background preloader

Kory39

Facebook Twitter

Objet. Médecine non conventionnelle. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Médecine non conventionnelle

Le terme de médecine non conventionnelle recouvre un grand nombre d'approches ou de méthodes thérapeutiques. Il est celui retenu par la Commission européenne de Bruxelles pour regrouper les appellations diverses telles que médecine traditionnelle, médecine douce, médecine complémentaire, médecine naturelle, médecine alternative, médecine parallèle, médecine holistique, pseudo-médecine, etc. Sous-catégories Cette catégorie comprend les 17 sous-catégories suivantes. Pages dans la catégorie « Médecine non conventionnelle » Vidéo 799 : Une oeuvre expliquée de Paul Cézanne (1839- 1906) " Le garçon au gilet rouge" - peinture à l'huile sur toile (vers 1889)

Après la période de ses débuts (1859-1871), Cézanne de 1872 à 1876 traverse la période impressionniste, qui le conduira à une période constructive (1878-1890) et enfin à une période synthétique jusqu'en 1906. Le Garçon au Gilet Rouge. (vers 1889). Faire glisser le doigt de la souris devant les diverses rubriques, pour afficher le contenu. Dans ce tableau, plusieurs éléments semblent s'extirper de la composition de l'oeuvre: - Les bras du jeune garçon semblent disproportionnés. . - L'oreille droite est immensemment démesurée, à l'image d'un pavillon qui capterait tous les sons, malgré l'air absent du personnage. . - La couleur rouge: Les tâches rouges apparaissent chez Cézanne dès 1866 sous la forme d'un étrange objet dans une nature morte à laquelle on donne habituellement le titre : Crâne et bougie . Sans doute la couleur rouge a-t-elle une vocation pour l'hétérogène. Les pensées de Paul Cézanne à méditer. Les peintures de Paul Cezanne en vidéo.

Quantique. ONDES DE TORSION. 2. Les voyages dans le futur. La distorsion de l'espace-temps, pour voyager plus vite que la lumière. 24.02.2012La distorsion de l'espace-temps, pour voyager plus vite que la lumière Des planètes habitables ont été repérées autours étoiles, mais les plus proches sont quand même à 20 ou 30 années-lumière.

La distorsion de l'espace-temps, pour voyager plus vite que la lumière

Ce qui fait un voyage aller-retour de plusieurs décennies en voyageant à la vitesse de la lumière. Il faut donc trouver un moyen d'aller encore plus vite. Les physiciens ont imaginé une solution: la distorsion de l'espace-temps. Cela consisterait à contracter l'espace-temps à l'avant d'un vaisseau spatial et à le dilater à l'arrière, le vaisseau surfant la vague d'espace-temps créée par cette distorsion. Le voyage plus rapide que la lumière ne serait alors plus en contradiction avec les lois de la physique car le vaisseau serait en fait immobile, c'est l'espace qui se déplacerait. La principale difficulté de ce mode de propulsion est l'énorme quantité d'énergie nécessaire. 2 commentaires. Les scientifiques ont prouvé l'existence de mondes parallèles.

Une équipe de scientifiques de l'Université d'Oxforda prouvé que les mondes parallèles existent.

Les scientifiques ont prouvé l'existence de mondes parallèles

La théorie de ces mondes est apparue en 1950. Hugh Everett a proposé que chaque nouvel événement dans l'univers, peut-être, provoque sa séparation. Ainsi, le nombre d'univers alternatifs tend vers l'infini. La théorie avait été reconnue comme tenant du fantastique et oubliée. Cependant, à l'université d'Oxford l'équipe a conclu que Everett était sur la bonne voie. Les calculs montrent que les structures arborescentes en formes de buissons, qui se forment au cours de la désagrégation de l'univers en versions parallèles de lui-même, expliquent les résultats de la nature probable de la mécanique quantique. Le champ magnétique terrestre.

Le champ magnétique terrestre Origine et évolution (I) Depuis quelques années, l'étude du champ magnétique terrestre revient au devant de la scène suite à quelques simulations riches d'enseignement qui furent réalisées à partir de 1995 et sur lesquelles nous reviendrons.

Le champ magnétique terrestre

L'étude du champ géomagnétique n'est pourtant pas si récente que cela. Les premiers relevés remontent en effet à 1596 Des études ont ensuite été entreprises du chef de William Gilbert (1600), Edmund Halley (1692), Charles Coulomb (1777), Hans Oersted (1800), Michael Faraday (1830), Carl Gauss (1838) et James Clerk Maxwell (1865) notamment, les uns posant les concepts fondamentaux, les autres les démonstrations mathématiques. Champ magnétique terrestre : à quand l'inversion des pôles ?