background preloader

Com écrite

Facebook Twitter

Les 20 entreprises françaises les plus généreuses. En 2005, 800 entreprises ont consacré un budget total d'un milliard d'euros dans des actions de mécénat. A elles seules, les dix plus généreuses ont dépensé plus de 100 millions d'euros, d'après les informations communiquées par les entreprises figurant dans le Répertoire 2007 du mécénat d'entreprise d'Admical.

La première place revient à Axa, qui a dédié 26,5 millions d'euros à des activités de mécénat social et culturel, ce qui positionne l'assureur loin devant les autres entreprises. Sur les deux autres marches de ce podium, on trouve TF1 et Total, dont les budgets de mécénat s'élèvent respectivement à 18 millions d'euros et 14,2 millions d'euros.

A noter que l'effort consenti est particulièrement important chez TF1, dont le budget de mécénat constitue plus de 7 % du résultat net, contre 0,6 % pour l'assureur et 0,1 % pour le pétrolier. Les 20 entreprises françaises les plus généreuses. Le plan de communication. Les compétences rédactionnelles : un atout professionnel décisif ! - Assistante Plus. Avec le numérique, l'écrit a pris sa revanche. Contrairement à une idée reçue, les technologies n'ont pas entraîné la mort de la rédaction. Elles ont au contraire démultiplié les canaux (emails, réseaux sociaux...) et les occasions de rédiger. Dans le monde professionnel, les compétences rédactionnelles sont un atout pour faire la différence dans son travail. OfficeTeam, recruteur spécialisé, propose 5 conseils pour améliorer ses qualités rédactionnelles. 1 - Préparer et structurer Une rédaction impeccable ne s'improvise pas.

Avant de se précipiter sur son clavier, il faut préparer sa communication en définissant son principal objectif et ses messages clés, les personnes auxquelles elle est destinée. 2 - Utiliser un langage simple La tentation est souvent grande d'employer un jargon professionnel pointu, des termes complexes ou des anglicismes. 3 - Aller à l'essentiel Face au flux de messages, d'information, le temps de lecture de chaque communication diminue. Robert Half. Travailler son style écrit : les reformulations. Nous allons parler ici des procédés qui permettent d'améliorer son style à l'écrit. Nous avons déjà vu dans un article précédent qu'il était important de faire des phrases courtes, et de revenir parfois à l'essentiel : Sujet + Verbe + COD / COI (Construction de phrases ) Nous avons également parlé du sentiment de manque de vocabulaire, qui est le plus souvent dû à des difficultés de formulations (l'impression de manque de vocabulaire ).

Nous allons maintenant revenir sur quelques astuces qui permettent d'améliorer son style, et de diversifier son expression. Pour des francophones, la difficulté sera de repérer les éléments à modifier. Nous insisterons sur trois points : Remplacer un mot par un autre mot du même champ lexical, proche ou plus précis. Cela concernera tout d'abord les verbes "être" et "avoir" qui sont souvent trop utilisés. Exemple : "Je suis grand" peut devenir "je mesure un mètre quatre-vingts". Mais attention ! Préférez le mot exact aux périphrases. Exemple : Lire aussi : Pourquoi votre e-mail va finir à la poubelle - L'Express L'Entreprise. Dans un courrier électronique, certaines incorrections de langage font mauvais effet. Elles arrêtent la lecture, reléguant l'essentiel du message au second plan et risquent de questionner votre compétence: est-ce du mépris ?

Un manque d'instruction ? Un stress non maitrisé. Voici cinq dérapages usuels à rayer de vos pratiques. 1. "Brief", "check-list", "feedback", "deadline"... >> A faire. 2. "Collusion-collision" ; "effraction-infraction" ; "abjurer-adjurer" ; "attention-intention"; "éminent-immanent"... A faire. 3. Il s'agit du mauvais emploi d'un verbe, d'un substantif ou d'un qualificatif.

A faire. 4. La syntaxe est ici prise en défaut. A faire. 5. Rajouter des mots aux mots, dans un registre identique, reste tentant pour souligner sa pensée, frapper les esprits. A faire : s'interroger sur la redondance possible du qualificatif ou de l'adverbe adjoint au vocable principal. * Chez Gualino (Lextenso Editions), édition 2015. Rédiger un bon communiqué de presse. Le communiqué de presse est l'outil le plus utilisé pour informer les rédactions.

Il s'agit d'un document de 2 ou 3 pages maximum, envoyé désormais principalement par mail (je vous déconseille d’ailleurs le courrier et encore plus le fax), annonçant un fait novateur : création de société, nomination de dirigeants, mise sur le marché d'un nouveau produit, annonce de résultats financiers, signature d'un important contrat, etc. Il est plus ou moins construit sur le même format (même s'il n'y a pas de règles strictes) et je vous conseille de le suivre assez fidèlement car avec l’habitude, nous développons des réflexes quasi conditionnés pour repérer en un clin d’œil la bonne info de « l’ivraie »… Gardez à l'esprit que, chaque jour, il arrive des centaines de communiqués sur le bureau des journalistes et qu’ils ont bien peu de temps à leur accorder.

La forme : N’envoyez jamais vos communiqués par mail en pièce jointe. (Voir ce post). Le fond.