background preloader

Croisières françaises

Facebook Twitter

Sur le marché français, la croisière s’amuse. En dépit d’une conjoncture morose et du drame du Costa Concordia, le marché français de la croisière résiste plutôt bien, avec une croissance du nombre de passagers à faire pâlir les voyagistes terrestres, même si les compagnies ont dû faire plus de promotions que d’habitude. « Nous avons dépassé il y a un mois les performances réalisées sur toute l’année 2011 avec 115 000 passagers transportés contre 100 000 au 31 décembre », se félicite Erminio Eschena, patron de MSC France.

Sur le marché français, la croisière s’amuse

Il table à présent sur « 135 000 passagers annuels contre 120 000 initialement estimés pour 2012 ». Patrick Pourbaix, directeur général adjoint de Costa Croisières France, explique que la compagnie « a retrouvé depuis trois mois la croissance. On est en hausse par rapport à 2011 en nombre de passagers ». Et les tendances sont déjà « très positives » pour 2013, ajoute-t-il. Promotions. Le marché de la croisière a atteint 520.000 passagers français en 2013. Quelque 21,3 millions de passagers ont embarqué pour une croisière dans le monde en 2013.

Le marché de la croisière a atteint 520.000 passagers français en 2013

©DR La croisière continue d’avoir le vent en poupe ! Selon les chiffres de la Cruise Lines International Association (Clia), le marché français a progressé l’an dernier de 8% en France, avec quelque 520 000 passagers contre 481 000 en 2012. L'Hexagone se situe ainsi au 9e rang mondial mais toujours à la 5e place en Europe derrière le Royaume-Uni (1,7 million), l’Allemagne (1,6 million), l’Italie (860 000) et l’Espagne (600 000).

La Clia souligne la hausse de 67,7% sur cinq ans du marché français, l’une des meilleures progressions mondiales sur la période avec les marchés scandinave (+184%), australien (+130%), brésilien (+84%), allemand (+80,5%). La France devient le quatrième marché européen de la croisière. Pour tous les professionnels qui se mobilisent depuis de longues années pour promouvoir la croisière dans l’Hexagone, l’évènement est historique.

La France devient le quatrième marché européen de la croisière

Pour la première fois, en 2013, plus d’un demi-million de Français, 522.000 pour être exact, ont effectué une croisière maritime. Cela représente une nouvelle hausse de 9%, similaire à celle déjà enregistrée entre 2011 et 2012. Vents porteurs pour la croisière en France. Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France. Le marché français de la croisière, en hausse de 14%, consolide sa place de 4ème marché européen avec près de 600.000 passagers en 2014.

Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France

Le marché européen de la croisière atteint quant à lui, un nouveau record : 6,39 millions d’Européens ont effectué une croisière malgré un contexte économique difficile. Avec une croissance exceptionnelle de 13,7%, le marché français de la croisière a connu une forte progression en 2014 avec plus de 70.000 nouveaux clients, confortant ainsi sa 4ème place européenne derrière l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie. Le marché français a bénéficié d’une augmentation de capacité sur les départs de proximité depuis les ports français, essentiellement sur les flottes des trois plus gros opérateurs qui représentent 87% du marché.

Ainsi, le Zenith est venu enrichir l’offre de Croisières de France devenant son second navire, tandis qu’en fin d’année, Costa Croisières a positionné le Costa Diadema à Marseille. < Retour. Le marché français de la croisière a le vent en poupe. Croisière: la France 4ème du marché européen. Les Français ont détrôné pour la première fois les Espagnols en se hissant à la 4e place du marché européen de la croisière, derrière les Britanniques, les Allemands et les Italiens, selon les chiffres définitifs publiés par l'association européenne du secteur.

Croisière: la France 4ème du marché européen

Le nombre d'Européens ayant réservé une croisière en 2013 a progressé de 4% en un an et atteint le niveau record de 6,36 millions, a indiqué l'association CLIA Europe. La première clientèle reste de loin celle des Britanniques & Irlandais (1,73 million ensemble, +1%), devant les Allemands (1,69 million, +9%) et les Italiens (869.000, +4%). Les Français arrivent quatrième dans ce classement européen avec 522.000 voyages réservés (+9%), franchissant pour la première fois le cap du demi-million de clients. "C'est un bilan extrêmement satisfaisant quand on considère l'état économique général du pays. Le poids économique de la croisière en Europe et en France. 36.7 milliards d'euros et 315.500 emplois, dont 153.000 emplois directs.

Le poids économique de la croisière en Europe et en France

C'est ce qu'a pesé, en 2011, le secteur de la croisière en Europe. Un poids économique qui a augmenté de 54% depuis 2006, surfant sur le développement considérable de ce mode de voyage. Ainsi, en 5 ans, le nombre de croisiéristes européens a progressé de 77% pour atteindre 6.2 millions de passagers, soit 30% des croisiéristes dans le monde, contre 23% en 2006. Dans le même temps, le nombre d'étrangers faisant escale dans des ports européens a lui aussi bondit, de 75%, pour atteindre 5.6 millions de passagers. A cela, il faut ajouter les membres d'équipage, soit 14.3 millions sur toutes les escales réalisées. Paquebots au Havre (© : JACQUES THYEBAUT) Des retombées importantes pour les ports Les retombées économiques sont palpables dans les ports accueillant des escales de paquebots. Paquebots à Marseille (© : MER ET MARINE - VINCENT WISNIEWSKI) Le tourisme de croisières en Méditerranée.

1.

Le tourisme de croisières en Méditerranée

Le deuxième bassin de croisières mondial 2. Le succès des croisières en Méditerranée : éléments d'explication 3. Vers les lieux les plus touristiques : itinéraires, ports et escales méditerranéens Première région touristique du monde [2], le bassin méditerranéen est, depuis peu, enrichi d'une nouvelle composante particulièrement dynamique du secteur touristique : les croisières (voir l'entrée "croisières et croisiéristes" du glossaire).

Depuis le milieu des années 1990 l'heure est au gigantisme des paquebots qui, avec plus de 3 000 lits et des mensurations en conséquence, ne pouvant plus accoster dans des ports aux infrastructures devenues trop étriquées, sont à l'origine d'investissements colossaux en des points précis du bassin de navigation. 104000666. Croisière : la France est le neuvième marché mondial. 21,3 millions de passagers ont pris la mer dans le monde en 2013, d’après le bilan publié par CLIA.

Croisière : la France est le neuvième marché mondial

C’est 2% de plus qu’en 2012. La croissance internationale du marché de la croisière est restée faible en 2013, tout comme l’année précédente. Au global, d’après le bilan communiqué par CLIA (Association internationale des compagnies de croisières), 21,3 millions de clients ont embarqué sur un bateau maritime l’an dernier, contre 20,9 millions en 2012. C’est une progression de seulement 2%, identique à celle constatée l’année d’avant. Sur 10 ans, la croissance globale du secteur est en revanche spectaculaire : +77% en nombre de passagers, qui n’avaient été que 12 millions à prendre la mer en 2003. Les principaux acteurs du marché : Croisière : Dossier pratique de voyage. Le marché de la croisière est à l’image des autres secteurs du tourisme : il y les mastodontes (Costa Croisières, MSC Croisières…) et les autres (Intermèdes, Compagnie des Iles du Ponant, Hurtigruten…).

Les principaux acteurs du marché : Croisière : Dossier pratique de voyage

Tout a commencé dans les Caraïbes il y a une trentaine d’années. La destination a été lancée par quelques armateurs, notamment norvégiens. Aujourd’hui, trois géants de la croisière ont émergé, pesant sur plus de 85 % de l’offre ! Carnival Corporation & PLC (dix marques dont le leader européen Costa Croisières acquis en 1997), Royal Caribbean Cruise Line (RCCL) (avec les marques Pullmantur, Celebrity, Azamara Cruises et Croisières de France en Europe) et Star Cruises (leader sur l’Asie-Pacifique). L’américain Carnival Corporation & PLC est le numéro un mondial de la croisière. À la tête d'une flotte d'environ quarante paquebots, Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL) est le numéro deux mondial de la croisière. CLIA France - Association Française des Compagnies de Croisières. Le marché français de la croisière toujours en croissance.

Les accidents survenus a plusieurs grands paquebots n'ont pas déroutés les clients de la croisière qui sont encore plus nombreux en 2012 a choisir ce mode de vacances.

Le marché français de la croisière toujours en croissance

L'association des croisiéristes publie un bulletin de santé très optimiste. Malgré un contexte économique morose, le marché français de la croisière maritime affiche ses performances pour 2012, avec 481.000 passagers, soit une augmentation de 9% par rapport à l’année 2011 (441.000 passagers). La croisière reste à ce jour l’un des rares secteurs économiques en progression. La France maintient sa position de 5ème marché européen, derrière l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. La Méditerranée reste de loin la destination la plus plébiscitée des français (68% des passagers), devant les Caraïbes qui enregistrent une forte progression (+37% par rapport en 2011).

Le marché français de la croisière toujours en forte progression. Une croissance de 14% l'an dernier. C'est ce qu'annonce l'Association Française des Compagnies de Croisière. En 2011, le marché français a représenté 441.000 passagers, contre 387.000 l'année précédente. La Méditerranée demeure, logiquement, la première destination choisie par les clients français pour leurs vacances. « Cette tonicité du marché et la confiance des professionnels du tourisme sont la preuve incontestable de la qualité de l'offre « croisière » en France.

Malgré ces bons chiffres, les membres de l'association savent qu'il leur faudra rester offensifs et innovants pour relever le défi de cette année particulièrement compliquée pour l'ensemble des professionnels du tourisme d'ailleurs, mais plus particulièrement pour le secteur de la croisière impacté par l'accident du Concordia cette année », explique l'AFCC. Objectifs et actions pour 2012 Dans ce contexte, l'AFCC a défini au cours de son assemblée générale du 8 mars une série d'objectifs et d'actions pour 2012. Le drame du Concordia n'impacte pas le marché des croisières - 12 janvier 2013.

Entre 11 et 13% de progression sur l’année 2012, la croisière séduit de plus en plus de monde et concurrence frontalement les clubs de vacances avec un avantage supplémentaire, la mobilité. Le public s'est rajeuni, les prix sont beaucoup plus accessibles et les croisiéristes ont adapté leurs offres loisirs à bord, clubs enfants, ados et animations en tous genres, sont venus compléter une offre déjà bien fournie. Finie la croisière de papa et les journées entières ayant comme seul horizon, la mer. Aujourd'hui, on peut ouvrir les yeux chaque matin dans un port différent et découvrir les merveilles des villes comme Marseille, La Valette, Tunis, etc.

L'impact du Concordia sur la profession "La catastrophe du Concordia a finalement eu un impact assez limité, malgré une baisse des réservations de l’ordre de 15% dans les jours qui ont suivis ce terrible accident. Prise de conscience et solidarité. Infographie : l’inexorable croissance de la croisière. Le site Cruise Industry News a compilé dans une infographie les chiffres clés du secteur, qui devrait générer près de 34 milliards de dollars de recettes en 2014.

Pas de pause en vue dans le développement mondial de la croisière. D’après une infographie publiée par le site britannique spécialisé Cruise Industry News, qui reprend les principales données de son rapport annuel sur l’évolution du secteur, 296 navires maritimes seront en service à la fin de l’année 2014, offrant un total de 455 000 lits. Six navires auront rejoint la flotte mondiale au cours de l’année (dont le Quantum of the Seas de Royal Caribbean et le Costa Diadema en octobre prochain), tandis que deux en sont sortis, entraînant une progression globale de 11 700 lits par rapport à 2013. Le tourisme de croisière. 1Chaque année, environ 16 millions de personnes participent à l’une des 30 000 croisières (fluviales ou océaniques) offertes dans quelques 2000 destinations dans le monde.

Croisière : la France connaît la plus forte croissance des marchés européens.