background preloader

L'art et les jeux sérieux, des ressources pour prévenir la radicalisation

Facebook Twitter

Utiliser des œuvres artistiques ou des jeux sérieux est une démarche intéressante pour enseigner les sujets sensibles comme la radicalisation (mise à distance, articulation émotion/raison).

Les supports et œuvres rassemblées ici concernent la radicalisation islamiste (mais le phénomène de radicalisation ne se limite bien entendu pas seulement à ce domaine). Prévenir la radicalisation en milieu scolaire - Ressources et outils éducatifs de prévention de la radicalisation. Après les attentats de janvier 2015, le ministère de l'éducation nationale a mis en place un vaste plan d'ensemble de mobilisation pour les valeurs de la République dans lequel « le parcours citoyen » joue un rôle majeur. De nombreux outils ont été réalisés visant à amener les jeunes à réfléchir et à s'exprimer sur les valeurs démocratiques et l'éthique républicaine.

Ils incitent les élèves à prendre position et à être acteurs et actrices de la société à venir, une société dans laquelle prévalent la liberté de penser, la diversité culturelle et l'égalité citoyenne. Faisant suite à la présentation de « la politique de la prévention de la radicalisation en milieu scolaire », cette page propose des outils pratiques à destination des enseignants. Elle a pour vocation de valoriser et de faciliter l'accés aux ressources éducatives contribuant à la prévention de l'extrémisme violente. L'EMC et la culture du débat L'EMI et la lutte contre le complotisme "Contre la radicalisation. 1. 3. Les livres. Prévenir la radicalisation. Cette plateforme contribue à prévenir les jeunes face aux risques d’emprise complotiste, de radicalisation violente et aux théories du complot en développant leurs connaissances, mais aussi leur pensée critique et la culture du débat.

Les ressources proposées aident à comprendre les ressorts et les étapes de la radicalisation et à identifier dans le développement psychosocial de l’adolescent les facteurs et influences qui amènent vers la radicalisation violente. Des outils « pour agir » sont mis à disposition des enseignants. Comprendre le processus de radicalisation Cette rubrique propose aux membres de la communauté éducative des ressources pour comprendre les ressorts, les étapes et les formes de la radicalisation, à la lumière notamment du développement psychosocial de l’adolescent.

Les ressorts et étapesLes formes de radicalisationLe développement psychosocial de l'adolescent Agir : le travail collaboratif des professionnels Voir les ressources Développer l'esprit critique. Stop-Djihadisme | Agir contre la menace terroriste. Formation complots, radicalisation by lapasserellehgec on Genial.ly. ISIS the end, un news game : jouer pour s'informer autrement,Un news game, c'est quoi ? Un news game est un jeu vidéo d’informations:à mi-chemin entre le journalisme et le jeu, il nous informe de manière ludique et interactive. ,Primaires à gauche (2009) : Le 1er news game françaisMission : ce jeu proposait de se glisser dans la peau d’un candidat aux primaires socialistes de 2011 et de le mener jusqu’à la victoire.Objectif : Le joueur comprend mieux l’actualité parce qu’il la manipule.

,RETOUR D'EXPÉRIENCEThéâtre et jeu sérieux pour prévenir la radicalisation des jeunes,Pour ce travail de prévention sur la radicalisation des jeunes, la séquence d' EMC est axée autour de trois figures : la victime, le djihadiste et l’enquêteur. Étude et échanges autour de la lettre d’Antoine Leiris « Vous n’aurez pas ma haine » écrite suite au décès de sa femme au Bataclan. Isis The end ? ISIS THE END ? - TEASER. Toujours le choix. DJIHAD, GEHENNE ET TRIBULATIONS D'UN MUSULMAN D'ICI | Les pièces d'Ismaël Saidi. Géhenne. L’art s’attaque au djihad. Lettres à Nour: interviews de Rachid Benzine. La Désintégration - Trailer. La Désintégration (2011) FR. MADE IN FRANCE Bande Annonce (Film - Djihadisme)

LE CIEL ATTENDRA Bande Annonce (Djihad - 2016) Ne m'abandonne pas | Film sur la radicalisation (Histoire vraie) (2) L'Adieu à la nuit, d'André Téchiné - bande annonce exclu. L'Appel | Éditions Glénat. Et si votre propre fils partait faire le Djihad en Syrie ? Pour Cécile, mère célibataire, ce devait être un matin comme les autres. Sauf que la chambre de son fils, Benoît, est vide. Sur son ordinateur, un message vidéo dans lequel il annonce être parti faire le Djihad en Syrie auprès de ses « frères » de l’État Islamique. Il est heureux, affirme-t-il ; elle n’a pas à s’inquiéter.

Fiction d’un réalisme social saisissant, L’Appel est à la fois un roman graphique sur la radicalisation des jeunes, et un récit sur l’incompréhension : celle d’une mère face aux choix de son fils ; celle d’une société face à un phénomène qui la frappe en son cœur. C'est quoi, un terroriste ? Le procès Merah et nous. Le déradicaliseur - La BD qui ne laisse pas indifférent. No One Is Innocent - Charlie. No One Is Innocent "Djihad Propaganda" Gauvain Sers - Mon fills est parti au Djihad. Kent - Un revenant. En finir avec quelques idées reçues sur la radicalisation, par Laurent Bonelli & Fabien Carrié (Le Monde diplomatique, septembre 2018)

Les attentats qui frappent la France et l’Europe et le départ de plusieurs milliers de jeunes vers la zone irako-syrienne ont propulsé la « radicalisation » au centre du débat public. Ils ont aussi déclenché une effervescence institutionnelle d’une ampleur inusuelle. Des lois, des circulaires, des plans d’action, des financements spécifiques et des modules de formation mobilisant la police, la justice, les services sociaux, l’école, les prisons, la diplomatie, des acteurs communautaires et religieux ou encore les collectivités locales ont vu le jour en un court laps de temps.

Des milliers d’agents consacrent désormais tout ou partie de leur activité à détecter, signaler, comptabiliser, surveiller, poursuivre ou prendre en charge des individus dont les comportements, les attitudes ou les actes ont été classés dans ce registre. Au point qu’un officier du renseignement souligne non sans malice : « Il y aura bientôt plus de gens qui vivent de la radicalisation que de radicaux. »