background preloader

PNB

Facebook Twitter

Analyse comparée de 18 modèles de prêt numérique en bibliothèques publiques européennes et nord-américaines - 2014. Alors qu'un bibliothécaire français vient de créer à l'occasion de la journée internationale du 6 mai contre les DRM un nouveau service dédié aux livres numériques garantis 100 % sans DRM, ebookenbib, pour "valoriser des oeuvres du domaine public et sous Creative Commons", il est intéréssant de revenir sur une étude publiée en 2014 qui livre une synthèse des modèles de prêt numérique en Europe et en Amérique du Nord.

Analyse comparée de 18 modèles de prêt numérique en bibliothèques publiques européennes et nord-américaines - 2014

Ce rapport, A Review of Public Library E-Lending Models, réalisé par le cabinet de conseil international Civic agenda de l'UE à la demande de la bibliothèque nationale des Pays-Bas et de la bibliothèque numérique flamande Bibnet, propose une analyse comparée de 18 modèles de prêt de livres numériques adoptés par les bibliothèques publiques, principalement en Europe mais également aux Etats-unis et au Québec. Tour d'horizon des plateformes de prêt numérique européennes et nord-américaines. 60389 etude sur l offre commerciale de livres numeriques a destination des bibliotheques de lecture publique.

Suède : Les éditeurs lèvent les restrictions sur le prêt numérique. Le prêt numérique dans les bibliothèques municipales, en Suède, a déjà quelques années, et la période d'expérimentation est largement passée.

Suède : Les éditeurs lèvent les restrictions sur le prêt numérique

L'éditeur Natur & Kultur a signé un accord avec les conseils municipaux, pour lever la période entre la sortie d'un livre et son arrivée dans les étagères numériques des établissements de prêt. A priori, les autres acteurs de l'édition devraient suivre. La bibliothèque publique de Stockholm (La Citta Vita, CC BY-SA 2.0) En 2012, le service de prêt numérique Elib était lancé, avec une offre plutôt révolutionnaire pour l'époque : tous les titres étaient disponibles en prêt, pour un coût à l'unité de 2 € par prêt.

L'année suivante, les éditeurs, membres du conseil d'administration du service, avaient constaté un plafonnement des ventes numériques : le modèle a été revu en conséquence, avec l'ajout, notamment, d'un délai entre la parution d'un livre, et sa présence dans les établissements de prêt. Prêt numérique : Après un bilan, l'édition britannique reste mesurée. Dans la foulée de la Sieghart Review, une commande du gouvernement britannique qui fournissait quelques recommandations pour le prêt de livres numériques en bibliothèques, un programme-pilote avait été initié.

Prêt numérique : Après un bilan, l'édition britannique reste mesurée

Six mois après son lancement, la Publishers Association, organisme réunissant les éditeurs, fournit quelques observations. Conclusion principale : les maisons semblent mesurées quant aux bénéfices du prêt numérique. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Suède : Les éditeurs lèvent les restrictions sur le prêt numérique. 'Le prêt numérique pourrait sévèrement fragiliser le marché' (Tim Godfray) La Foire du Livre de Londres vient d'ouvrir ses portes, et les professionnels de l'édition britannique attendent les visiteurs de pied ferme.

'Le prêt numérique pourrait sévèrement fragiliser le marché' (Tim Godfray)

Comme de coutume, de nombreuses conférences auront lieu pendant 3 jours, mais nous avons croisé Tim Godfray au détour d'une allée. Tim Godfray est le directeur exécutif de la Booksellers Association, l'équivalent de notre Syndicat de la librairie française (SLF). De notre envoyé à Londres Tim Godfray, Booksellers Association (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Royaume-Uni : bibliothèques et librairies, main dans la main. Librairies et bibliothèques, au Royaume-Uni, se sont entendues sur un point commun : leur situation n'est pas des plus enviables.

Royaume-Uni : bibliothèques et librairies, main dans la main

Un constat déprimant qui va pourtant souder une relation beaucoup plus forte qu'auparavant, assure les deux principales organisations, la Booksellers Association et la Society of Chief Librarians. Le rapprochement est aussi stratégique, alors que le prêt numérique en bibliothèque est toujours perçu comme une menace par les libraires.

Bibliothèque de Newcastle (Freddie Phillips, CC BY 2.0) « Les librairies et les bibliothèques, pour certains, sont des alliés inattendus », reconnaît Ayub Khan, cadre de la Society of Chief Librarians, dans les colonnes du Bookseller. Ce bibliothécaire haut placé se fait le promoteur d'un rapprochement entre vendeurs et prêteurs de livres, dont les intérêts sont communs selon lui. Dans un contexte de tension ouverte entre les deux métiers, enterrer la hache de guerre ne pouvait pas mieux tomber. E-lending report UK - Nicholas Clee - Debates and polemics. The study This pilot study of remote e-lending followsAn Independent Review of E-Lending in Public Libraries in England, the report of a panel led by William Sieghart.

E-lending report UK - Nicholas Clee - Debates and polemics

The panel included Janene Cox, former President of the Society of Chief Librarians; Roly Keating, Chief Executive of the British Library; Caroline Michel, CEO of the Peters Fraser & Dunlop literary agency; Stephen Page, Chief Executive of Faber & Faber; Jane Streeter, bookseller and former President of the Booksellers Association; and author Joanna Trollope. They recommended that public libraries should offer both on-site and remote e-lending services, free at point of use, with a pilot study examining the business models for such a service as well as testinglibrary users’ attitudesto it. The British Library Trust gave a grant of £40,000 to the Society of Chief Librarians to fund the designing of the pilot study with a research report. 1 Nielsen Books & Consumers UK, 2014 2 CIPFA stats October 2011, readingagency.org.

Royaume-Uni : qui sacrifier, des librairies ou des bibliothèques ? Le fameux rapport portant sur les projets pilotes de prêt numérique en bibliothèque, notamment accessible à distance, a été publié ce matin même par la Society of Chief Librarians, la Booksellers Association, la Society of Authors, l'Association of Authors Agents et la Publishers Association.

Royaume-Uni : qui sacrifier, des librairies ou des bibliothèques ?

Autrement dit, toute l'interprofession s'était entendue pour un bilan. Mais ce dernier risque à nouveau de diviser. Une bonne douche froide pour le prêt d'ebooks ? (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Commençons par l'info-choc de ce rapport : d'après les résultats obtenus dans les établissements de Peterborough, Newcastle (pour la partie citadine), Derbyshire et Windsor (pour la partie rurale), pratiquement aucun emprunteur de livre numérique n'a acheté le même titre.

PNB : les bibliothèques devront racheter les classiques numérisés de la BNF. La BNF à versé la semaine dernière son catalogue d'ebooks dans l'offre PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque).

PNB : les bibliothèques devront racheter les classiques numérisés de la BNF

Plus de 1000 titres numérisés sur fond public que l'on demande aux bibliothèques de racheter au prix grand public (limitation à 20 prêts sans limitation de durée). Racheter les classiques Balzac, Hugo, Zola, cela risque évidemment de grincer des dents dans les bibliothèques, y compris en Belgique et en Suisse. A l'heure où il s'agit de soutenir cette offre, on fait décidément tout le contraire... PS: une information du côté de Feedbooks qui permet aux collectivités partenaires d’ajouter gratuitement des titres du domaine public. Le marché du livre numérique et la place des bibliothèques publiques (France, Québec, Italie, Espagne, Belgique) – Partie 1. J’ai effectué récemment un déplacement au Québec où j’ai pu échanger avec les bibliothécaires, les distributeurs et les éditeurs sur les questions de livres numériques, dans le cadre notamment des journées « Convergence » organisées par la société De Marque.

Le marché du livre numérique et la place des bibliothèques publiques (France, Québec, Italie, Espagne, Belgique) – Partie 1

Je vous propose de faire ici un retour des tendances observées là-bas mais aussi en France, en Italie et en Espagne dont les situations ont été présentées par plusieurs intervenants du secteur. De nombreux éditeurs et distributeurs québécois étaient également présents ainsi que quelques acteurs d’autres secteurs du livre numérique (librairies, bibliothèques, prestataires de services informatiques,…). Premiers constats Parmi les autres constats globaux dressés par les éditeurs, il y a celui côté publics, de l’étonnant manque de présence des jeunes, y compris des étudiants, sur ce marché.

Étude annuelle sur les bibliothèques américaines et les ebooks. Depuis 2010, le Library Journal réalise une étude sur l’évolution du livre numérique dans les bibliothèques américaines.

Étude annuelle sur les bibliothèques américaines et les ebooks

Plus de 300 établissements ont répondu à l’enquête. A l’heure où la profession débat autour de PNB, il est intéressant d’avoir un retour des collègues américains qui ont une plus grande expérience en matière de livres numériques. La nouvelle édition vient d’être publiée, voici les principaux éléments qui ressortent de l’étude 2015 : 94 % des bibliothèques publiques proposent du livre numérique. Fleur Pellerin répond à l’ABF concernant le Prêt numérique en bibliothèque. La ministre de la Culture et de la Communication a adressé vendredi 8 janvier une lettre à l’Association des bibliothécaires de France qui l’avait interpellée en octobre dernier sur le dispositif Prêt numérique en bibliothèque. La ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, a envoyé vendredi 8 janvier à l’Association des bibliothécaires de France (ABF) une longue lettre dans laquelle elle répond point par point aux critiques et réserves qu’avait formulées l’association à propos du dispositif Prêt numérique en bibliothèque dans son communiqué du 16 octobre dernier.

Bibook ou PNB vu de l'intérieur. Depuis un moment, les réactions suscitées par le projet PNB me donnent envie de réagir, et de donner le point de vue de l'intérieur d'un des sites pilotes, pour ne pas laisser les points de vue négatifs envahir la biblio-blogosphère si prompte à la critique. Une des dernières réactions en date, sur le blog Numeribib a un très grand mérite : faire la synthèse des principales critiques depuis 2 ans. Je précise que ce qui suit n'est que le reflet d'opinions personnelles, et n'engage pas la Bibliothèque municipale de Grenoble, porteuse de Bibook. On lit beaucoup de remarques sur la présence des DRM, mais aussi sur le modèle économique qui est derrière ce projet, qui reste clairement à affiner.

Quant aux lecteurs, on n'en parle jamais... Réseau Carel : retours sur PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) Intéressante journée hier à la BPI à Beaubourg autour des offres de prêts de livres numériques en bibliothèques. Organisée par le Réseau Carel, elle a permis à la fois d'avoir un retour sur les premières implantations de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) dans plusieurs établissements -notamment Bibook à Grenoble-, mais aussi de présenter un grand nombre d'autres offres complémentaires.

Plusieurs éléments ont été pointé du doigt autour de PNB. Christine Carrier, directrice de la BPI, a rappelé que même si la route est encore longue dans la négociation avec les éditeurs, il n'en reste pas moins que les avancées en deux ans sont importantes. Bibliothèques : 39 offres PNB proposées cette année. Une vaste étude publiée cette semaine dans Livres-Hebdo, celle du cabinet Tosca Consultants sur les solutions de logiciels en bibliothèques. Cette année, l’actualité concerne principalement le support de la gestion du prêt de livres numériques (PNB). Pas moins de 39 offres différentes sont annoncées chez les différents prestataires. Pour l'instant seuls Archimed et DeMarque ont ouvert en production. Voir la carte ici. La présentation complète de l'étude est à retrouver sur SlideShare. PS: à signaler le portail Lirtuel, plateforme de prêt numérique des bibliothèques publiques de Wallonie et de Bruxelles. République numérique : perspective d'une loi sur le prêt d'ebooks en bibliothèque.

Le projet de loi pour une République numérique aura bénéficié de divers amendements, visant à élargir son champ d’action. Text et Data mining, liberté de panorama, ou encore le domaine commun informationnel... qui sans trop de surprise ont été rejetés. Quelques avancées existent, qui seront maintenant discutées en séance publique le 19 janvier prochain. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Notons tout d’abord l’évolution légère de l’article 17, portant sur le dépôt de publication en archives ouvertes. Prêt numérique : Après un bilan, l'édition britannique reste mesurée.

Etude d’OverDrive sur les bibliothèques et les besoins des usagers à l’heure du numérique. Le leader du livre numérique en bibliothèque a réalisé une étude qui a recueilli plus de 16000 réponses sur la période du 26 juin au 15 juillet 2015. L’étude rappelle que 95 % des établissements proposent des livres numériques sur le territoire américain. 120 millions de livres dématérialisés et de livres audio ont été téléchargés.

Toujours selon la même étude, 50 % des usagers sont venus avec un titre en tête et 80 % sont repartis avec un autre titre quand celui qu’ils cherchaient n’était pas disponible. 75 % des individus ont emprunté au moins un livre numérique et un livre papier au cours du dernier mois. Cela témoigne une certaine multiplicité des pratiques des usagers qui multiplient les portes d’accès à la lecture. De même, 50 % des téléchargements ont été réalisés à partir d’un support mobile. Près de 4,5 millions de visiteurs uniques ont accédé aux livres numériques proposés par les bibliothèques américaines. L’étude complète est à retrouver ici.

Étude annuelle sur les bibliothèques américaines et les ebooks. PNB “n'est pas exclusif du développement d'autres formules” pour le prêt numérique. La réponse était attendue depuis le mois d'octobre 2015. Dix idées reçues pour prolonger le débat sur PNB et le prêt numérique. "Prêt numérique en bibliothèque n’est pas le TGV Lyon - Turin" À Paris, PNB parasite les relations entre bibliothèques et mairie. PNB : la rémunération des auteurs reste problématique. Le sujet est redevenu polémique depuis l'ouverture de la bibliothèque numérique de la ville de Paris : PNB, pour Prêt Numérique en Bibliothèque, est le système de prêt de livres numériques mis en place, à titre d'expérimentation, par Dilicom, avec le soutien du Centre National du Livre et la collaboration des éditeurs français. Régulièrement critiqué pour les conditions que les éditeurs imposent dans un système contractuel, PNB n'a toujours pas abordé le versant de la rémunération des auteurs – et voilà pourtant plus d'un an que le sujet fait débat.

(Alexandre Ferreira, CC BY-NC-SA 2.0) La semaine passée, l'Association des Bibliothécaires de France, ABF, rappelait le ministère de la Culture à l'ordre : plusieurs établissements ont accepté de jouer le jeu d'un programme-pilote, mais le temps était venu d'un bilan de l'expérimentation. Le ministère de la Culture et de la Communication n'a pas donné suite à nos demandes de commentaires sur PNB.

La rémunération des auteurs, toujours contestée. L'ABF alerte sur le dispositif PNB. PNB : tribune dans Rue89. Prêt Numérique en Bibliothèque : critique constructive d’un modèle inadapté. C’est aujourd’hui de la Ville de Paris sort sa bibliothèque de prêt numérique… n’hésitez pas à l’utiliser et à la tester elle va probablement être rapidement inutilisable avec le merveilleux système de jetons que PNB propose. Le point de vue des bibliothécaires expérimentateurs de PNB. Dix idées reçues pour prolonger le débat sur PNB et le prêt numérique.

Cinq modèles alternatifs à PNB. "Ne serait-il pas dommage de refuser sa chance au projet PNB ?" PNB : la rémunération des auteurs reste problématique. Le point sur PNB (octobre 2013) Communiqué de RéseauCarel sur l'expérimentation PNB. Journée PNB. Le point du PNB (février 2015) Les bibliothèques s’ouvrent au livre numérique entretien avec Sophie Perrusson ⋆ Karoo. L'espace numérique: L'aventure du "Prêt numérique en bibliothèque" à Aulnay-sous-Bois [MAJ] PNB et le prêt numérique critiqués par l'IGB -

Recommandations pour le livre numérique en bibliothèque publique. Prêt numérique en bibliothèque : au bout de trente emprunts votre document s’autodétruira. [Communiqué] L'ABF alerte sur le dispositif Prêt Numérique en Bibliothèque (PNB) L’ABF réclame une évaluation de Prêt numérique en bibliothèque. Les utilisateurs réagissent aux critiques contre PNB. Prêt numérique en bibliothèque: à peine acté, déjà critiqué. 307 PNB Presentation V0201. Le service de Prêt Numérique en Bibliothèque (PNB) est ouvert.