background preloader

Nuits Debout

Facebook Twitter

NuitDebout. Liste des villes – NuitDebout. Convergence des Luttes. Bienvenue sur Convergence des luttes - Convergence des luttes. Bienvenue sur Convergence des luttes - Convergence des luttes. Nuit debout. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nuit debout

Ce mouvement social est pluriel et se propose de construire une « convergence des luttes ». Sa revendication initiale, le refus de la loi travail, s'élargit à la contestation globale des institutions politiques et du système économique. Sans leader ni porte-parole, Nuit debout est organisé en commissions (coordination, logistique, accueil et sérénité, communication, etc.), et les prises de décisions se font par consensus lors d'assemblées générales (démocratie directe et participative). Le mouvement s'étend sur une centaine de villes, certaines organisant des assemblées quotidiennes. L'affluence aux assemblées baisse à partir de fin mai 2016[1].

Déroulement[modifier | modifier le code] Contexte[modifier | modifier le code] NuitDebout – Chaque jour, nous sommes des milliers à occuper l’espace public pour reprendre notre place dans la République. Rejoignez-nous, et décidons ensemble de notre devenir commun dans ce mouvement politique sans parti ni bannières. Nuit debout à Paris : « On continuera jusqu’à aboutir à quelque chose de concret » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Violaine Morin Pour la sixième Nuit debout, ce mouvement né de l’occupation de la place de la République après la manifestation du 31 mars, les manifestants sont venus plus nombreux que les soirs précédents.

Nuit debout à Paris : « On continuera jusqu’à aboutir à quelque chose de concret »

L’ambiance est presque familiale. Des lycéens et des étudiants sont rassemblés, mais aussi des retraités et de très jeunes enfants, dont certains encore en âge d’être tenus dans un porte-bébé alors que leurs parents prennent en photo « l’AG ». « AG » pour « assemblée générale », ce grand débat à ciel ouvert qui dure souvent plusieurs heures. Frédéric Lordon : « Il faut bloquer pour que tout se débloque » Frédéric Lordon, économiste, a prononcé ce discours lors de l’assemblée générale de la Nuit Debout, samedi 9 avril place de la République.

Frédéric Lordon : « Il faut bloquer pour que tout se débloque »

Ecouter : Transcription : Où en sommes-nous ? On ne compte plus les villes de province où il y a une nuit debout, et la plaine européenne est en train de s’embraser également : Barcelone, Madrid, Saragosse, Nurcie, Bruxelles, Liège, Berlin. La place de la République elle-même s’est donnée une antenne à Stalingrad [métro Stalingrad, NDLR]. Il y a dix jours, le conditionnel était de rigueur et nous pouvions seulement dire, « il se pourrait que nous soyons en train de faire quelque chose ». Enfin, quelque chose se passe. Il est certain en tout cas qu’il doit en trouver une. Comment échapper à cette fatalité ? Dans le monde El Khomri, les salariés vivent dans la peur et ils sont tenus dans la peur.

Cependant, à un moment, il faut bien vouloir les conditions de ce qu’on veut. Qu’on ne se méprenne pas. Le climat et l’écologie bien présents à Nuit debout. Paris, reportage Comme les jours précédents, la commission climat et écologie de la Nuit s’est réunie mardi 12 avril à 16 h, place de la République à Paris.

Le climat et l’écologie bien présents à Nuit debout

Au programme de la deuxième partie de l’après-midi, la rédaction du manifeste de la commission, la mise en place du tri sélectif sur la place et l’organisation d’activités pour la journée de dimanche, consacrée à la projection du film Demain et aux « solutions pour l’avenir », explique David, 30 ans, facilitateur de la commission et en recherche d’emploi dans la gestion de projet en développement durable. Trois groupes de travail sont constitués et disposent de 45 minutes pour avancer dans ces projets. Une quinzaine de participants s’attelle au peaufinage du manifeste, aidée par Arnaud, 27 ans, animateur du groupe de travail.

Quatre propositions sont examinées et départagées par un débat suivi d’un vote. Comment se réapproprier un imaginaire ? « Il faut quand même introduire la notion d’urgence écologique », commente Arnaud. Nuit debout bousculée par la violence. L’intervention télévisée de François Hollande n’a pas plu à quelques centaines de personnes qui l’ont entendue jeudi soir place de la République.

Nuit debout bousculée par la violence

Selon l’AFP reprise par BFM, qui présente une video sur ce qui s’est déroulé, ces personnes sont parties de la place en direction de l’Elysée. Les violences en manifestation ? Cherchez les policiers en civil. Au fait, que défend Frédéric Lordon ? Frédéric Lordon l’a encore répété ce mercredi soir, à un meeting organisé à la Bourse du Travail à Paris (vidéo en ligne ici) : il n’est pas le porte-parole de « Nuit debout ».

Au fait, que défend Frédéric Lordon ?

Mais pour quiconque l’a vu se faire apostropher par un « camarade » en meeting ou applaudir en AG, il est évident qu’il représente une référence intellectuelle forte pour nombre de ceux qui participent au mouvement. Pourtant, on ne peut vraiment pas dire que les ouvrages de Frédéric Lordon soient grand public. Ni qu’il soit un habitué des « grands » médias, qu’il méprise. [Vidéo Nuit Debout] Smockey : «Avant toute révolution, il y a l’insoumission»