background preloader

Écrits vains

Facebook Twitter

Mississippi 1876. The Adventures of Tom Sawyer. Canadian version. Mark Twain.

L'enfant sauvage

Clément Marot, Niort, 1596. Charlotte. Le top 7 des petites maisons des grands écrivains. Lenz chez le pasteur Oberlin - Waldersbach. Coordonné par Jean Jourdheuil et Jean-Louis Besson Traduction : Jean-Pierre Lefèvre Réalisation : Jean-Matthieu Zahnd Rediffusion de 2007 Le 20 janvier 1778, après plusieurs mois d'errance, le poète Lenz, autrefois ami de Goethe à Strasbourg, arriva dans le plus complet dénuement à Waldersbach, petit village alsacien perdu dans les Vosges. Il fut recueilli par le pasteur Oberlin qui lui offrit quelque temps l'hospitalité. Durant ce séjour, l'état de santé de Lenz, déjà fragile, s'aggrava de manière inquiétante : il était sujet à des crises de démence aiguës, et son comportement effrayait tous ceux qui étaient en contact avec lui. Le pasteur Oberlin rédigea sous forme de journal un compte rendu précis du comportement de Lenz à Waldersbach et des événements qui avaient marqué son séjour.

Une comparaison entre le journal d'Oberlin et le texte de Büchner montre que les interventions de ce dernier sont considérables. Avec : Eric Herson-Macarel Bernard Bouillon Pierre Diependaële Laure Werckmann. L’histoire est entièrement vraie puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre.

Patrick Modiano

Fiodor Dostoïevski. Non juste rester vivant mais trouver quelque chose en quoi vivre. Fyodor Dostoyevsky Stanely Mushava Literature Today The cataclysmic tragedy in the dream speaks to the abolition of God, perversion of knowledge, downgrade of morality, end of reason, aversion to love, prevalence of crime and eruption of terror currently sweeping across the world. Fyodor Dostoyevsky’s novels prefigure mankind’s progress through history with a depth of field which goes light years beyond time travel. The novelist considers the implications for the future from ideas which started rooting for establishment during his time. By the time his native Russia became the world’s first officially atheist state, the unsettling implications had been articulated in his work.

Dostoyevsky’s great novels – “The Idiot”, “The Brothers Karamazov”, “Crime and Punishment” and “The Demons” – set him apart in the canon of world literature for their prophetic magnitude. The invasive ferment of evil predicted in his novels is coming full circle. The novel was a subject of both censure and acclaim. Journal d’un pasteur protestant au XIXème siècle.

Virginia Woolf

Emily Dickinson. André Gide. Céline. Telle n'est pas la réponse d'une femme timide assise dans un coin. Charlotte Brontë. Somehow it is fitting that Charlotte Brontë’s 200th anniversary is in danger of being swamped by two other giants: the 400th anniversary of Shakespeare’s death on 23 April, and the Queen’s 90th, a birthday she shares with Charlotte on 21 April. I don’t think Charlotte would have minded. She held her own among the greats of her day, making a point of sitting back and talking only to the governess at a dinner party Thackeray held for her. I think she enjoyed playing the role she gave to her most famous heroine, Jane Eyre, of being “poor, obscure, plain and little”.

In reality she was bright, sharp and ambitious. At the Brontë Parsonage Museum in Haworth this year we are celebrating with the exhibition “Charlotte Great and Small”. Indeed, she herself went to Brussels to study for two years, where she had the misfortune of falling for her teacher. Charlotte Great and Small is at the Brontë Parsonage Museum, Haworth. Dix femmes scientifiques qui révolutionnèrent le monde... totalement dans l'oubli, inconnues. Voici 10 femmes qui ont contribué, de manière significative, à l'avancée de la science. Pourtant, elles sont encore largement méconnues.

Certaines n'ont pas pu bénéficier de la reconnaissance de leurs confrères masculins, d'autres se sont tout bonnement fait "voler" leur travail... Nous avons voulu leur rendre cet hommage, afin qu'elles soient connues à leur juste valeur. 1. . (1799-1847) : Personnage fondateur de la paléontologie moderne, a découvert plusieurs espèces de dinosaures et ébranlé les thèses créationnistes.

Mary Anning est née dans un petit village du sud de l’Angleterre. Petit à petit, la recherche de fossiles se professionnalise, Mary ne vend plus ses fossiles aux touristes : ses principaux clients sont des scientifiques, ce qui fait d’elle une des toutes premières paléontologues. Tous les fossiles qu’elle trouve sont récupérés par des scientifiques afin d’être étudiés. 2. 3. . (1878-1968) : Physicienne, a découvert la fission nucléaire. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. La pauvre petite minute de gloire. Journal d’un curé de campagne.

Walt Whitman

Shakespeare. Ernest James Gaines. Un shaman chez les fous - Ethnopsychiatrie Cf. Travaux de Nathalie Zajde and co. La vision chamanique de la maladie mentale Dans la vision chamanique, la maladie mentale signale la « naissance d’un guérisseur », explique Malidoma Patrice Somé. De ce fait, les troubles mentaux sont des situations spirituelles critiques, des crises spirituelles, et doivent être considérés comme tels pour aider le guérisseur à naître. Ce que l’Occident voit comme une maladie mentale, le peuple Dagara (en Afrique de l’Ouest, Dagaaba en anglais) le voit comme « des bonnes nouvelles de l’autre monde. » La personne traversant la crise a été choisie comme médium pour porter un message à la communauté, devant être communiqué du monde spirituel. « Les troubles mentaux, les troubles comportementaux de toutes sortes, signalent le fait que deux énergies incompatibles ont fusionné dans le même champ, » dit le Dr. Somé. Lorsque le Dr. . « J’étais choqué. C’était en opposition complète à la manière dont sa culture voyait une telle situation.

Schizophrénie et énergie étrangère Le Dr. Le Dr. Le Dr. Écrire, c’est trouver ce qui vit en toi. (Rutger Kopland, 1934 – 2012) Rutger Kopland est sans aucun doute l'un des poètes néerlandais les plus populaires. Ce succès est dû en grande partie au ton de ses poèmes dans lesquels il évoque avec des mots simples des émotions universelles telles que la mélancolie, la nostalgie d'un paradis perdu, l'image du bonheur champêtre comme dans Te midden van het vee (au milieu du bétail), son premier recueil paru en 1966. Kopland s'explique dans une série de notes tirées de son journal et ajoutées en appendice dans Souvenirs de l'inconnu : « Tout le monde semble voir dans ma poésie le thème du paradis perdu, l'aspiration à y retourner, la porte close derrière laquelle s'étend le paradis.

Ah bon ? Ce n'est pas du tout au temps jadis que j'aspire, j'aspire à une expérience à laquelle je participe totalement, avec ma tête et mes battements de coeur, mon haleine, mes glandes sudoripares, ma bitte. Du jour au lendemain - Allen Ginsberg. En 1996, Alain Veinstein recevait Allen Ginsberg dans "Du jour au lendemain" à l'occasion de l'édition en français de "Cosmopolitan Greetings : poèmes 1986-1992". En 1996, un an avant la disparition d'Allen Ginsberg, Alain Veinstein le recevait dans "Du jour au lendemain" à l'occasion de l'édition en français de "Cosmopolitan Greetings : poèmes 1986-1992" et la réédition de son "Journal 1952-1962". Le poète américain débute l’émission en lisant une poésie sonore sur le thème de la bombe qui évoque le Vietnam et l'Irak. La majorité de l’entretien est en français, langue que maniait assez bien Allen Ginsberg. (L'artiste Jean-Jacques Lebel, ami de Ginsberg, traduit le poème en français et intervient de temps de temps pour traduire certains propos de l'écrivain).

Allen Ginsberg parle de la poésie aujourd'hui, mais aussi longuement de lui-même et de sa vieillesse. Il évoque William Burroughs, l'importance du rêve dans son oeuvre. Intervenants : Allen Ginsberg. Slaves memories. You’re not allowed to be seen with a book in your hand. If you did, you are sold. A. B. Boy. C. Cat. Cotton is the King - Le système économique des chemises blanches de coton et autres vêtements de mode.

1949. Histoire raciste d’amnésie collective du coton vue par les blancs qui portent les chemises de coton et qui font commencer cette histoire en 1900… How many time you’ve seen your little boy now ? - 30 years. - He won’t be little no more now ; he is a man. - I never thought that before. Slaves memories. I have 12 when I was bought. 8.000 dollars he paid for me. My mum said : « Hi, James, you’ll be a good boy ». That’s the last time I’ve ever seen her. (James Green, Texas) Slaves memories. My Pa paid 2.000 dollars for you ; we bought you for the play with me. (Martin Jackson, Texas) Mazarinum. Bibliothèque Mazarine. XVème - XIXème. 2.400 incunables. La plus ancienne bibliothèque publique de France a désormais son "double" numérique : Mazarinum.

Moissonnée par les bases Gallica et Europeana, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Mazarine se composera à terme d'un large corpus d'incunables, de manuscrits et d'archives, ainsi que d'un exemplaire original de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, en cours de numérisation. ​ La Bibliothèque Mazarine dispose, entre autres, d'une collection de 2 400 incunables ​du 15ème au 19ème siècle provenant pour l'essentiel de la bibliothèque personnelle du cardinal Mazarin, de confiscations révolutionnaires et d'échanges réalisés avec la bibliothèque royale, puis nationale.

Les plus remarquables d'entre eux viendront enrichir Mazarinum avec le soutien de la Bibliothèque scientifique numérique (BSN). Un millénaire d'histoire Une quarantaine de manuscrits, sur les 5 000 dont dispose la Bibliothèque Mazarine, sont également en cours de numérisation. The Stolen Child.

Clément Marot

Pétrarque. La Pléiade. Le Parnasse. La misogynie de la littérature. Tenir le pouvoir et écraser la femme. Françoise Chandernagor. Michel de Montaigne. Un nouveau langage en attente de lecteurs. André Tournon. Ballade de bonne doctrine à ceux de mauvaise vie - François VILLON. L'Épitaphe de Villon ou " Ballade des pendus " - François VILLON. François VILLON (1431-?) Frères humains, qui après nous vivez,N'ayez les coeurs contre nous endurcis,Car, si pitié de nous pauvres avez,Dieu en aura plus tôt de vous mercis.Vous nous voyez ci attachés, cinq, six :Quant à la chair, que trop avons nourrie,Elle est piéça dévorée et pourrie,Et nous, les os, devenons cendre et poudre. De notre mal personne ne s'en rie ;Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre ! Se frères vous clamons, pas n'en devezAvoir dédain, quoique fûmes occisPar justice. Toutefois, vous savezQue tous hommes n'ont pas bon sens rassis.Excusez-nous, puisque sommes transis,Envers le fils de la Vierge Marie,Que sa grâce ne soit pour nous tarie,Nous préservant de l'infernale foudre.Nous sommes morts, âme ne nous harie,Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre !

Prince Jésus, qui sur tous a maistrie,Garde qu'Enfer n'ait de nous seigneurie :A lui n'ayons que faire ne que soudre.Hommes, ici n'a point de moquerie ;Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre ! Heidelberger Totentanz de Heinrich Knoblochtzer de 1488. Das Narrenschiff von Sebastian Brant de 1494. Das Narrenschiff von Sebastian Brant - Text im Projekt Gutenberg. Robert Fanshawe, The eeriness of the English countryside. Ninety years ago this spring, MR James published one of his most unsettling ghost stories, “A View from a Hill”. It opens on a hot June afternoon, when a Cambridge academic called Fanshawe arrives at the house of his friend Squire Richards, deep in the south-west of England. Richards proposes an evening walk to a nearby hilltop, from where they can “look over the country”.

Fanshawe asks if he can borrow some binoculars. After initial hesitation, Richards agrees, and gives Fanshawe a smooth wooden box. It contains, he explains, a pair of unusually heavy field-glasses, made by a local antiquary named Baxter, who died under mysterious circumstances a decade or so earlier. In opening the box, Fanshawe cuts his finger on one corner, drawing blood. So the two men walk up to the viewpoint, where they stop to survey the “lovely English landscape” spread out beneath them: “green wheat, hedges and pasture-land”, “scattered cottages” and the steam-plume of the last train. Jane Austen's manuscripts. La bibliothèque de Babel. By this art you may contemplate the variation of the 23 letters... The Anatomy of Melancholy,part 2, sect. Il, mem. IV. L'univers (que d'autres appellent la Bibliothèque) se compose d'un nombre indéfini, et peut-être infini, de galeries hexagonales, avec au centre de vastes puits d'aération bordés par des balustrades basses.

Pour ma part, je préfère rêver que ces surfaces polies sont là pour figurer l'infini et pour le promettre...Des sortes de puits sphériques appelés lampes assurent l'éclairage. Chacun des murs de chaque hexagone porte cinq étagères; chaque étagère comprend trente-deux livres, tous de même format ; chaque livre a quatre cent dix pages ; chaque page, quarante lignes, et chaque ligne, environ quatre-vingts caractères noirs.

Premier axiome : la Bibliothèque existe ad aeterno. Deuxième axiome : le nombre des symboles orthographiques est vingt-cinq. Pendant longtemps, on crut que ces livres impénétrables répondaient à des idiomes oubliés ou reculés. Dhcmrlchtdj (1) . (2). Paul HAZARD (1878 - 1944), LA CRISE DE LA CONSCIENCE EUROPÉENNE. Kafka, Orwell, Kundera. Mémoires de Marguerite de Valois ... auxquels on a ajouté son éloge, celui de M. de Bussy, et La Fortune de la cour. Georges Dumezil Apostrophes 1984 1 6. Le paradoxe de l'écrivain M. Yourcenar sottotitolato. Marguerite Yourcenar - La condition féminine 3/3. Marguerite Yourcenar - La condition féminine 1/3.

Marguerite Yourcenar - La condition féminine 2/3. Christian Lehmann, Une éducation anglaise, BOUILLON DE CULTURE, Bernard Pivot, 2000. ORBIS - Navigation et voyages terrestres dans l'Empire romain.

Djibbouk & Littérature ethnopsychiatrique