background preloader

Effectuation

Facebook Twitter

Effectuation : l'entrepreneuriat pour tous | Coursera. Why and How You Should Build a Community Around Your Startup | Kilometer.IO Blog. In this post I will share with you why building a community around Kilometer.io was the most important goal of our startup from day one and how we did it. As I described in my earlier posts when we started Kilometer we had no idea what we want to build, so we decided to build a community around our future product, assuming the community will help us decide what to build and how it should work.

What is a community? For us the definition of a community is a group of future potential users who: Care about us and what we’re building.Can tell us about their needs/problems, and how they try to solve them today.Can give us honest feedback about our product (or ideas).Can test our product, even when it is not yet designed, has minimum features and has bugs.Can feel as a part of the product that they are helping to build.Are engaged with us and can help us spread the word when we’re ready to launch. Why is it so important to have community? The “unfair advantage” The “egg and the chicken problem” Why you should share your “secret” startup idea with anyone who will listen | Kilometer.IO Blog. The best way to distinguish between an experienced entrepreneur and one making his first steps in the startup world is by watching his willingness to share his startup idea.

When I was a student at the IDC Herzliya university , my partner Avi and I founded a mentorship program for startups. The aim of the program was to help young entrepreneurs by introducing them to the founders of successful companies. During the filtering interviews it was very clear to us that students who were not willing to share their idea and asking for all kinds of NDA contracts were not ready to be successful yet. Looking back we can see that we were right and those “top secret” startups never saw daylight. Experienced and successful entrepreneurs are not afraid to share their startup ideas.

Facebook was not the first social network-remember Myspace? All those examples should lead you to one conclusion. If you are still not convinced, let’s play a little game. You can’t do anything about them. Join our journey! Algolia | Search as a Service Pricing. What is a Record? A record is a schema-less object you index and make searchable thanks to Algolia. It can contain an unlimited number of attributes (e.g. title of the object, description, category, price, popularity) as long as its total size does not exceed 10KB. To get an estimate of the total number of records you might need, we usually recommend to apply from a 1x up to a 5x ratio to your number of searchable objects, depending on the number of “sort by" strategies you want (e.g. price ascending/ descending, number of views ).

For instance, let’s say your website wants to make 10,000 shoe models searchable, and enable the end users to sort the results by relevance only, or by price ascending, or by price descending, you’ll therefore need to build 3 index of 10,000 records each, totalling in 30,000 records. Same reasoning can apply to someone willing to make videos searchable, or anything else. Is there a size limit to records? Yes, records are not expected to go beyond 10KB of JSON. Echouer vite, le danger d’un slogan simpliste pour l’innovation de rupture. La complexité du processus d’innovation et l’incertitude à laquelle sont confrontés les entrepreneurs a posé depuis longtemps la question de l’approche générale du processus entrepreneurial. Une approche qui se développe ces derniers temps est celle d’échouer vite (« fail early »).

En substance, l’idée est que comme on ne peut pas trop savoir où l’on va, il faut essayer quelque chose, voir rapidement si ça marche et si ça ne marche pas, abandonner et essayer autre chose. Cette idée est séduisante: elle appelle à une ouverture d’esprit et flatte l’entrepreneur en mettant en avant sa capacité à prendre de difficiles décisions.

Elle est toutefois dangereuse car, comme souvent dans ces cas-là, elle repose sur une conception implicite, mais erronée, du processus d’innovation, que ce soit pour l’entrepreneur ou pour l’entreprise existante. Regardons pourquoi. Plus le projet est un projet de rupture, plus il se développe dans un environnement incertain. J'aime : J'aime chargement… 3-pager.pdf. Effectuation: Comment les entrepreneurs pensent et agissent… vraiment. La théorie entrepreneuriale de l’effectuation existe depuis dix ans, mais elle commence seulement à gagner en visibilité en dehors des cercles universitaires. Et c’est tant mieux, car elle bouleverse notre manière de voir comment les entrepreneurs raisonnent et agissent dans leur démarche de création.

Le processus entrepreneurial est habituellement décrit comme suit: un entrepreneur visionnaire a une grande idée, il rédige un business plan irréprochable, lève de l’argent auprès d’un VC, crée son entreprise, rassemble une équipe et se lance, met son entreprise en bourse et se retire aux îles Maldives. La réalité est très différente: les entrepreneurs partent souvent avec une idée assez simple, voire pas d’idée du tout. Ils s’appuient sur les moyens dont ils disposent: leur personnalité, leur réseau de contact, leur savoir. Ils ne rédigent pas de business plan, mais inventent en cours de route, tirant parti des surprises. . « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ». J'aime : Effectuation, improvisation et bricolage. L’Effectuation est souvent associée, voire confondue avec deux notions qui lui sont proches, le bricolage et l’improvisation.

Essayons de clarifier ces notions et d’illustrer les différences. Bricolage Le bricolage consiste à se débrouiller avec ce qu’on a sous la main. La notion de bricolage a été mise en avant par Claude Lévi-Strauss dans son livre "la pensée sauvage", et reprise dans le contexte entrepreneurial par Baker et Nelson dans leur fameux article de 2005. En fait le bricolage entrepreneurial comprend deux phases. la première phase est celle de l’accumulation de ressources sans objectif. On voit ici le lien avec l’Effectuation: l’Effectuation théorise également le processus entrepreneurial comme une accumulation de ressources.

Improvisation Le second concept que l’on associe souvent à l’Effectuation est celui de l’improvisation, une notion étudiée par les chercheurs Miner, Bassof, et Moorman. Pour en savoir plus sur l’Effectuation, voir mon article introductif ici. Like this: Entrepreneuriat: Effectuation et lean startups, points communs et différences. L’idée que la création d’entreprise passe nécessairement par une grande idée initiale et l’écriture d’un plan d’affaire anticipant précisément le développement du projet est progressivement abandonnée, et c’est une bonne chose. L’effectuation, logique d’action des entrepreneurs experts, dont ce blog fait depuis longtemps la promotion, a bien montré combien les principes sur lesquels s’appuient les entrepreneurs experts s’en éloignent. Récemment, le concept de "lean startup" a également suscité un fort intérêt. Regardons les points communs et différences entre l’Effectuation et lean startups.

L’effectuation s’appuie sur cinq principes: démarrer avec ce qu’on a sous la main, raisonner en perte acceptable, construire son projet en suscitant l’engagement d’un nombre croissant de parties prenantes, tirer parti des surprises et transformer son environnement. La seconde différence, plus profonde, tient à la nature de l’itération. Like this: J'aime chargement… Effectuation – Les cinq principes de la logique entrepreneuriale – 1: Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Cet article est le premier d’une série consacrée à l’Effectuation, la logique utilisée par les entrepreneurs experts dans la création de nouvelles entreprises et de nouveaux marchés.

Imaginez que vous souhaitiez inviter des amis à dîner. Comment allez-vous élaborer et préparer ce dîner ? Il ya deux approches possibles. La première consiste à réfléchir au menu, à décider des plats et à dresser la liste des ingrédients et ustensiles nécessaires. Une fois cela fait, il faut aller faire les courses pour acheter le nécessaire, revenir et faire la cuisine après s’être organisé (je fais le dessert d’abord car il doit rester 24h au frigo, je ferai les côtelettes au dernier moment après l’apéritif, etc.

Dans cette approche, les ressources (ingrédients) sont déterminées par le but fixé initialement (menu, préférences des invités, etc.). La seconde approche consiste à ouvrir le frigo, regarder ce qu’il y a dedans, et faire avec. Like this: J'aime chargement… Effectuation – Les cinq principes de la logique entrepreneuriale – 2: Raisonnement en perte acceptable. Cet article est le second d’une série consacrée à l’Effectuation, la logique utilisée par les entrepreneurs experts dans la création de nouvelles entreprises et de nouveaux marchés. Comment un entrepreneur évalue-t-il ses choix dans la poursuite de son projet?

Le modèle de prise de décision classique est basé sur une évaluation des gains attendus au regard des coûts supportés. Typiquement, un projet sera intéressant si le gain est supérieur aux coûts. Prenons un exemple (simplifié à l’extrême, les financiers sont invités à fermer les yeux) et imaginons un projet entrepreneurial qui nécessite 500K de dépense pour démarrer, et 150K les trois premières années. Le chiffre d’affaire attendu est de 0 la première année, 80 la seconde, 200 la troisième et 250 la quatrième. Faut-il se lancer? En mettant les chiffres à plat, on a Dépenses: A1=500 ; A2=150 ; A3=150 ; A4=150Recettes: A1=0 ; A2=80 ; A3=200 ; A4=450Solde: A1=-500 ; A2=-70 – A3=50; A4=300. Soit un solde cumulé de -220K. Like this: Effectuation – Les cinq principes de la logique entrepreneuriale – 3: Le patchwork fou. Cet article est le troisième d’une série consacrée à l’Effectuation, la logique utilisée par les entrepreneurs experts dans la création de nouvelles entreprises et de nouveaux marchés.

L’entrepreneur, lit-on souvent, résoud des problèmes. Cette caractérisation de l’activité de l’entrepreneur est trompeuse car elle dénote une situation relativement bien identifiée à laquelle il existe une solution et une seule, qu’il faut deviner. En fait l’entrepreneur n’essaie pas de résoudre un problème, comme un puzzle par exemple.

Les questions auxquelles il s’intéresse sont en général non déterminées. Internet en 1991 n’est pas un problème à résoudre, mais un marché à construire à partir de rien, ou presque (Personne ne pense, en 1991, qu’Internet puisse être un marché). La résolution de problème, comme un puzzle, n’est donc pas une bonne métaphore pour représenter l’action de l’entrepreneur. L’entrepreneuriat est un processus créatif. Dynamique sociale Like this: J'aime chargement… Effectuation – Les cinq principes de la logique entrepreneuriale – 4: La limonade. Cet article est le quatrième d’une série consacrée à l’Effectuation, la logique utilisée par les entrepreneurs experts dans la création de nouvelles entreprises et de nouveaux marchés.

Alors que la planification stratégique a pour but d’éviter les surprises, les entrepreneurs accueillent celles-ci favorablement et en tirent parti. C’est le principe de la limonade, quatrième de l’Effectuation. Celui-ci provient du diction anglais, "si la vie vous envoie des citrons, vendez de la limonade! " Vous démarrez sur une idée, et partez sur une autre à la suite d’une observation fortuite, d’une suggestion d’un client ou d’un accident. Soyez réceptifs aux signaux du marché. Ainsi la démarche entrepreneuriale ne consistera pas à consacrer son énergie à se prémunir contre de « mauvaises » surprises, mais plutôt de transformer les « mauvaises » surprises en « bonnes opportunités ». Like this: J'aime chargement… Pilote dans l’avion. xMidAtlantic 2010 - Saras Sarasvathy - 11/5/10. Effectuation: Society for Effectual Action. Copy of Effectuation by Aline Mariane on Prezi. L'effectuation et ses 5 clés pour créer : la fin des créateurs d'entreprise super-héros.

Comment font les entrepreneurs pour créer et surtout pour réussir ? C’est la question que s’est posée une chercheuse américaine, Saras Sarasvathy. Ces travaux commencent à faire parler d'eux en France grâce notamment à un entrepreneur aujourd’hui professeur d’entrepreneuriat à l’EM Lyon, Philippe Silberzahn. Il vient de publier un ouvrage sur le sujet*. Créateur, ne fuyez pas ! Vous n'êtes pas un héros ? L’effectuation, c’est d’abord la fin d’idées reçues. Vidéo de présentation de l'effectuation par Saras Sarasvathy Voici donc les 5 principes de l’effectuation 1 : Démarrez avec ce que vous avez « Prenez l’image d’un diner avec des amis.

En pratique : une idée qui se construit à deux Aurélie, la créatrice du site Beyond Croissant , s’est lancée en croisant sa propre expérience avec celle d’une amie. Principe 2 : La perte acceptable Principe 3 : le patchwork fou. En pratique : Shoette, une étudiante, un industriel et un projet qui grandi Principe 4 : Tirer partie des surprises. What I learned bootstrapping a 6-figure business from school. When I got to college three years ago I set two goals for myself.

By the time I graduated I wanted to: Be well readLearn how to build a real software business By real business I meant a business that has paying customers from day one and that makes enough money every month that I could work on it full time when I graduated. Although I wouldn’t go as far as to call myself well-read (I don’t think that’s something to be achieved, just pursued) I can confidently cross goal number two off of my list: In about 11 months we’ve built Firefly up to well into the 6 figures in recurring revenue.

We’ve done this primarily through two channels: on-site website signups and large partnerships. In July we announced a partnership with Olark to roll our cobrowsing out to their 5,000 paying customers. Because the past few years have been such a crazy ride, I wanted to take some time to write down some of the things I’ve learned along the way. In other words, things that are more than the sum of their parts. 1. MOOC Effectuation.