background preloader

Féminisme

Facebook Twitter

Le regret d’être mère, ultime tabou. Elles aiment leurs enfants, mais regrettent d’être mères.

Le regret d’être mère, ultime tabou

Voilà la population analysée par la sociologue israélienne Orna Donath. A la question «si vous pouviez revenir en arrière dans le temps, avec la connaissance et l’expérience que vous avez aujourd’hui, seriez-vous une mère ?» , elles ont toutes répondu non. IVG 2015 copie. "Tu prendras bien soin de ta mère" Ces derniers temps, que ce soient dans des séries ou des films, je me suis systématiquement retrouvée à regarder des scènes où un homme quelconque dit à un garçon "tu prendras bien soin de ta mère" avec la merveilleuse variante "C'est maintenant toi le chef de famille".

"Tu prendras bien soin de ta mère"

[petit aparté pour les gens qui pourraient avoir l'idée saugrenue de me dire que "ce n'est pas un combat important et que je ne me préoccupe que de conneries". Vous allez immédiatement taper "viol" dans le moteur de recherche du blog, vous aurez de la lecture pour une semaine et vous penserez à vous excuser. Merci d'avance] [Spoiler] Dans la série Colony les extra-terrestres sont arrivés sur Terre et ils ne sont pas sympa-sympa.

Ils ont organisé une milice humaine et face à eux, s'est organisée une armée de résistance. Le retour de la mère parfaite. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Zineb Dryef Enfants assortis au canapé, balades en forêt et goûters d’anniversaire « home made » : les « happymamas » sont devenues les attachées de presse de leur bonheur familial très scénarisé.

Le retour de la mère parfaite

Joystick : apologie du viol et culture du machisme. Retour de Mar_Lard, pour un coup de gueule contre Joystick, un magazine de référence sur les jeux vidéo.

Joystick : apologie du viol et culture du machisme

(TRIGGER WARNING : Cet article contient des références explicites au viol et aux agressions sexuelles.) EDIT: le magazine Joystick a publié une réponse sur sa page Facebook. Laissez-moi vous conter une histoire. Hier, alors qu’en route pour visiter sa Mère-Grand elle attendait innocemment son train, la douce et pure @NeukdeSogoul s’aventura dans la forêt obscure du kiosque à journaux. Au lieu de se diriger immédiatement vers le rayon Féminins comme une bonne petite fille, elle s’est égarée du coté des magazines de jeux vidéo, la vilaine.

Et elle fut édifiée. Comme elle sait que je kiffe la misogynie et encore plus dans mes jeux vidéo, elle m’a signalé le dossier en question. Donc on va en parler. Non, aujourd’hui on cause du climat toxique soigneusement perpétué par l’industrie, la presse et les communautés du jeu vidéo pour exclure nos vagins crados de leur joyeux petit club macho. Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier. J’aimerais préciser quelque chose.

Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier

Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions. Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps. [EDIT] Devant le nombre de confusions, 2ème précision: ce blog appartient à AC Husson mais l’auteure de cette contribution est Mar_Lard. Si vous voulez la contacter par mail, je transmettrai. Attention, cet article inclut de nombreux exemples susceptibles de choquer : images d’une grande violence ou sexuellement explicites, insultes et propos à caractère fortement sexiste/homophobe/raciste, menaces de violences sexuelles et autres. “A quoi rêvent les jeunes filles ?”, le doc d'Ovidie, disponible sur YouTube. Après sa diffusion ce mardi soir sur sur France 2, le documentaire d'Ovidie, féministe et ex-actrice et réalisatrice de films X, sur la sexualité des jeunes femmes à l'heure de la banalisation de l'imagerie pornographique, est disponible en intégralité sur YouTube, sur la chaîne d'Infrarouge.

“A quoi rêvent les jeunes filles ?”, le doc d'Ovidie, disponible sur YouTube

Notre critique d'A quoi rêvent les jeunes filles ? : Elles sont les enfants d'Internet et de YouPorn. Comment les filles de la génération Y vivent-elles leur sexualité, sous l'empire du X accessible d'un clic ? « NOULÉFILLES », cet agaçant syndrome de Stockholm. « NOULÉFILLES », « VOULÉFILLES », « NOULÉMECS », « VOULÉMECS »... les gens ont souvent tendance à se renvoyer à leur genre, à et ses clichés.

« NOULÉFILLES », cet agaçant syndrome de Stockholm

Et Marie.Charlotte ne le vit pas très bien. J’ai grandi avec deux frères et un cousin, j’ai joué aux mêmes jeux qu’eux, et je n’ai compris que vingt ans plus tard pourquoi ma grand-mère me grondait quand je jouais avec les LEGO de mes frangins. Pire, je me souviens de la crise qu’elle a piquée contre l’un d’eux le jour où elle nous a surpris en train de jouer ensemble avec mes Barbies. Je n’ai pas compris. Il a fallu que je prenne la pilule rouge du féminisme pour que je réalise, avec le recul de mon âge et de mon expérience, que durant toute ma vie, j’avais été considérée comme « une fille », et que tous mes comportements, tous mes choix avaient été jugés sur l’échelle de la féminité.