Free n'obtient que deux indicateurs au-dessus de la moyenne sur 258 dans une enquête portant sur la qualité du réseau mobile et réalisée par... Société Six questions sur la nouvelle écotaxe De nombreux points sur le dispositif appelé à remplacer l’écotaxe restent à préciser. Les relations avec Ecomouv’ et les moyens de compenser le manque à...

Politique Bygmalion : Lavrilleux est prêt à aller en justice Menacé d’être exclu de l’UMP, l’ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé a fait savoir qu’il ne démissionnera pas, et qu’il était... Malgré son effondrement démographique, Tokyo refuse l’immigration, Asie - Pacifique. High tech Réseaux mobiles : Free à la traîne + DOCUMENT - Free n'obtient que deux indicateurs au-dessus de la moyenne sur 258 dans une enquête portant sur la qualité du réseau mobile et réalisée par...

Société Six questions sur la nouvelle écotaxe De nombreux points sur le dispositif appelé à remplacer l’écotaxe restent à préciser. Les relations avec Ecomouv’ et les moyens de compenser le manque à... Politique Bygmalion : Lavrilleux est prêt à aller en justice Menacé d’être exclu de l’UMP, l’ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé a fait savoir qu’il ne démissionnera pas, et qu’il était... La Banque du Japon suit l’exemple américain (Bill Bonner) "▪ "Aujourd’hui Tokyo, demain Buenos Aires", telle est encore notre prévision pour l’économie américaine — et occidentale plus largement — dans les années qui viennent.

"Les Etats-Unis suivront les traces du Japon", avions-nous prédit lorsque la crise a commencé en 2007. Le Japon n’a pas un marché boursier galopant, allez-vous protester. C’est vrai, mais les Etats-Unis n’ont pas non plus un ratio dette gouvernementale/PIB de 200%. Ni de jeunes filles portant couettes et bas rayés. La chose la plus importante, c’est que l’économie japonaise est en plein marasme. Les ménages ont réduit leurs dépenses pour trois raisons. . ▪ La dette est morte, vive l’épargne ! "Le trimestre de fusions-acquisitions à 1 000 milliards de dollars, qu’on n’avait plus vu depuis la crise financière mondiale, est de retour. Youpi, on est de retour en 2007 ! "Il n’y a pas de paris à deux sens dans la finance mondiale, mais le marché japonais s’en approche. . ▪ La fin justifie les moyens… De nulle part. Olivier Passet, Xerfi - Relancer la demande sans sacrifier la compétitivité.

Les dernières émissions d'Olivier Passet Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Xerfi Canal Économie Les nouvelles émissions Xerfi Canal TV Toutes les dernières émissions Xerfi Canal TV Les incontournables. La lettre du CEPII - Succès et risques des Abenomics. Lorsque Shinzo Abe se lance dans la campagne des législatives à l’automne 2012, le PIB vient d’enregistrer deux trimestres consécutifs de recul, l’investissement des entreprises se contracte dans un contexte de demande intérieure et extérieure peu dynamique, la lente érosion des prix se poursuit et les cours boursiers sont bas.

Dès sa prise de fonction, le nouveau Premier ministre met en place une politique économique, appelée Abenomics par les anglo-saxons, centrée sur deux objectifs prioritaires : vaincre la déflation par une politique monétaire très accommodante et restaurer une croissance soutenue (par la relance budgétaire) et durable (par des réformes structurelles). Début 2014, le pays semble sortir progressivement de la déflation et la croissance s’est raffermie, mais la reprise reste fragile. Www.cepii.fr/PDF_PUB/lettre/2014/let344.pdf. ODelamarche : @leseconoclastes Japon export ... Le Japon se tire une balle dans le pied avec les exigences ridicules d... Le vieillissement de la population et le déclin de la population active mettent les entreprises japonaises en difficulté lorsqu’il s’agit de combler les postes vacants. Et les procédures trop formelles de recrutement, qui mettent la barre trop haut pour les candidats, n’arrangent rien.

Du coup, les entreprises échouent à trouver les candidats adéquats aux postes qu’elles souhaitent pourvoir, même lorsque ces postes requièrent peu de compétences : leurs exigences sont tellement élevées qu’elles sembleraient ridicules ailleurs. Le CV type japonais ou risikisho, est beaucoup plus formel et réglementé que les CV en usage dans le monde occidental, explique Max Nisen de Quartz. Certaines des exigences, telles que le format de la photo qui doit y figurer, sont faciles à remplir.

Ils doivent également renseigner un grand nombre de détails précis, car l’exhaustivité, l'exactitude et l'attention portée aux détails sont cruciales pour le risikisho. Le Japon veut ramener l'impôt sur les bénéfices sous 30%-source, Infos marchés. TOKYO, 12 juin (Reuters) - Le gouvernement japonais souhaite entamer au cours du prochain exercice budgétaire une baisse du taux de l'impôt sur les sociétés (IS), avec pour objectif de le ramener sous 30% d'ici quelques années, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Cette mesure ferait partie d'un nouveau plan de soutien à la croissance que le Premier ministre, Shinzo Abe, doit présenter d'ici la fin du mois. Le chef du gouvernement se heurte toutefois à la résistance de certains responsables de son parti, qui réclament des garanties sur la compensation du manque à gagner lié à cette réduction de la pression fiscale sur les entreprises. Le taux de l'impôt sur les sociétés est aujourd'hui de près de 36% pour les grandes entreprises basées à Tokyo. Certains conseillers du gouvernement ont proposé de le ramener à 25% pour le rapprocher de la moyenne internationale. ‘Abenomics’ faces critical test with update to plans for reforms. By Shingo Ito — Japanese Prime Minister Shinzo Abe’s bid to light a fire under the country’s long-tepid economy will this month face its most critical test with a long-awaited update to his plans for structural reforms.

Farming and pharmacology, pension investments and immigration, taxes and trade are all expected to be addressed in some way as pressure builds on the premier to make good on his early promise to slough off two decades of economic lassitude. The reforms are the final tranche of the prime minister’s “Abenomics” action plan, which burst into life in early 2013 with a huge public spending bonanza and an unprecedented monetary easing campaign by the Bank of Japan. That gave the economy a shot in the arm and set off a blazing stock market rally as firms’ profitability fattened on the back of a sharply weaker yen. Last month, Abe vowed that “nothing can stop my reforms” but even his hand-picked central bank governor, Haruhiko Kuroda, is calling for less talk and more action. Le Japon veut user de l’arme fiscale pour doper son attractivité. Le Japon et l'Australie renforcent leur coopération de défense, un oeil sur la Chine. Le Japon et l'Australie renforcent leur coopération de défense, un oeil sur la Chine Tokyo - Le Japon et l'Australie ont décidé mercredi à Tokyo pour discuter diplomatie, économie et surtout défense, alors que la Chine pose avec ses ambitions maritimes croissantes un défi aux deux pays alliés.

Les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays, respectivement Fumio Kishida et Itsunori Onodera d'un côté, Julie Bishop et David Johnston de l'autre, ont notamment abordé la possibilité d'un transfert de technologie japonaise en matière de sous-marins, au moment où Canberra songe à remplacer sa flotte de sous-marins furtifs, un budget d'environ 37 milliards de dollars sur plusieurs années. A l'issue de cette rencontre dite 2+2, la cinquième du genre entre les deux pays, la partie japonaise a indiqué que les deux pays avaient conclu un accord en matière d'équipement de défense.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe est attendu en Australie le mois prochain. Uniqlo va augmenter ses prix au Japon, la déflation s'éloigne, infos et conseils valeur. TOKYO, 10 juin (Reuters) - La première chaîne japonaise de prêt-à-porter Uniqlo, filiale du groupe Fast Retailing, va augmenter ses prix dans l'archipel à partir du mois de juillet, illustrant le fait que le pays s'est engagé vers une sortie d'une longue période de déflation. L'augmentation des prix, de l'ordre de 5%, conjuguée à la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) entrée en vigueur le 1er avril, doit consolider les marges dans un contexte de faiblesse du yen et de hausse des prix mondiaux du coton et de la laine. Jusqu'ici, seuls les distributeurs de produits de luxe avaient répercuté la hausse des coûts sur les étiquettes. Des groupes comme Uniqlo, qui a bâti son empire sur la vente de vêtements décontractés à des prix abordables pendant les années de déflation au Japon, en ont désormais également la capacité.

"C'est représentatif du fait que le Japon est en train de sortir de la déflation", a déclaré Koichi Fujishiro, économiste au Dai-ici Life Research Institute. Uniqlo va augmenter ses prix au Japon, la déflation s'éloigne, infos et conseils valeur. La minute de Philippe Béchade : Japon, Abe demande au fonds de retraite d'acheter des actions. Bengeorges : C'est un #exosquelette qui ... AmbroseEP : Abenomics keeps escalating. ... La croissance du Japon a atteint 1,6% au 1er trimestre avant une hausse de taxe (données révisées)

La croissance du Japon a atteint 1,6% au premier trimestre, dopée par de robustes dépenses des ménages avant une hausse de la taxe sur la consommation, d'après des données révisées publiées lundi par le gouvernement. Le produit intérieur brut (PIB) de la troisième puissance économique mondiale a donc augmenté encore plus vite qu'annoncé dans des données préliminaires publiées mi-mai, selon lesquelles il avait grimpé de 1,5% par rapport au quatrième trimestre 2013. D'après le gouvernement, la consommation des ménages a été encore plus vigoureuse qu'envisagé au départ, s'élevant de 2,3% entre janvier et mars par rapport à la période d'octobre à décembre. Les Japonais se sont empressés d'acheter toutes sortes de biens durables (voitures, appareils électroniques et électroménagers) et consommables (articles alimentaires, de toilettes et d'entretien), tant que la taxe sur la consommation (équivalente à la TVA française) n'était que de 5%.

La croissance du Japon a atteint 1,6% au 1er trimestre avant une hausse de taxe (données révisées) Japon : PIB du T1 révisé à la hausse, porté à 1,6%, Infos marchés. Japon : Peut-être plus de deux ans pour une inflation à 2%-Kuroda, devises forex. Abenomics Spurs Most Misery Since ’81 as Senior Scrimps. La zone euro court un risque de déflation, dit Sato (BoJ), devises forex. Softbank présente son robot personnel, en partie français, infos et conseils valeur. Le fonds de pension japonais offre un sursaut au Nikkei, Retraite. Union Bancaire Privée : De fortes opportunités pour les «stock-pickers» actifs. La Banque du Japon maintient sa politique de stimulation, devises forex. Le plan Shinzo Abe élude les réformes difficiles au Japon. Kany92 : En France on considère qu'il ...