background preloader

Veille sur les réseaux sociaux

Facebook Twitter

Le pouvoir du hashtag sur les réseaux sociaux : pourquoi il faut l'analyser. Quel est le pouvoir du hashtag sur les réseaux sociaux ?

Le pouvoir du hashtag sur les réseaux sociaux : pourquoi il faut l'analyser

Je me souviens qu’en 2009, alors que je faisais mes premières incursions sur Twitter, je m’étais interrogée sur la signification et le rôle de tous ces # qui apparaissaient devant certains mots. On ne se moque pas : c’était tout nouveau à l’époque, et je n’étais sans doute pas la seule à ignorer que cela s’appelait un hashtag ! Et puis, j’ai appris, comme tout le monde, que le # servait à « thématiser les conversations » et donc à les indexer. Et comme un mot précédé d’un # devient automatiquement un hyperlien, cela simplifie singulièrement les recherches. 8 ans plus tard, je me demande vraiment comment les social marketers et les community manager s’y retrouveraient si les hashtags disparaissaient des grands réseaux sociaux. Je dis bien réseaux sociaux au pluriel parce que, après Twitter, le hashtag a débarqué sur Facebook et LinkedIn en 2013 et qu’il est incontournable sur Instagram et Pinterest. Comment surveiller efficacement vos concurrents sur les médias sociaux et le web ? - Digimind Blog.

La veille concurrentielle est une des veilles les plus pratiquées par les entreprises.

Comment surveiller efficacement vos concurrents sur les médias sociaux et le web ? - Digimind Blog

La démultiplication des informations et des messages (de l’article au tweet formalisé en passant par les commentaires d’un article) permet de réaliser des analyses performantes et originales de vos concurrents sur les médias sociaux et le web, complétant ainsi la veille terrain (salons, visites, rendez-vous commerciaux) qui reste indispensable. Voici quelques bonnes pratiques. 1.Explorez les conversations des salariés des concurrents sur les médias sociaux Commençons par une histoire vécue par l’un de nos clients du secteur de la communication. Organiser et partager une veille professionnelle avec les réseaux soc… Pourquoi utiliser Twitter pour sa veille métier ? Sculpture oiseau fourchette par @GuelfucciC Vous l’avez sans doute remarqué, les listes de diffusion professionnelles se vident progressivement de leur contenu, c’est une des raisons pour lesquelles il convient de se tourner vers Twitter pour effectuer sa veille métier.

Pourquoi utiliser Twitter pour sa veille métier ?

En voici quelques autres : Pour obtenir l’information en exclusivité ou pour obtenir une information que l’on ne retrouvera pas forcément ailleurs car il est difficile de suivre soi-même tous les sites. Twitter peut être considéré comme un agrégateur de contenus, qu’il convient néanmoins de relever très régulièrement car la durée de vie de l’information y est très courte. Pour avoir une seconde chance de lire une information à haute valeur ajoutée. Suivre des comptes personnels et identifier les experts : Pour veiller et diffuser sa veille ou pour suivre la veille de twittos influents.

Pour obtenir un conseil, une expertise sur un sujet particulier. Pour créer du trafic vers son blog, sorte de teasing (le cas échéant). Compte rendu de la « Rencontre avec… » qui s’est déroulée le 20 octobre dernier sur le thème « Twitter pour l’information juridique » La « Rencontre avec… » qui s’est déroulée le 20 octobre dernier sur le thème « Twitter pour l’information juridique » a rencontré un grand succès.

Compte rendu de la « Rencontre avec… » qui s’est déroulée le 20 octobre dernier sur le thème « Twitter pour l’information juridique »

Plus de cinquante personnes y ont assisté, à la fois des documentalistes juridiques et des personnes intéressées à la question travaillant dans différentes maisons d’édition et institutions publiques. La première partie de la manifestation nous a donné la possibilité d’avoir un aperçu des politiques de diffusion d’informations juridiques mises en place par des éditeurs, des institutions publiques et des cabinets d’avocats : Sébastien Bardou (LexisNexis) [Télécharger la présentation]Frédéric Etchart et Clémentine Kleitz (Lextenso Editions) [Télécharger la présentation]Anne Esambert (Sénat) [Télécharger la présentation]Guillaume Fradin (Cour de Cassation)Gaëlle Pouliquen-Rivière (Flichy Grangé Avocats) [Télécharger la présentation]Raphaël Blanchard (TAJ) [Télécharger la présentation] 5 conseils pour organiser sa veille sur les réseaux sociaux.

Pour la 3ème année consécutive, je suis intervenu hier au Medialab Speed Training, un événement organisé par l’association Ouest Medialab.

5 conseils pour organiser sa veille sur les réseaux sociaux

Cette fois, j’ai partagé mon expérience sur l’organisation de ma veille sur les réseaux sociaux. Voici 5 conseils à retenir de ma présentation avant de vous lancer. Pensez votre veille comme une véritable stratégie Depuis plusieurs années, la veille s’est démocratisée au point de devenir une compétence recherchée dans chaque métier. Elle est un véritable processus au service de votre stratégie d’organisation. Dans la plupart des cas, la veille réseaux sociaux s’apparente à cela Cela pose plusieurs problèmes, notamment deux très importants : la perte de temps à consulter les contenus publiés par ses derniers abonnements. Ainsi, avant de vous lancer tête baissée et de « follower » tous azimuts, prenez le temps de la réflexion et posez les objectifs de votre veille. Donnez-vous les moyens de vos ambitions Centralisez votre veille pour gagner en efficacité.