background preloader

Asimov

Facebook Twitter

Dans l'univers d'Isaac Asimov : des robots et des hommes. Listen To The 1973 Audio Drama Of Isaac Asimov's Foundation  Visit to the World's Fair of 2014. Epatant : ce qu'Asimov prédisait pour 2014, il y a 50 ans. Il y a cinquante ans, le 16 août 1964, l'écrivain Isaac Asimov publiait dans le New York Times une tribune fascinante sur ses prédictions des merveilles technologiques qui seraient à disposition des hommes un demi-siècle plus tard, en 2014.

Epatant : ce qu'Asimov prédisait pour 2014, il y a 50 ans

Il est donc temps, aujourd'hui, de relire le texte d'Asimov pour y constater à quel point l'auteur de science-fiction avait vu juste sur de nombreux points. Exemples : "Des mannequins réalistes joyeux qui se déplacent et parlent avec une facilité qui, en moins d'une minute et demie, vous convainc qu'ils sont vivants" "En 2014, des panneaux électroluminescents seront d'usage courant" "Les plafonds et les murs brilleront doucement, avec une variété de couleurs qui changera en poussant sur un bouton" "Les fenêtres (...) sont polarisées de façon à bloquer la lumière vive du soleil.

"Des déjeuners et des dîners complets, avec la nourriture semi-préparée, seront stockés dans le congélateur" Des ordinateurs auront "la tâche de traduire du russe vers l'anglais" Nemesis – Isaac Asimov. Publiée en 1989, Némésis fait partie des dernières nouvelles écrites par le maître de la science-fiction, trois ans avant sa mort.

Nemesis – Isaac Asimov

L’histoire proposée par Asimov se déroule dans un futur proche, alors que l’humanité construit des colonies spatiales, mais n’ose franchir le pas et quitter le giron de la Terre. Dans cette genèse de la conquête spatiale humaine, une colonie humaine entre en dissidence et fuit la Terre pour s’installer auprès d’une autre étoile : Némésis, une naine rouge. Mais rapidement, les scientifiques de la colonie découvrent que leur nouvelle étoile percutera le système solaire dans 5000 ans, et détruira toute trace de vie sur Terre ! Alors que la colonie entre dans l’orbite de la lune Erythro, à peine plus petite que notre planète-mère. Mais alors que la colonie isolée de cette Lune prend contact avec le vaisseau interstellaire, de curieux phénomènes se produisent, comme si la planète cherchait à communiquer avec la jeune enfant Marlène.  1988 - Isaac Asimov : science et créativité dans l’éducation 

1989: Isaac Asimov on Climate Change. January 6, 2011 Of all the books my parent’s shelves, the weighty, dog eared volume I remember turning to most as a young person was “The Intelligent Man’s Guide to Science”, by Isaac Asimov.

1989: Isaac Asimov on Climate Change

For a generation, Asimov defined the rational approach, and a sense of the possibilities that reason and science might bring. His science fiction work is legendary, and a primary inspiration for many of the imaginary universes that permeate pop culture. This video is part of a longer presentation at the Humanist Institute in New York in 1989, and it demonstrates yet again one of the primary messages of this series, – that the broad outlines of the climate change story have been understood for decades by, well, intelligent men people who are guided by science. It’s been a recurring theme in this series – that the science was essentially complete long before Al Gore, long before the IPCC, long before the Hockey Stick.

Isaac Asimov "The 'Threat' of Creationism," 1984. Cientists thought it was settled.

Isaac Asimov "The 'Threat' of Creationism," 1984

The universe, they had decided, is about 20 billion years old, and Earth itself is 4.5 billion years old. Simple forms of life came into being more than three billion years ago, having formed spontaneously from nonliving matter. They grew more complex through slow evolutionary processes and the first hominid ancestors of humanity appeared more than four million years ago. Homo sapians itself—the present human species, people like you and me—has walked the earth for at least 50,000 years. But apparently it isn't settled. They are creationists—they call themselves "scientific" creationists—and they are a growing power in the land, demanding that schools be forced to teach their views.

The Rev. They make up a fervid and dedicated group, convinced beyond argument of both their rightness and their righteousness.