Pouvoirs publics

Facebook Twitter

Pôles métropolitains : du « faire territoire » au « faire politique », ou la nouvelle bataille de l’interterritorialité. Quel succès !

Pôles métropolitains : du « faire territoire » au « faire politique », ou la nouvelle bataille de l’interterritorialité

Dans la grande agitation-perturbation de la réforme territoriale, la perspective d’un pôle métropolitain, c’est un peu la carte Joker. La construction métropolitaine reste politiquement impossible ? Joker ! Vous auriez voulu être métropole mais n’avez pas la taille requise ? Joker ! Un petit article, qui promet le maximum Rappelons-en l’essentiel, avant d’aller voir ce que recouvre la carte Joker. En effet, l’article 20 reste judicieusement silencieux sur deux principes pourtant jugés majeurs par le reste de la loi, comme par les précédentes dans le même champ : le principe d’exclusivité et le principe de continuité. Toujours l’aire et/ou le réseau Deux logiques sont à l’œuvre dans le chantier qui s’ouvre. . « Faire territoire » ou « faire politique » ?

La lecture par les configurations spatiales ne suffit pas. L’autre conception s’affranchit du périmètre. L'avenir de la décentralisation. Choisir « L’avenir de la décentralisation », comme titre de ce travail, a été notre volonté commune.

L'avenir de la décentralisation

Nous avons voulu marquer notre engagement en faveur d’une logique, d’une démarche, d’un mouvement. Nous avons aussi voulu dire notre attachement aux dispositions législatives engagées en 1981 et aujourd’hui remises en cause. Oui, nous croyons à la décentralisation. Nous croyons à ce mouvement qui consiste à prendre des décisions au plus près des réalités locales, au plus près des citoyens.

Nous sommes certains de la force démocratique de ce mouvement mais aussi de son efficacité. La loi du 2 mars 1982 a marqué une rupture, celle de la tutelle. La décentralisation, idée de gauche et de la Gauche, semblait désormais appartenir au patrimoine commun des républicains. Mais depuis 2007, c’est une contre-réforme que tente d’imposer le Président de la République. Compétences et l’organisation territoriale, la réforme commençait par un étranglement budgétaire local.

Pour cela, nous proposons la . Lagazette.fr » [Exclusif] Décentralisation : les propositions de la fondation Terra Nova » Print. Adresse de l'article [Exclusif] Décentralisation : les propositions de la fondation Terra Nova Alain Piffaretti | A la une | France | Publié le 13/05/2011 La fondation Terra-Nova, proche du PS, va sortir dans les prochains jours un rapport sur l’avenir de la décentralisation que La Gazette a pu se procurer en avant-première. [1]La réforme de la décentralisation que les auteurs aimeraient voir mise en œuvre en cas d’alternance s’articulerait autour de trois objectifs : l’accroissement de la lisibilité et de l’efficacité de l’action publique locale,la modernisation de l’impôt local,le renforcement de la démocratie locale.

Lagazette.fr » [Exclusif] Décentralisation : les propositions de la fondation Terra Nova » Print

La première originalité de ce rapport vient du fait qu’il a été élaboré par un groupe de territoriaux en responsabilité dans les collectivités locales. Les intercos : collectivités de plein exercice – Ce rapport a le mérite d’effectuer certaines propositions iconoclastes. Pour le ministre des Collectivités, le versement transport doit aussi bénéficier aux régions. Futur dispositif de péréquation : les associations d'élus sont parvenues à un accord minimal.