background preloader

PROPAGANDE ET ART ENGAGÉ

Facebook Twitter

La propagande dans les Comics Américains de la Seconde Guerre Mondiale. Skip to content ufunk ufunk La Sélectiondu Week-End [77 images] La Sélection du Week-End n°245 Toutes les Sélections du Week-End Featured Cette petite fille de 3 ans se déguise en femmes célèbres pour soutenir sa grand-mère malade Les délicates broderies de Sheena Liam History of Tattoos – Les tatouages du premier artiste anglais en 1889 Giants – Il capture des portraits fascinants des baleines à bosse Quand la pop culture rencontre les peintures classiques Petites Luxures – Des illustrations délicieusement coquines Publiez vos projets sur UFUNK !

La propagande dans les Comics Américains de la Seconde Guerre Mondiale

Des petites filles et des sex toys – Une campagne extrêmement dérangeante Les articles des lecteurs Disney’s Bastards – Les peintures de Gilen Bousquet Pop Nippon – Mashups et culture traditionnelle japonaise Tous les articles Les vidéos bonus. Arts et totalitarismes - 1/3- Histoire des arts.

L’ouvrier et la kolkhozienne du Pavillon SoviétiqueExposition Universelle de 1937 à Paris Deux épisodes éloquents de l’année 1937, l’Exposition Universelle de Paris, qui ouvre ses portes en Mai et l’exposition « d’art dégénéré » qui se tient à Munich en été, permettent d’approfondir la question de l’assujettissement artistique et culturel par rapport au pouvoir politique et de comprendre les politiques culturelles des régimes totalitaires de la période située entre les deux guerres mondiales et leur prolongement. • La démarche pédagogique Il s’agit de sonder les connaissances de base sur le sujet à travers l’étude des situations économiques et historiques des états et ainsi replacer les dictateurs dans les états.

Arts et totalitarismes - 1/3- Histoire des arts

On montrera le cheminement de l’émulation des peuples ainsi que le rôle du cinéma, de l’affiche, de la sculpture et de la peinture, dans la propagande nazie, fasciste ou encore soviétique. Les objectifs disciplinaires Comprendre : Affiches de propagande de la 2ème guerre mondiale. UNE SÉQUENCE TOUTE FAITE EN 4 ÉTAPES Le nazisme vu par les démocraties. Il s'agit d'établir qu'au total ces sons et images nous disent plus de choses sur la représentation qu'ont les gens du temps d'Hitler et de son régime que sur la réalité de celui-ci.

UNE SÉQUENCE TOUTE FAITE EN 4 ÉTAPES Le nazisme vu par les démocraties

Ainsi Chaplin (mais nous sommes en 1940) centre son film sur le pouvoir du chef et la militarisation, sur la persécution des juifs aussi, ce qui est assez rare pour être noté. De fait, et même chez des observateurs hostiles, on trouve l'idée de "réussites" du régime. Par contre, sa dimension meurtrière n'est souvent pas prise en compte (pas vue / montrée) et sa dangerosité amoindrie par la représentation caricaturale d'Hitler en "clown", "artisan", "fou". Cette étude de cas nous a donc permis de montrer que les régimes totalitaires, et en particulier le Nazisme, ont été mal compris par les contemporains, d'où la nécessité d'en faire une analyse spécifique.

La propagande Hitlerienne. Analyse d'une peinture Publié le 09/03/2008 à 12:00 par lesimagesdesdictateurs Ce document est une peinture datant de 1938 lors de l'Anschluss(annexion de l'Autriche-Hongrie).

La propagande Hitlerienne

L'auteur n'est pas exprimé sur le document, mais nous pouvons encore une fois comme sur la photographie précédente supposé que celle-ci a été commandé sur ordre du ministère de la propagande. Cette peinture se compose de deux parties : le portrait d'Hitler sur lequel on peut le voir en tenue militaire sur lequel on peut voir sur le bras droit d'Hitler l'insigne du parti nazi. Il est droit et a le regard orienté vers l'est. Cette peinture qui résume à elle seule les principes de l'idéologie nazi en montre deux des principes fondamentaux(En effet l'idée du peuple ainsi que des théories raciales s'y raccordant ne sont pas représentés. Etude filmique : Le triomphe de la volonté Publié le 06/03/2008 à 12:00 par lesimagesdesdictateurs Analyse d'une photographie Le culte du chef Hitlerien. John Heartfield. En 1930, alors que les nazis avaient de plus en plus d’influence en Allemagne, Helmut Herzfeld –qui se faisait appeler John Heartfield pour protester contre la haine de l’Angleterre qui sévissait dans son pays– a fait une série de photomontages pour dénoncer le nazisme.

John Heartfield

J’ai découvert son travail récemment et je trouve ça extraordinaire. Issu du mouvement DADA et ami de Bertolt Brecht, John Heartfield devait avoir pas mal de courage pour oser faire ce qu’il a fait et en plus c’est plastiquement sublime. On dirait du Winston Smith avec 50 ans d’avance. Tags: Bons Goûts, illustration, John Heartfield.


  1. desjardinschristian Feb 17 2014
    perle utile pour trouver des images de propagande intéressante lors de la 2eme guerre.