background preloader

Facebook 2015 - Posts

Facebook Twitter

Une grande majorité de singes refuse toujours de croire que l’Homme descend d’eux. États-Unis – Selon un sondage réalisé auprès de plusieurs centaines de singes en captivité, nombre d’entre eux refusent d’admettre que l’Homme descend du singe. Près de 70% d’entre eux affirment que cette idée ne repose sur aucune base scientifique et rejettent en bloc une possible proximité génétique entre les deux espèces. Reportage. C’est le résultat de plusieurs années d’apprentissage de langage des signes qui a permis aux scientifiques de recueillir ce précieux témoignage. « Quand on leur explique la chose scientifique, ils refusent d’y croire. Ils disent que c’est impossible, que ça n’a aucun sens » raconte Madeleine Hatkins, une jeune bénévole qui s’occupe d’un refuge pour singes dans le Montana. Les soigneurs ont ainsi expliqué aux singes, grâce au langage des signes, que l’Homme descendait d’eux par un ancêtre commun, il y a de cela plusieurs millions d’années. « Depuis qu’on leur a annoncé la nouvelle, certains sont dubitatifs, ils demandent à voir des preuves.

Gattaz appelle à rester vigilant sur "les dépenses publiques" « Il est sans doute nécessaire de renforcer les mesures de sécurité et de prévention », a déclaré M. Gattaz lors de sa conférence de presse mensuelle. « Mais il faut absolument continuer l'optimisation de la sphère publique. On ne peut pas laisser partir à vau-l’eau les dépenses publiques », a-t-il ajouté. « Il faut être vigilant » « Il faut faire des économies par ailleurs, faire mieux avec moins », a-t-il insisté. « Il faut être vigilant sinon on va de nouveau asphyxier l'économie française, je dis attention », a encore déclaré le numéro un du Medef, qui s'est « pas à l'aise » avec les propos de François Hollande qui a dit lundi que « le pacte de sécurité (l'emportait) sur le pacte de stabilité » budgétaire.

M. Gattaz a appelé à « ne pas perdre de vue » l'objectif de baisser les dépenses publiques de 57% du produit intérieur brut à 50% d'ici à 2020. « Situation critique de guerre » La peur, la colère et leur haine. Lors des attentats de janvier, nous étions tous au travail lorsqu'un collègue a appris qu'il y avait eu des tirs à Charlie hebdo. Nous sommes modérateurs pour la presse sur Internet. Dans le cas d'une actualité comme celle-là, nous nous préparons psychologiquement au tsunami de merde qui va arriver ; désolée de l'image mais je n'en vois pas d'autre pour qualifier ce qu'on voit. Nous appelons nos clients, abordons la charte que l'on va appliquer, les points sensibles, les hésitations possibles. On attend confirmation des noms des morts pour pouvoir publier les commentaires qui en parlent. Nous savons qu'en quelques minutes, des milliers de commentaires vont déferler et que cela ne sera pas beau ; la tristesse de quelques uns sera oubliée, fondue par le racisme et la colère des milliers d'autres.

Nous pouvons lire quelques 5 ou 6000 commentaires en une journée pour vous donner une idée. Mes internautes répètent en boucle le néologisme "padamalgam"pour s'empresser d'en faire. Plusieurs mosquées vandalisées durant le week-end. Plusieurs lieux de culte musulmans ont été la cible de dégradations au cours du week-end. A Créteil, en région parisienne, des croix rouge sang ont été taguées sur la mosquée Sahaba. Ouverte il y a sept ans, c’est la première fois que ce lieu de culte est la cible de dégradations. A Oloron, dans les Pyrénées-Atlantiques, des tags d’extrême droite faisant référence à la LVF(pour Légion des volontaires français), un groupe militaire collaborationniste de la seconde guerre mondiale, ont été écrits sur une boucherie halal et la mosquée de la ville.

A Pontarlier, en Franche-Comté, des inscriptions racistes ont été découvertes sur les murs de la mosquée de la ville, déjà vandalisée à plusieurs reprises dans le passé, et du jambon a été déposé devant le lieu de culte. A l’étranger, plusieurs mosquées ont également été la cible d’actes de malveillance, comme aux Pays-Bas, à Bergen-op-Zoom et Rosendael. Ambiance Gariguette...réponse au Midi-Libre suite à la manif contre la présence au conseil... J'explique un peu pour les personnes de Démocratie Réelle qui ne peuvent avoir tout suivi. Le collectif Nîmois antifa Raage, suivi en cela par le collectif Ruptures et Transition (ci-après RetT, constitué localement pour les élections départementales et ayant pour but de proposer une autre façon de faire de la politique) manifestait hier pour la troisième fois devant le collège "La Gariguette" pour protester contre la présence au conseil d'administration d'un élu FN, Mr Meizonnet,conseiller départemental élu à Vauvert.

Ce monsieur n'a pas été élu au CA du collège, notez-le, mais placé là par la nouvelle présidence du conseil général, socialiste PS. Il paraît que c'est d'usage d'accorder aux élus d'opposition quelques postes mineurs. Notez en passant que "poste mineur"= gestion de l'Ecole Publique...bref... La première fois nous étions assez nombreux (env. 50 personnes), accompagnés de gens du PC, du PG et d'autres moins encartés. Je ne parle pas de la deuxième, j'y était pas. Tina. Le meeting du NPA perturbé par des militants d'extrême droite. Mercredi soir, Philippe Poutou, ex-candidat du Nouveau Parti anticapitaliste à la présidentielle de 2012, tenait une réunion publique à Angers. Selon plusieurs témoins, entre 15 et 20 militants d'extrême-droite armés de fumigènes, certains masqués, dont plusieurs lycéens ont tenté d'intimider les participants aux cris de « Poutou, casse-toi, Angers n'est pas à toi ».

Et « Poutou au goulag ». Les militants du NPA ont alors chanté l'Internationale. Ce à quoi les perturbateurs ont répondu en entonnant les Lansquenets, chanson nationaliste guerrière. Les perturbateurs se sont dispersés à l'arrivée de la police. Toujours selon le NPA, une banderole du RED, Rassemblement des étudiants de droite, a été repérée. A lire dans Le Courrier de l'Ouest de ce vendredi. Lavelanet fermeture : les salariés ont été informés par SMS de leur licenciement. Hier, les salariés de Home Douglas et de Lavelanet fermeture, à L'Aiguillon, attendaient leur patron Jean-Philippe Granéreau.

Ce dernier (cf. « La Dépêche du Midi » d'hier) s'était engagé à venir sur place régler les retards (plusieurs mois pour certains) de salaire. Mais en lieu et place du chèque tant attendu, c'est un SMS qui est arrivé en début de matinée. «Il nous a dit qu'il ne viendrait pas et qu'à cause de l'article qui faisait une mauvaise publicité, il n'avait pas d'autre choix que de se mettre en cessation d'activité», explique un des employés concernés. Dans ce même texto, Jean-Philippe Granéro(1) annonce qu'un huissier va, d'ici la fin de la semaine, amener à chacun sa lettre de licenciement et les soldes de tout compte. Les salariés des Lavelanet fermeture, pour «très amers» qu'ils soient, restent tout de même lucides. Ils ont donc pris contact avec le conseil des prud'hommes de Foix dès hier matin pour monter un dossier commun et espérer voir leurs droits reconnus.

Clément Sénéchal. Xavier Mathieu à propos d'Air France. Le CERN découvre un univers parallèle où François Hollande est socialiste. L’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, aussi appelée laboratoire européen pour la physique des particules et couramment désignée sous l’acronyme CERN, vient de faire une incroyable découverte en faisant s’entrechoquer des particules à une puissance de 11,9 TeV.

Un univers parallèle Les scientifiques suisses ont annoncé aujourd’hui avoir enfin la preuve de l’existence d’univers parallèles et ce grâce à la création de mini trous noirs. Ils ont aujourd’hui la preuve de l’existence d’un univers alternatif où François Hollande est socialiste. Selon les observations de ce monde parallèle, le chef de l’état français est bien président de la république, mais a pris des mesures toutes autres, suivant globalement son programme: – La taxe de 75% sur les revenus de plus d’un million d’euros a été appliquée – L’âge de la retraite a été diminué à 58 ans. – Le temps de travail hebdomadaire à 32h.

Commentaires. Joyeux Hallénine! Air France : salariés et syndicats victimes du « lynchage » médiatique - Acrimed | Action... Lundi 5 octobre, le directeur des ressources humaines d’Air France a été pris à partie par les salariés en marge du comité central d’entreprise, qui a annoncé 2 900 licenciements d’ici 2017. Un spectacle qui a fait perdre aux éditorialistes leur sang-froid. Retour sur un « lynchage » médiatique : celui des résistances syndicales. Une presse écrite (presque) unanimement scandalisée L’occasion était trop belle et Le Figaro n’a pas manqué de s’en saisir. En « Une » de son édition du mardi 6 octobre, le quotidien de Serge Dassault s’interroge : « Les extrémistes d’Air France vont-ils tuer la compagnie ? Cette « Une » tonitruante s’accompagne d’un éditorial signé Gaëtan de Capèle qui donne le la de la couverture médiatique des incidents du 5 octobre.

Mais au-delà de ce seul événement, c’est bien le rôle des syndicats qui est pointé du doigt, responsables du « blocage social dont souffre la France ». Le Monde emboîte le pas au Figaro. CGT Air France. Toutes les violences se condamnent. Depuis 2008 des efforts incessants sont demandés à l’ensemble des salariés. 15 000 postes ont été supprimés. Des milliers de « nos collègues se sont sacrifiés pour que ceux qui restent aient un avenir ». C’est ainsi que communique la direction. Un peu avant ses envolées de Royaumont, Alexandre de Juniac de passage à Strasbourg le répétait haut et fort : « il faut se battre à MORT, à MORT !! » Voilà le discours d’un chef de guerre qui plonge ses salariés dans un combat sans pitié… Déjà 7 ans, plus de 84 mois, plus de 2550 jours, que de nombreux salariés, au quotidien subissent l’autre violence.

La violence sociale, celle qui assombrit inexorablement l’avenir. Elle ronge les esprits dès le matin. De nombreuses expertises votées dans nos CHSCT traduisent cette violence sociale. La Cgt condamne les agressions physiques qui ont eu lieu ce jour. Ne feignons pas l’hypocrisie, car chaque individu réagit en fonction de ses capacités personnelles, sociales et de son environnement immédiat.

Bienvenue - Un banquier dans ma classe. Théorie validée par des études personnelles, basé sur l'expérimentation. Tardivement, l'expérience débouche sur une hausse immodérée du taux de propos agressifs, simplistes, voire franchement populistes. On appelle ça la "fin de race". Attends, Christophe Barbier : Tu Donnes Des Leçons D’Économie Au Monde Entier Et Tu Accumules 86...

Romain Cheylan. Romain Cheylan. Vas-Y, Prends-Moi Pour Un Connard. Migrants : la guerre des images. La « réacosphère » multiplie les angles d’attaque pour contrecarrer le mouvement de solidarité naissant envers les réfugiés et migrants, en faisant circuler fausses informations et images manipulées. Le Monde | 04.09.2015 à 16h13 • Mis à jour le 04.09.2015 à 19h39 | Par Samuel Laurent Ils se disent « français de souche », invoquent la « résistance au Grand Remplacement » ou plus généralement à l’islam et à l’immigration.

Sans être forcément encartés ou militants d’un parti, ils sont actifs sur Internet pour exprimer leurs idées, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur des sites « d’information alternative », qui forment ce qu’ils appellent la « réinfosphère ». De fdesouche à Dreuz en passant par Riposte laïque, cette « réacosphère », comme on la nomme parfois, se mobilise fortement depuis jeudi 3 septembre. 1. La tentation du complot Dès l’apparition de la photo, de très nombreux comptes et sites ont agité le spectre de la « propagande ». 2. 3. @jeunefrancaise Emotion sélective! 4. 5. La machination d'Olivier Mazerolle.

Actualisation du 10 février 2016: Najat Vallaud-Belkacem s'attaque -à juste titre- aux rumeurs sexistes, racistes, complotistes, qui se répandent à son encontre, notamment à propos de la réforme de l'orthographe. Au delà du débat (légitime) sur ces modifications conçues par l'Académie française, il s'agit pour la fachosphère de nier la légitimité d'une personne issue de l'immigration à se mêler de ce qui touche à la langue française. C'est un type d'attaque profondément ancrée dans la droite nationaliste et l'extrême-droite françaises. Elles ont déjà été utilisées contre des écrivains d'origine juive accusés d'être "incapables de comprendre l'enracinement de la langue française" et contre Jean Zay, ministre de l’Éducation sous le Front Populaire, harcelé par l'extrême-droite et assassiné par la Milice.

On note ici le parallélisme de ce types de campagnes antisémites et xénophobes qui portent aussi sur le nom, prétendument modifié voire dissimulé (voir ci-dessous). Les lois Macron et Rebsamen sont à peine votées que la prochaine vague de régressions sociales... Le gouvernement a décidé d’enclencher la vitesse supérieure sur les « réformes » du marché du travail. Les lois Macron et Rebsamen sont à peine adoptées, qu’une nouvelle dérégulation d’ampleur est en préparation. Présentée le 4 mai dernier, une commission « accords collectifs et travail », surnommée « mission Combrexelle » du nom de son président, est actuellement à pied d’œuvre à la demande du Premier ministre. Son objectif ? Produire, pour la rentrée, un rapport dont les préconisations devront inspirer une réforme pour donner plus de place aux accords collectifs – c’est à dire les accords de branche et surtout d’entreprise – dans la définition des règles qui encadrent le travail et le lien de subordination des employés à leurs employeurs.

Dans le code du travail, deux principes jouent un rôle crucial. . « Moderniser en profondeur notre système de relations sociales » En pratique, les dérogations sont nombreuses. Emmanuel Macron : « Autoriser les entreprises à déroger aux règles » Debunkers des rumeurs/hoax d'extrême droite. Et si on mangeait les enfants? Et si on mangeait, les enfants? Chaque jour la ponctuation sauve des vies. Utilisons-la. T'as intérêt à venir, camarade. Effet inattendu de la nouvelle campagne Sarkozy, celle-ci permet à chacun de (re)découvrir les joies de la "subtilité sémantique": Il était limite "Ridicule" en 2012, dans ses meetings, alors qu'il est franchement "Grotesque" dans ceux de 2015. (Et son pu. A propos du post précédent: Si vous avez encore des potes de Gauche (la Vraie) qui trouvent que "Oui, mais bon, Chouard, y' dit quand même des trucs intéressants en dehors de tout ce qu'il relaie de l'Extrême-Droite..." , hésitez pas, PARTAGEZ!

Frédéric Lordon à propos d'Etienne Chouard. La fraude patronale s’élève à plus de 20 milliards d’euros. La fraude avait atteint entre 16,8 et 20,8 milliards d'euros en 2012. Élargie à l'assurance-chômage et aux retraites complémentaires obligatoires, l'estimation grimpe dans une fourchette entre 20,1 milliards et 24,9 milliards, ce qui représente environ 5% du total des cotisations et contributions sociales.

La fraude a doublé depuis 2007.Dans son rapport, la Cour des comptes pointe l’importance du travail dissimulé, ou travail au noir. Les secteurs de la construction et du commerce occupent la tête de peloton des fraudeurs, avec respectivement 3,8 milliards et 3,3 milliards de cotisations "éludées". Le rapport pointe de nouvelles formes de fraude "peu aisées à combattre", dues, entre autres, à la mondialisation des échanges, au développement du marché unique européen - réunissant des pays dont les niveaux de protection sociale sont "très inégaux" -, mais aussi à l'augmentation des transactions dématérialisées.

Rouge. Forcément. Définitivement. Quand les actionnaires accaparent 60% des bénéfices des entreprises. Les actionnaires nuisent-ils à la « compétitivité » de leur entreprise ? Combien coûte la rémunération du capital pour les entreprises cotées ? Chaque année, les dividendes versés aux actionnaires s’élèvent de quelques dizaines de centimes à plusieurs euros par action. Insignifiant ? Loin de là. Car les grandes entreprises françaises sont plutôt très généreuses avec leurs actionnaires. Pour les conseils d’administration, maintenir un dividende élévé permet, en théorie, de fidéliser les actionnaires. Priorité aux financiers, quoiqu’il en coûte Plusieurs groupes sont d’une générosité à toute épreuve à l’égard de leurs investisseurs. Même ambiance chez l’hôtelier Accor. Cliquez sur chaque entrée du tableau pour voir le classement des 47 entreprises par catégorie, par ordre croissant ou décroissant : Sur les cinq entreprises déficitaires de notre panel, seul Peugeot a renoncé à rémunérer ses actionnaires.

L’État, un actionnaire aussi gourmand que les autres Areva n’est pas le seul exemple. Quand les pubs Renault disent que "Brancher Zoé, c'est simple!", c'est parceque Zoé c'est une chaudasse de la compta, ou bien? Carte. La Police. Bon, vu que la photo de mon post précédent est toute petite et toute pourrite, un rapide résumé de ce qui est dit dans l'Huma Dimanche, ci-dessous. Donc, le gouverne-MENT se prépare à baisser son froc (un peu plus encore) devant le patronat qui, le pauv'

Despasperdus. Puisque Ménard a le droit d'être publiquement con, je revendique ce droit là aussi. Au nom de l'Egalité. Camp de roms attaqué de nuit par des hommes armés: les policiers de la BAC tirent sur les victimes. Le peuple de l'herbe-Mon Etoile Rouge. La pensée du soir: Sinon, Facebook, c'est toujours aussi pourri. (Dit-il en trainant à nouveau sur ledit réseau "social"). La tolérance en Politique est sans cesse brandie par ceux qui n'en n'ont pas même un échantillon sur eux. HannibalTouiteur. Quand tu tapes "travail dimanche licenciements": Google a un avis vachement éclairant sur le "volontariat". Heureusement, y' reste les tribunaux prud'hommaux. Ha? Les "socialistes" les ont atomisés aussi. Ah ouais, c'est bien foutu en fait...

Envahis par le gaz : les paysans du Nigeria face à Total. Destin et espoirs. Le poison de l’union. Ça faisait longtemps que Charlie Hebdo ne faisait plus rire, aujourd'hui il fait pleurer. Gardanne : défendre la démocratie attaquée par l'extrême droite.