background preloader

Processus 6

Facebook Twitter

Subvention. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Subvention

Une subvention est, en première approche, une aide financière, directe ou indirecte, allouée par une personne publique en vue de financer une activité d'intérêt général. Le bénéficiaire de la subvention peut être public ou privé, entreprise, association, ou personne, etc. La subvention peut porter sur un projet, sur un type de bien, sur une situation, etc. Les subventions sont aujourd'hui une question importante du débat public, même lorsque l'on écarte les questions d'usage immoral voire illégal des subventions (corruption, contrepartie pour un appui politique, détournement de fonds, etc.). Définition et typologie des subventions[modifier | modifier le code] Ce sont des sommes – en principe non remboursables – versées par une entité publique (l'État, une collectivité territoriale, ou un organisme public) à titre ponctuel ou reconductible en vue de concourir à la réalisation d'une finalité précise.

Demande de subvention. Investissement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Investissement

Selon le vocabulaire de la comptabilité nationale, l’investissement, (ou formation brute de capital fixe, en abrégé FBCF) peut être le fait de différents agents économiques : Pour les entreprises : c'est la valeur des biens durables acquis pour être utilisés pendant au moins un an dans leur processus de production.Pour les ménages : la FBCF dans le cadre de leur activité domestique ne concerne que l'acquisition ou la production pour leur propre compte de logements,Pour les entrepreneurs individuels : la FBCF des ménages en tant qu'entrepreneurs est comptée dans la FBCF des entreprises. Les investissements boursiers ou financiers, les acquisitions de terrains et les investissements immatériels (publicité, etc.) ne sont pas comptabilisés dans la FBCF, bien que ces investissements aient pris depuis les années 1980 une grande importance dans la stratégies des sociétés. Besoin en fonds de roulement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement (BFR) (en anglais Working Capital Requirement ou WCR) est la mesure des ressources financières qu'une entreprise doit mettre en œuvre pour couvrir le besoin financier résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant aux décaissements (dépenses et recettes d'exploitation nécessaires à la production) et aux encaissements (commercialisation des biens et services) liés à son activité. Le besoin en fonds de roulement est généralement appelé « ressource en fonds de roulement » lorsqu'il est négatif. Principe[modifier | modifier le code] Les clients peuvent payer à l'avance (acompte) ou avec un délai les biens ou services qui leur sont vendus. De même, les fournisseurs peuvent être payés à l'avance (acompte) ou à terme pour les biens ou services qui leur sont achetés. Calcul[modifier | modifier le code] L'expression simplifiée du BFR est la suivante : Plus généralement, trois cas existent :

La capacité d'autofinancement (CAF) : définition, calcul et intérêt. La capacité d’autofinancement désigne l’ensemble des ressources internes générées par l’entreprise dans le cadre de son activité qui permettent d’assurer son financement.

La capacité d'autofinancement (CAF) : définition, calcul et intérêt

Nous étudierons dans cet article de Compta-Facile la capacité d’autofinancement (CAF) : qu’est-ce que la capacité d’autofinancement ? Comment la calculer ? Pourquoi ? Comment interprêter une CAF ? 1. Dans le cadre de son activité, une entreprise doit financer plusieurs éléments : les investissements qui permettent d’assurer et de développer l’activité de l’entreprise,le remboursement de ses emprunts,le paiement des dettes fournisseurs, fiscales et sociales,le versement des dividendes aux associés…

Soldes intermédiaires de gestion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Soldes intermédiaires de gestion

Pour les articles homonymes, voir SIG. Les soldes intermédiaires de gestion - SIG. Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) permettent d’analyser le résultat de l’entreprise en le décomposant en plusieurs indicateurs importants, ce qui permet d’obtenir de l’information sur l’activité d’une entreprise et la formation de son bénéfice (ou déficit).

Les soldes intermédiaires de gestion - SIG

Le calcul des soldes intermédiaires de gestion s’effectue à partir des mêmes éléments que ceux qui figurent dans le compte de résultat : les charges et les produits. 1. Utilité des soldes intermédiaires de gestion (SIG) Les soldes intermédiaires de gestion permettent de comprendre la construction du résultat en identifiant et mettant en valeur quelques indicateurs clés tels que la marge, l’excédent brut d’exploitation ou encore le résultat d’exploitation.

On utilise notamment les indicateurs figurant dans les soldes intermédiaires de gestion pour se comparer aux statistiques du secteur voir directement à des concurrents. 2. A. C’est un indicateur de pilotage primordial pour le chef d’entreprise. B. C. D. Soldes intermédiaires de gestion : définition, calcul, traduction - Fiche pratique. Définition du mot Soldes intermédiaires de gestionUn solde intermédiaire de gestion permet de réaliser une étude analytique des finances d'une société.

Soldes intermédiaires de gestion : définition, calcul, traduction - Fiche pratique

Il peut être exprimé en valeur absolue ou en pourcentage du chiffre d'affaires. Les soldes intermédiaires de gestion sont liés au compte de résultat (dont ils présentent une vision complémentaire), ils s'appuient tous deux sur le PCG, le plan comptable général. Cycle de vie du carton. CLASSE Bts CG2 - Processus 6.