background preloader

Cerveau

Facebook Twitter

Science et Conaissance.

Vidéos

Génèralités. Neurones. Divers. Le cerveau catégorise les choses que nous voyons. Le cerveau a toujours été une machinerie complexe.

Le cerveau catégorise les choses que nous voyons

Depuis que l'Homme s'intéresse à son corps, il est au centre de bien des interrogations. Encore aujourd'hui subsistent un grand nombre de questions. La mémoire, par exemple, a encore moult secrets à révéler. Des chercheurs viennent de trouver de nombreuses réponses. C’est à Berkeley, Université de Californie, que des chercheurs ont décidé de concentrer leurs recherches sur la gestion de la mémoire des objets et des actions par le cerveau. Les IRMs ont ainsi permis d’analyser les flux sanguins, les chercheurs ont ensuite pu faire les corrélations avec ce qui était présenté au même moment au cobaye.

Historiquement, les scientifiques s’accordaient à penser que le cortex visuel était la région dévouée à ce genre de mémoire, mais il semblerait bien aujourd’hui que ce ne soit pas moins de 20% de notre cerveau qui se retrouve en charge de notre mémoire visuelle. Les chercheurs de Berkeley ont mis la carte à disposition ici. Comment le cerveau supprime-t-il les mauvais souvenirs - Actualité Houssenia Writing. On a découvert un circuit cérébral qui nous permet d’oublier la peur et l’anxiété.

Comment le cerveau supprime-t-il les mauvais souvenirs - Actualité Houssenia Writing

Le cerveau possède une capacité remarquable pour nous alerter sur les menaces. La nuisance sonore, les odeurs suspectes ou les prédateurs en approche nous envoient des impulsions électriques qui alertent nos neurones sensoriels. Ce processus déclenche les circuits cérébraux sur la peur ce qui nous incite à fuir ou à combattre. Le cerveau est aussi capable de savoir lorsqu’une menace initiale a été résolue ou qu’elle est désormais sans danger. Mais parfois, ce processus ne fonctionne pas et le cerveau crée des associations anormales. Comme la plupart des émotions, la peur est une chose complexe sur le plan neurologique. Coma: grâce au PET Scan, on va pouvoir évaluer les chances de retour à la conscience. La technique permet de détecter l'activité cérébrale, même chez les personnes en état végétatif chronique.

Coma: grâce au PET Scan, on va pouvoir évaluer les chances de retour à la conscience

C’est une lueur d’espoir pour les familles et les proches des personnes en état dit «végétatif chronique». Elles sont 1.700 aujourd’hui en France. Une étape majeure vient d’être franchie dans l’analyse de leur état cérébral. Ce travail a été publié le 16 avril sur le site de l’hebdomadaire médical britannique The Lancet . Il est le fruit des recherches fondamentales menées depuis plusieurs années au centre hospitalo-universitaire de Liège au sein du Coma Science Group. Travaillant sur des fonds publics belges et européens, l’équipe du Pr Laureys explique avoir considérablement progressé dans ses capacités d’évaluation du degré de profondeur des différents comas. Les scientifiques peuvent désormais évaluer votre intelligence en scannant votre cerveau. Et si, dans le futur, au lieu de passer un examen, un entretien d’embauche, ou d’autres types de tests, vous vous faisiez juste examiner le cerveau ?

Les scientifiques peuvent désormais évaluer votre intelligence en scannant votre cerveau

Un petit scan, et la machine déterminerait si vous êtes assez intelligent pour réussir votre diplôme ou le travail auquel vous postulez. Cette solution de facilité quelque peu effrayante, sera peut-être bientôt une réalité grâce à une étude de chercheurs américains. Pour ne pas devenir fou, votre cerveau a élaboré un “processus de l’oubli” Pour fonctionner correctement, le cerveau humain a besoin de stocker des informations mais aussi d’en oublier certaines.

Pour ne pas devenir fou, votre cerveau a élaboré un “processus de l’oubli”

L’information inutile est alors supprimée et le système nerveux conserve sa plasticité neuronale. Une perturbation de ce processus pourrait conduire à des troubles mentaux graves. Des scientifiques ont découvert un mécanisme moléculaire permettant de réguler ce processus de l’oubli. Cette impressionnante modélisation 3D vous dévoile l’activité de notre cerveau comme jamais. Le cerveau est sûrement l’organe du corps humain le plus mystérieux qui existe.

Cette impressionnante modélisation 3D vous dévoile l’activité de notre cerveau comme jamais

En effet, malgré les avancées technologiques, les chercheurs sont encore loin d’avoir percé tous ses secrets. Pourtant, des scientifiques ont réussi à reconstituer l’activité cérébrale d’un homme grâce à la visualisation numérique. Une vidéo fascinante que DGS vous présente aujourd’hui. Depuis plusieurs décennies, les scientifiques tentent de percer les mystères qui entourent le cerveau, et surtout le cerveau humain. Malgré de nombreuses avancées technologiques, il reste encore beaucoup à découvrir. Les chercheurs ont fait un pas de géant pour comprendre la façon dont notre cerveau génère des émotions. Des chercheurs ont découvert que malgré leur diversité et leurs différentes méthodes de fonctionnement, les émotions étaient enregistrées dans le cerveau de manière très conventionnelle.

Les chercheurs ont fait un pas de géant pour comprendre la façon dont notre cerveau génère des émotions

C’est une grande avancée dans la compréhension de notre système cognitif que DGS vous explique en détail. Une étude menée par Adam Anderson et son équipe de l’Université de Cornell a mis en évidence le fait que les émotions étaient en fait générées par une seule partie du cerveau, contrairement à ce que les précédentes recherches avaient prouvé. “Nous avons découvert que des modèles spécifiques d’activité cérébrale dans le cortex orbitofrontal, une zone du cerveau associée aux émotions, agissaient comme un code qui capture les sentiments subjectifs d’un individu”, explique Adam. Le cerveau est en fait capable de créer un large spectre d’émotions subjectives. Nous avons trouvé cette étude très intéressante. Claustrum : "Un interrupteur de la conscience" En essayant de traiter par stimulation cérébrale une patiente atteinte d'épilepsie, des chercheurs auraient découvert le "bouton" on/off de la conscience.

Claustrum : "Un interrupteur de la conscience"

Le claustrum, une fine bande de matière grise pourrait ainsi constituer le siège de la conscience. Aussi intrigante qu'enthousiasmante, la découverte publiée dans la revue Epilepsy & Behavior nécessite quelques éclaircissements. Co-auteur de l'étude, le Pr Fabrice Bartolomei du service de neurophysiologie à lhôpital de La Timone (Marseille) a répondu à nos questions. Pouvez-vous préciser en quoi la stimulation du claustrum a modifié l'état de conscience de cette patiente épileptique ? Que se passe-t-il dans le cerveau quand vous avez une idée ? IDÉE.

Que se passe-t-il dans le cerveau quand vous avez une idée ?

L'eurêka, le aha moment, l'éclair de génie, l'instant où l'ampoule s’allume… est visible dans le cerveau ! Un phénomène qu'explorent sans relâche John Kounios et Mark Beeman respectivement de l’université Drexel (Philadelphie, Pennsylvanie) et de la Northwestern University (Evanston, Illinois). Le gène qui rend notre cortex si humain.

Sans lui, on ne vaudrait pas tripette en matière de réflexion, de planification, d’anticipation ou d’imagination.

Le gène qui rend notre cortex si humain

Lui, c’est le néocortex, cette mince couche de matière grise toute plissée qui recouvre nos deux hémisphères cérébraux, siège des fonctions cognitives supérieures de l’être humain. Une équipe du Max Planck Institute of Molecular cell biology and genetics (Allemagne) affirme avoir réussi à isoler un des gènes responsables de cette structure caractéristique et à remonter à l’origine de son apparition. 56 gènes jouant un rôle dans le développement du cerveau humain EXPANSION. Notre néocortex est à peine 15 % plus épais que celui du macaque… mais dix fois plus étendu.

COMPARAISON AVEC LA SOURIS. Sachant que si le cerveau humain est gros et plissé, celui de la souris est petit et lisse. Des informations clés sur l'évolution de l'Homme. Cerveau : pourquoi certains surdoués réussissent à l'école, et d'autres non ? "SURDOUÉS". Sclérose en plaques : comment les jeux vidéo peuvent réorganiser le cerveau - 10 mars 2016.

Décriés pour leur aspect addictif et parfois violent, les jeux vidéo ont pourtant quelques vertus pour le cerveau. Dernière preuve en date, les résultats concluants d'une petite étude menée auprès de patients atteints de sclérose en plaques, une maladie caractérisée par un dérèglement du système immunitaire qui s'attaque à la myéline, l'enveloppe protectrice des fibres nerveuses (cf. encadré). Des chercheurs de la Harvard Medical School à Boston (Etats-Unis) sont parvenus à améliorer la connectivité neuronale chez une douzaine de patients grâce à un programme de réadaptation cognitive fondée sur l'utilisation du célèbre jeu vidéo Dr Kawashima Brain Training de Nintendo.

Tout en apprenant, le cerveau cherche à oublier - 23 mars 2016. Tout en apprenant, le cerveau active un circuit neuronal pour oublier : c'est la découverte de chercheurs du Laboratoire européen de biologie moléculaire et de l'Université Pablo Olavide de Séville (Espagne) dans la revue Nature Communications. "C'est la première fois que l'on découvre une voie cérébrale liée à l'effacement actif de souvenirs", se réjouit dans un communiqué Cornelius Gross, qui a dirigé ses travaux portant sur la souris. Cette zone d'oubli se situe dans le gyrus dentelé, une région de l'hippocampe impliquée dans... la formation de souvenirs, paradoxalement.

"Les nouvelles informations entrent dans cette zone par une voie principale, et lorsque les souvenirs sont consolidés, les connexions entre les neurones sont renforcées", expliquent les chercheurs. PAVLOV. En 1889, Ivan Pavlov, physiologiste russe, montre qu'en accoutumant un chien au son d'une cloche pendant son repas, il est ensuite possible de déclencher la salivation à l'aide du seul son de la cloche. Comment le cerveau élabore-t-il la conscience ? 400 millisecondes, c'est le temps qu'il faut à votre cerveau pour transformer un stimulus en une perception consciente.

Telle est la conclusion d'une étude conduite par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne et publiée le 12 avril 2016 dans la revue Plos Biology. L'objet de ces recherches était d'étudier la façon dont on prend conscience d'une information et de tenter de trancher un vaste débat : la conscience procède-t-elle de façon continue ? Ou bien, à la façon d'un cinématographe, par images se succédant très rapidement les unes aux autres et donnant ainsi l'impression d'un flux continu ? Intuitivement, le fait d'être conscient se caractérise par un état continu de sensations diverses - sons, images, odeurs, mouvements... - traduites simultanément en perceptions conscientes. Comment le cerveau évalue-t-il nos erreurs ?

CERVEAU. Une expérience dont les résultats ont été publiés dans la revue Science ce vendredi 21 février a permis à des chercheurs de l'université d'Aix-Marseille d'identifier la région cérébrale qui commande l'évaluation et surtout la correction de nos mouvements. La région du cerveau en question est nommée aire motrice supplémentaire (l’AMS) avait déjà été identifiée par électro-encéphalographie comme étant impliquée dans la correction d’erreur.

Dans cette expérience réalisée par une équipe Inserm de l'université Aix-Marseille, des électrodes directement implantées dans le cerveau ont permis de mesurer précisément l’activité de cette aire. Le cerveau à tous les niveaux. Secrets From The Brains Of 13 Creative Geniuses. In 1963, Nancy Andreasen was the first female tenure-tracked English professor at the University of Iowa. Soon after, her first book about the poet John Donne was accepted by a publisher. Her career was off to a smashing start, but she had a nagging feeling. "Who would this book help? " Neurosciences. Les Neurosciences Cognitives. Comment le cerveau répond à la violence. Les récits de victimes de violences ne manquent hélas pas, avec lorsqu'ils sont exposés publiquement, une étrangeté. Au lieu de susciter une compassion légitime, ils déclenchent parfois des réactions d'incompréhension de ceux qui ne les ont pas vécues en raison du manque de réaction des victimes.

Les capacités d'introspection (ou métacognition) liées à une région du cerveau. Certaines lésions cérébrales résultants de traumatismes ou d'accidents vasculaires cérébraux ainsi que certaines maladies éliminent des aspects de la capacité de réflexion sur soi-même (par ex., les personnes atteintes de schizophrénie qui ne sont pas conscientes d'être malades). Ces travaux constituent une étape importante pour mieux comprendre ces maladies. Cerveau émotionnel, amygdale. Attentats : comment le cerveau gère-t-il la peur ? - 22 mars 2016. Pris dans l'enfer des attentats de Paris le 13 novembre 2015, ou ceux de Belgique le mardi 22 mars 2016 de nombreux anonymes ont dû faire face à un sentiment incontrôlable : la peur.

Mécanisme essentiel à la survie de nombreuses espèces, la peur est un état physiologique naturel, un signal d'alarme contre tout danger, menace ou conflit (qu'il soit réel ou imaginaire) destiné à enclencher une réponse adaptative. Fuir ou lutter ? Cerveau : découvrez la face cachée de vos émotions. ÉMOTIONS. Comment se forment nos émotions ? Entraînement cérébral. 5 entraînements en ligne pour muscler votre cerveau.

CERVEAU. Cerveau : comment se forment nos souvenirs. La découverte du "neurone Jennifer Aniston" La compréhension de la formation d'un souvenir dans la mémoire épisodique commence réellement en 2005, lorsque des neuroscientifiques décèlent un neurone ne s’activant que lorsque l'on montre des photos de l'actrice américaine Jennifer Aniston aux cobayes. Voir les souvenirs se former. Cerveau : que se passe-t-il quand on se souvient ? Le cerveau, la mémoire et l'apprentissage. Comment booster ta mémoire ? Cerveau : l'apprentissage d'une langue étrangère, c'est bon pour les neurones. Cerveau, apprentissage et enseignement. Intuition : le cerveau en roue libre.

Les ondes cérébrales du cerveau et niveau de conscience. Gestion du stress, mieux dormir, relaxation et meditation. Les ondes cérébrales. L'étonnante plasticité du cerveau humain. Le sens de l'orientation se niche dans l'hippocampe. Cerveau : découvrez la carte du cortex moteur redessinée. Cerveau : un selfie cérébral tous les mardi et jeudi - 21 décembre 2015. Le mystère de la formation des plis et replis de notre cerveau résolu.