background preloader

Femmes guerrieres

Facebook Twitter

Artémise Ire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Artémise Ire

Pour les articles homonymes, voir Artémise. Biographie[modifier | modifier le code] Principalement connue au travers des écrits d'Hérodote, son père est Lygdamis I (Grec: Λύγδαμις Α'), satrape d'Halicarnasse et sa mère est originaire de Crète. Elle s'empare du trône à la mort de son mari car son fils, Pisindelis (Grec: Πισίνδηλις), est encore un enfant.

Elle participe avec 5 navires à la campagne de Xerxès Ier en 480 av. La bataille de Salamine[modifier | modifier le code] Elle conseille au Grand Roi d'éviter le combat avant la bataille de Salamine, puis, ses conseils ayant été écartés, participe au combat et se signale par sa bravoure et sa combativité. Après la bataille de Salamine[modifier | modifier le code] Selon Hérodote, après la défaite, Xerxès interrogea ses officiers sur la conduite à tenir : Mener ses troupes vers le Péloponnèse lui-mêmeSe retirer de Grèce et laisser son général Mardonios en charge. Marpesia (Amazone) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marpesia (Amazone)

Pour les articles homonymes, voir Marpesia. Dans son ouvrage L'histoire des Goths Jordanès rapporte que Marpesia s'était mise à la tête d'une armée de femmes et les conduisit jusqu'aux montagnes du Caucase où elle fonda une cité (actuelle Derbent). Son nom fut donné au lieu où elle s'était arrêtée : le rocher de Marpesia ou roc Marpésien[2].

Artemisia

Femme croisée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Femme croisée

Pour les articles homonymes, voir Croisée. Une femme croisée est une femme partie d'Europe pour participer aux croisades. Contrairement à une idée reçue[1], toutes les femmes de seigneurs croisés ne restèrent pas en Europe à attendre le retour de leur mari[2], mais certaines accompagnèrent leur mari, effectuant en même temps le pèlerinage en Terre sainte. Skjaldmö. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Skjaldmö

La skjaldmö est un terme en vieux norrois qui désigne une jeune femme guerrière armée d'un bouclier dans la mythologie nordique. Le mythe de la walkyrie est fondé sur l'épopée des skjaldmös. Les skjaldmös ne sont pas sans rappeler le mythe grec des amazones. La Saga de Hervor et du roi Heidrekr décrit ces femmes combattantes et notamment l'héroïne de cette saga, Hervor et sa mort. La Gesta Danorum (la Geste des Danois) raconte le déroulement de la bataille de Brávellir au cours de laquelle plusieurs centaines de skjaldmös participèrent au combat.

Les femmes guerrières skjaldmös apparaissent également dans les récits légendaires chez les Goths, les Cimbres et les Marcomans. Récits historiques[modifier | modifier le code] L'historien byzantin Jean Skylitzès indique que les femmes ont combattu dans les troupes de Sviatoslav Ier lors de la campagne militaire de Bulgarie en 971. Skjaldmö. Fichier:Peter Nicolai Arbo-Hervors død.jpg).]]

skjaldmö

La skjaldmö est un terme en vieux norrois qui désigne une jeune femme guerrière armée d"un bouclier dans la mythologie nordique. Le mythe de la walkyrie est fondé sur l"épopée des skjaldmös. Les skjaldmös ne sont pas sans rappeler le mythe grec des amazones. La Saga de Hervor et du roi Heidrekr décrit ces femmes combattantes et notamment l"héroïne de cette saga, Hervor et sa mort.

[halshs-00687858, v1] Femmes en armes au XVIe siècle - dufournaud_violence_final.pdf. Mythologie celtique: Aïfé. Plusieurs personnages de la mythologie celtique portèrent le nom d'Aïfé ou Aoifé Fille d'Ardgeimm, Aïfé est la plus terrible des femmes-guerrières d'Écosse et une magicienne réputée qui est obligée d'accueillir Cuchulainn pendant un an.

Mythologie celtique: Aïfé

Elle appartient à une de ces communautés «initiatrices» spécialisées, qui initient les jeunes hommes des familles aristocratiques de la société celtique. Ces éducatrices ont en charge de transmettre leur savoir et leur expérience dans deux domaines essentiels et dialectiques : éros et thanatos, l'amour, la mort. Camille (femme guerrière) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Camille (femme guerrière)

Pour les articles homonymes, voir Camille. Dans la mythologie romaine, Camille, fille de Métabus (roi des Volsques), est une femme guerrière citée dans l’Énéide de Virgile. Habituée dès l'enfance aux exercices de chasse et de guerre, elle se distingue surtout par sa légèreté à la course et son habileté à tirer à l'arc. List of women warriors in folklore. The Hindu goddess Kali slays the demon Raktabija in an etching by Richard B.

List of women warriors in folklore

Godfrey (1770). The Swedish heroine Blenda advises the women of Värend to fight off the Danish army in a painting by August Malström (1860). Woman warrior. The portrayal of women warriors in literature and popular culture is a subject of study in history, literary studies, film studies, folklore and mythology, gender studies, and cultural studies.

Woman warrior

Folklore and mythology[edit] Medieval women helping to defend the city from attack. In Hindu mythology, Chitrāngadā, wife of Arjuna, was the commander of her father's armies. Quelques femmes combattantes au XIIè siècle. Le point sur quelques textes qui font état de femmes combattantes lors des premières croisades On a plusieurs exemples de femmes combattantes au XIIè siècle, notamment dans les récits de croisade.

Quelques femmes combattantes au XIIè siècle

En effet, il était extrêmement fréquent, surtout lors des premières croisades, que les dames accompagnent leurs maris, comme c'était le cas lors des autres pélerinages. Catégorie:Histoire des femmes dans la guerre. De Jeanne d’Arc à Madelaine de Verchères la femme guerrière dans la société d’ancien régime - 005446ar.pdf. CCFF. Les Infirmières pendant la Guerre de Sécession « Toutes nos femmes sont des Florence Nightingale !

» (New York Herald 5 Avril 1864) L 'hopital ? Un univers d'hommes ! De nos jours, le travail infirmier est un domaine presque exclusivement féminin, pourtant la situation était bien différente au temps de la guerre de sécession. Le sud, au début des opérations, utilisa également les soldats convalescents et de nombreux esclaves noirs réquisitionnés. Miss Nightingale donne l'exemple.

Les amazones de l'antiquité

Castes Guerrières - Germania. Retour Présentation.