background preloader

D1. ENTREPRISES ET POUVOIR DE MARCHE.

Facebook Twitter

ENGIE. PLAN. Comment passer son permis de conduire sans se ruiner ? Conduire a un prix.

Comment passer son permis de conduire sans se ruiner ?

Le plus souvent, il bien trop élevé pour la petite bourse des étudiants : 1 067 euros en moyenne pour le forfait basique pour le passer, soit « des leçons illimitées de code de la route + 20 heures de conduite + une inscriptions aux deux examens, code et conduite » en auto-école, selon une étude de l'Association nationale de défense des consommateurs et des usagers (CLCV). Il existe toutefois des alternatives pour limiter les frais tout en obtenant son carton rose (ou, pour certains, sa carte à puce). Comparer les prix L'étude du CLCV souligne les disparités importantes de tarifs existent entre les régions. Le forfait type serait par exemple proposé à 780 euros à Lille, dans le Nord, contre 1 425 euros à Paris en moyenne. L'auto-école au coin de la rue serait certes pratique, mais propose peut-être des tarifs plus élevés que celle du quartier voisin.

Lire aussi : A Lille, le low-cost séduit les galériens du permis de conduire Choisir une auto-école en ligne. Enquête sur un « cartel du yaourt » L'Autorité de la concurrence enquête depuis trois ans sur plusieurs fabricants de produits laitiers frais vendus sous marque de distributeurs (MDD), dont Novandie, Senoble, Lactalis et Yoplait.

Enquête sur un « cartel du yaourt »

Ils sont soupçonnés de s'être concertés sur les prix et la répartition du marché, écrit Le Figaro, mardi 24 février. Plusieurs indices concordent à la constitution d'un « cartel du yaourt », détaille le quotidien, qui a consulté un document recensant les griefs reprochés aux producteurs par l'Autorité. Selon l'organisme, « des échanges d'informations sensibles » ont permis aux grands producteurs ainsi qu'à des PME comme Laïta, Les Maîtres laitiers du Cotentin ou Alsace Lait, « une concertation destinée à coordonner leurs politiques tarifaires et commerciales ».

Ils sont notamment accusés : x2dhu1c cette publicite japonaise pour des boxers va vous laisser sans voix fun. En Europe, le cartel des camions aura duré 14 ans. Les constructeurs de poids lourds européens se sont entendus sur les prix pendant quatorze ans afin de ralentir la mise au point de technologies permettant une diminution des émissions polluantes, rapporte le Financial Times, citant des documents tirés de l’enquête menée par la Commission européenne.

En Europe, le cartel des camions aura duré 14 ans

Selon le quotidien britannique, entre janvier 1997 et janvier 2011, les groupes Daf Trucks, Daimler, Iveco, Scania, Volvo et MAN se sont mis « d’accord sur le calendrier et le niveau de la hausse des prix pour l’introduction de nouvelles technologies de réduction des émissions » de CO2. La Commission européenne avait réalisé des « visites » chez les constructeurs de camions en janvier 2011, avant d’ouvrir une enquête sur des soupçons d’entente. Fin novembre, Bruxelles avait annoncé une accélération de cette enquête. Amende équivalant à 10 % du chiffre d’affaires Un document récapitulant les griefs et les charges qui pèsent sur ces groupes leur a été adressé le mois dernier par Bruxelles.

Amende de 331 millions d'euros contre le laboratoire Servier. La Commission européenne a infligé, mercredi 9 juillet, une amende de 331 millions d'euros au laboratoire Servier pour abus de position dominante.

Amende de 331 millions d'euros contre le laboratoire Servier

Servier est sanctionné, aux côtés de cinq fabricants de médicaments génériques, pour avoir freiné l'entrée sur le marché de versions moins chères de son médicament cardiovasculaire, le Périndopril. L'amende totale s'élève à 427,7 millions d'euros et concerne aussi Niche/Unichem, Matrix (désormais Mylan), Teva, Krka et Lupin. La Commission explique sa décision ainsi : « Grâce à l'acquisition de technologies et à une série d'accords amiables concernant des brevets conclus avec des concurrents fabricants de génériques, Servier a mis en oeuvre une stratégie visant à exclure ses concurrents et retarder l'entrée sur le marché de médicaments génériques meilleur marché, au détriment des budgets publics et des patients ».

Lire aussi : Les griefs de la Commission européenne à Servier. Ent et pouvoir de marche 217665. Dosettes de café : Nestlé s'engage à faciliter la vie de ses rivaux. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laurence Girard Il devrait désormais être plus facile pour les consommateurs français d'utiliser des dosettes de café commercialisées par d'autres acteurs que Nestlé sur ses machines Nespresso.

Dosettes de café : Nestlé s'engage à faciliter la vie de ses rivaux

Le géant suisse s'est engagé à faciliter le développement du marché des capsules concurrentes compatibles Nespresso. L’ONG Foodwatch dénonce les « ruses légales » de l’industrie agroalimentaire française. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laurence Girard Pour l'ONG allemande Foodwatch, les consommateurs français sont induits en erreur par l'industrie agroalimentaire, et ce, en toute légalité.

L’ONG Foodwatch dénonce les « ruses légales » de l’industrie agroalimentaire française

L'organisation a décidé de prouver par l'exemple l'existence de ce qu'elle qualifie de « ruses légales ». Elle a donc placé cinq produits sur la sellette pour dénoncer ces pratiques, mardi 6 mai. Le premier à passer à la moulinette n'est autre que le blanc de dinde Tradilège Marque Repère de E. Leclerc. Pour la soupe bœuf carottes aux vermicelles saveur à l'ancienne Maggi, Nestlé fait référence aux saveurs d'un plat de tradition culinaire française.