background preloader

ENJEUX PEDAGOGIQUES

Facebook Twitter

Née en Inde, l’« école dans le nuage » perce en France. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laure Belot Ce samedi matin de décembre, à Nanterre, Sylvie Cothenet allume l’ordinateur de son salon, se connecte sur Skype et voit apparaître sur son écran une quinzaine de jeunes filles aux tresses nouées de rubans bleu clair assortis à leur sari-uniforme. « Hello, how are you today ?

Née en Inde, l’« école dans le nuage » perce en France

», lance Sylvie. « Fine ma’am, and you ? », répondent les élèves, à 6 500 kilomètres de là. « Pouvez-vous écrire votre nom sur le clavier ? », poursuit Sylvie en anglais. . « J’ai une “grande question” pour vous aujourd’hui, explique Sylvie. Ce rituel du petit matin, Sylvie Cothenet l’a effectué une quinzaine de fois depuis juillet, quand cette spécialiste de pédagogie, ex-professeur à l’université de Lille, est devenue une « mamie dans le nuage » (membre du « granny cloud »), nom poétique pour désigner un médiateur numérique participant au projet de recherche mondial « School in the cloud ».

CLASSE INVERSEE

Le « fléau » du portable en classe touche aussi les enseignants. C’est un problème auquel sont désormais confrontés la plupart des enseignants du supérieur, mais aussi ceux du secondaire et même du primaire : durant les cours, l’usage quasi-systématique des téléphones portables par leurs élèves.

Le « fléau » du portable en classe touche aussi les enseignants

Ceux-ci ne cessent d’échanger des messages (et des photos), de consulter leur appareil, de guetter l’arrivée de la réponse à leurs envois… Résultat, une baisse spectaculaire du niveau général de l’attention et de la concentration en classe. Avec des répercussions évidentes sur l’acquisition de connaissances et sur l’aptitude à comprendre les phénomènes, quelle que soit la discipline enseignée. De plus en plus d’enseignants se plaignent de cette situation. Certains persistent à faire la guerre aux portables et à tenter de les interdire en classe ; beaucoup finissent par renoncer, tant la lutte leur paraît inégale, les élèves déployant des trésors d’imagination pour continuer à utiliser leur appareil en cachette, contre vents et marées.

Des intelligences multiplesLeWebPédagogique. Et voilà.

Des intelligences multiplesLeWebPédagogique

La dernière copie vient d’être corrigée. Il est tard, trop tard pour chercher les raisons bonne sou mauvaises. Alors parfois, on part se coucher avec ce sentiment amer d’avoir perdu son temps. Pire : avoir fait perdre le temps de nos chers élèves ! Et puis le lendemain, avant de rendre les fatales pitances, on relit les appréciations et on se dit que c’est peut-être de notre faute. Cette notion d’ « Intelligences multiples » a été proposée par un professeur de l’Université de Harvard, Howard GARDNER, en 1983 dans son livre Frames of Minds : the Theory of Multiple Intelligence. Brochuredecrochagewebpetit.

Applications

I-pad enclasse. 5 Free Apps and Sites for Creating Short Animations. Creating animations can be a fun element to add to a creative writing project.

5 Free Apps and Sites for Creating Short Animations

Creating the animation could be the final piece of the project in which students bring their short stories to life. You could also have students create short animations to use as story starters for their written works. Here are five free tools that students can use to create animations. ABCya Animate from ABCya (disclosure, an advertiser here)allows students to create animated GIFs containing up to 100 frames.

On ABCya Animate students build their animation creations by drawing, typing, and inserting images. Stop Frame Animator from Culture Street is a neat tool for creating animated stop motion movies. Animation Desk is an iPad app (free and premium versions available) for creating short, animated videos. Draw Island is a free online tool for creating drawings and simple GIF animations. Wideo is a service that allows anyone to create animated videos and Common Craft-style videos online.

Apprentissage, motivation, émotion : comment apprenons-nous. Le cerveau est l'objet le plus complexe de l'univers connu, et c'est de sa compréhension que dépendra l'avenir de nos technologies futures et singulièrement l'intelligence artificielle et la robotique.

Apprentissage, motivation, émotion : comment apprenons-nous

A l'Inria, Frédéric Alexandre dirige le projet Mnémosyne, chargé de développer des modèles computationnels de notre fonctionnement cérébral, dans le but de développer à terme des agents autonomes, robotiques ou logiciels, qui soient physiologiquement crédibles. Autrement dit, dont l'architecture sera analogue à celle du cerveau humain. Au cours d'une conférence à Bordeaux, lors d'un atelier organisé conjointement par l'expédition Bodyware de la Fing et l'Inria, Frédéric Alexandre nous a présenté quelques fondamentaux concernant les mécanismes de notre mental.

Les sciences de l'esprit, sciences cognitives et neurosciences, ont fait des progrès ces dernières années et s'attaquent à des sujets de plus en plus difficiles, a-t-il expliqué en préambule. Comment garder l’information importante. Évaluation pédagogique de 190 applications iPad.

Rapports

MOOC. Travail collaboratif : de quoi parle-t-on ? CARTES MENTALES.