background preloader

MONNAIES VIRTUELLES ET ALTERNATIVES

Facebook Twitter

Pays de Brest. Heol : la monnaie locale progresse. Une mise en perspective des monnaies sociales (4) Jérôme Blanc Maître de conférences en économie Université Lumière Lyon 2 / LEFI Jérôme Blanc est spécialiste de la monnaie dans toutes ses dimensions (historique, sociologique, politique, économique) et responsable depuis 1999 du pôle "Finance, exclusion et activité" du Centre Walras (un des plus anciens centres de recherches associés au CNRS et dédié à l’histoire de la pensée économique).

Une mise en perspective des monnaies sociales (4)

Il a publié "Les monnaies parallèles. La guerre des porte-monnaie virtuels. (5) Les porte monnaie virtuels. Les monnaies locales : un outil pour la relocalisation de l’économie. Un autre monde est possible et une petite carte de paiement pourrait en être le sésame.

Les monnaies locales : un outil pour la relocalisation de l’économie

A l’occasion du lancement du SOL, monnaie alternative pour les réseaux de l’économie solidaire et les échanges de proximité, il faut revenir sur l’importance des monnaies locales pour la relocalisation de l’économie et la sortie du productivisme marchand, même si ce n’est pas dans l’air du temps et très loin des projets d’une gauche déboussolée...

Il est certes bien difficile de convaincre de l’utilité d’une monnaie locale, on croit même que c’est impossible à mettre en oeuvre alors que c’est sûrement la voie de l’avenir et que les outils en sont immédiatement disponibles, ce qu’on peut qualifier de miraculeux ! Le principal obstacle se situe désormais au niveau des mentalités qui devraient opérer un complet retournement en pensant le changement social à partir du local, dans l’esprit de l’altermondialisme. C’est pourquoi nous allons essayer de répondre aux 3 questions : Encadrement des monnaies virtuelles Rapport Tracfin 2012. Aux antipodes des monnaies complémentaires : les monnaies virtuelles. Les expériences de monnaies plurielles - qu’on les appelle monnaies complémentaires, monnaies alternatives, monnaies sociales ou solidaires - poursuivent, avec un large éventail de nuances dans leurs méthodes, le même objectif global : participer à une transformation de l’économie et de la finance, contribuer à y intégrer des personnes qui en ont été exclues, desserrer les crocs d’une finance internationale pour lesquels pauvres et chômeurs n’existent pas ou peu(1).

Aux antipodes des monnaies complémentaires : les monnaies virtuelles

A leurs côtés se multiplient les monnaies à logique lucrative(2) liées à des activités commerciales, outils de promotion et de fidélisation, que sont les miles, s’miles et autres points de fidélité cumulables et convertibles en biens et services de l’enseigne émettrice. Mais une troisième catégorie de monnaie, tout aussi extérieures au système monétaire internationale et aux devises nationales que les deux précédentes, se structure sous nos yeux. Inconvertibilité, affectation : deux limites en voie de disparition 1. 2. 3. 4. Monnaie Libre N°3 les « bitcoin  2013/04 Désavantages du Bitcoin comme monnaie. Photo : sylvar / Flickr D'abord, pour commencer, il faut savoir qu'une monnaie doit se caractériser par trois fonctions pour se légitimer.

2013/04 Désavantages du Bitcoin comme monnaie

On appelle cela les trois fonctions de la monnaie : une unité de valeur acceptée de tous, un outil de réserve de valeur et d'épargne, un mode de règlement des transactions courantes. Une monnaie électronique comme le Bitcoin permet-elle de répondre à ces trois principes fondateurs d'une monnaie ? Évidemment non. Comment imaginer que le Bitcoin puisse être le socle d'une société fondée sur la confiance ? D'abord, le Bitcoin est une simple monnaie virtuelle qui n'est pas acceptée de tous comme un étalon de valeur sûr. C'est d'ailleurs le contraire : ici, c'est de l'informel, qui vient justement défier le formel des banques centrales. On nous dit que les bitcoins évolueraient selon un cours qui permet de déterminer un taux de change et que ce faisant, il s'agirait véritablement d'une monnaie. 1. 2. 3.

Quelle pérennité ? MtGox : retour sur les ratés du bitcoin. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Mardi 13 mai a ouvert à Paris, dans le Sentier, le quartier des start-up parisiennes, une « maison du bitcoin », à mi-chemin entre l'incubateur et le centre de formation.

MtGox : retour sur les ratés du bitcoin

Le but ? Fédérer un embryon d'écosystème et sensibiliser le grand public aux charmes de cette monnaie virtuelle qui, pour ses thuriféraires, réduit les coûts de transaction, rend ces dernières plus rapides et plus sûres. Pourtant, il faudra probablement encore du travail pour rassurer complètement les non-initiés, après la faillite, en février, de la plate-forme d'échanges MtGox. Retour sur le premier scandale de la – courte – histoire du bitcoin. A l'automne 2013, le bitcoin, qui valait 13 dollars au début de l'année, dépasse les 1 200 dollars (875 euros). Elle ne durera pas. Lire aussi : La révolution cachée du bitcoin En revanche, la majorité des spéculateurs se contente d'ouvrir des comptes bitcoin sur des « exchanges », des plates-for...

VoxEurop.eu : actualités Europe, cartoons et revues de presse. Dans la capitale allemande, de plus en plus de magasins acceptent les paiements avec cette monnaie virtuelle alternative, jusqu’à maintenant principalement utilisée pour les achats en ligne.

VoxEurop.eu : actualités Europe, cartoons et revues de presse

Elle doit son succès au vaste mouvement de grogne contre les institutions financières qui a suivi la crise, mais aussi à de réels avantages économiques. Graefekiez, Berlin, août 2013. Comme tous les mardis, le canal résonne des voix caractéristiques du marché turc. Les Berlinois qui déambulent entre les étals cèdent aux offres irrésistibles de la dernière heure. Mikaela achète ainsi un kilo de poisson – "3 euros", dit l’affichette – et règle en espèces, de la main à la main. Deux cents mètres plus au sud, dans le même quartier, Brand s’offre un latte macchiato au comptoir du Floor’s Café.

Dessine-moi l'éco : le bitcoin est-il une monnaie comme les autres ?