background preloader

Culture, céréales et alimentation

Facebook Twitter

Caviste à Reims. Untitled. Le Mot de l'éditeur : Le voyage des mots de l'Orient Tel un cortège de Rois mages apportant à l'Europe les richesses de l'Orient, un trésor de mots arabes est venu enrichir les moyens verbaux qui nous permettent de nommer le monde. Du Ciel à la Terre, des sciences aux croyances, des substances naturelles aux étoffes et aux vêtements, de la guerre à la paix, maints domaines de notre expérience peuvent cacher ou dévoiler leur origine orientale, qu'elle soit savante, poétique ou familière.

Les mots arabes en français sont souvent surprenants, inattendus, comme la houle de l'océan, le chiffre des calculs, l'élixir et l'ambre, et, dans la vie commerciale, le magasin ou la douane. Le confort n'est pas absent ; non seulement le divan et le sofa sont "arabes", mais aussi le matelas. Avis de notre partenaire La suite ici. Ilec. De nouveaux espaces pour la recherche en éducation — LéA. Les LéA, Lieux d’éducation Associés à l’IFÉ, rassemblent dans un projet de recherche collaborative, inscrit dans une durée d'au moins trois ans, des acteurs d'un lieu d'éducation (établissement, université, association...) qui co-construisent leur questionnement en impliquant une équipe de recherche, l'équipe de pilotage du lieu d'éducation, et leurs partenaires.

Il s’agit de fonder des recherches en éducation sur l’action conjointe entre acteurs de terrain, chercheurs, pilotes et partenaires, en considérant l’éducation comme un fait social total. Les projets de LéA reposent sur l’hypothèse que la réflexivité et la collaboration entre les acteurs peuvent contribuer à la fois au développement de la recherche et du lieu d’éducation. Les LéA bénéficient d’une organisation en réseau et d’un dispositif d’accompagnement (référents et correspondants des LéA, manifestations, environnement numérique collaboratif, blog, site…).

Read the English Presentation (PDF) Edible Geography. INSTITUT CONFIANCES - Actualités. In Vino Veritas. Vin sur Internet, un label pour plus de transparence | L’effet Jabberwocky. En pleine expansion, la vente de vin en ligne est en train de modifier considérablement le secteur.

Dans un objectif de recherche de qualité et de transparence, de jeunes diplômés de l’Université Panthéon-Assas ont décidé de créer la Fédération des vendeurs de Vin sur Internet et à Distance – LA FEVVID – afin de réunir les acteurs fiables et qualifiés autour d’un label de qualité. Analyse d’une innovation numérique parfaitement en phase avec un internet plus régulé. La confiance, moteur du partage Dans une conférence donnée lors du Tedx Paris « la confiance, moteur de partage », Frédéric Mazzella (fondateur de covoiturage.fr) nous présente Trust Man (personnage heureux sur internet car en confiance dans cet écosystème) en expliquant que la confiance est le bien le plus précieux d’internet, sans lequel rien n’est possible.

C’est cette confiance qui permet les interactions et le développement numérique. Les fondements de la FEVVID : Participez à l'effet Jabberwocky, partagez cet article. Vous aimez l’odeur de la bière ou du bleu? Votre ADN y est pour quelque chose. Vous adorez l’odeur de la coriandre alors que votre voisin de tablée trouve que ça sent la vieille punaise écrasée (et va donc détester votre superbe ragoût parfumé)? C’est peut-être parce que vos ADN sont différents, expliquent deux études néo-zélandaises publiées dans la revue Current Biology et relayées par le Los Angeles Times. La perception du goût vient des papilles, et de bien d’autres facteurs. Mais surtout, ce sens est en partie complété par l’odorat (pas complètement: «le système rétro-olfactif (celui qui fait que votre odorat complète votre goût) n’est responsable que de 20% du goût», expliquait le docteur Timsit dans un article sur l’anosmie publié ici en 2012). publicité Que les «expériences sensorielles des aliments» varient d’une personne à l’autre n’est pas nouveau.

Certains ne supportent pas l’odeur du chou-fleur, et refusent donc d’ingérer tout gratin de ce légume. D’autres adorent le fumet et le goût des endives. À lire aussi sur Slate.fr. Une bonne blague pour une bonne bière. Gros fou rire en voyant cette video baptisée « Guy finds his house plumbed with beer », tant par la simplicité de sa réalisation que par la bonne humeur qui s’en dégage. Cinq hommes ont décidé de piéger leur pote en transformant la robinetterie de sa maison en véritable pompe à bière. Après avoir disposé 14 caméras dans la pièce principale, ils se sont terrés dans le grenier de leur ami pour voir sa réaction en direct.

Le résultat est savoureux et il faut avouer que le rire communicatif des potes, visiblement contents de leur bonne blague, ajoute beaucoup à l’affaire. Regardez on ne vous en dit pas plus. La video a déjà séduit 3 252 402 d’internautes. Il s’agit en réalité d’une campagne publicitaire. Aux manettes, derrières les cinq hommes, la marque de bière Tui Brewery et l’agence Saatchi & Saatchi Nouvelle-Zélande. La campagne lancée sur YouTube le 17 septembre a attiré l’attention des media du monde entier, en seulement deux jours, selon l’agence. Alton Brown on the End of Meat as We Know It - Wired Science. When it came time to choose a career, he decided he wanted to tackle climate change. He became a director of business development at fuel-cell maker Ballard Power Systems. But ultimately he wasn’t satisfied—he wanted to do something for animal welfare. He came across an article in World Watch called “Livestock and Climate Change,” by environmental advisers Robert Goodland and Jeff Anhang; he’d found his angle at last.

The paper argued that livestock accounts for 51 percent of the planet’s greenhouse gas emissions. If Brown could get folks to eat less meat, he could help the climate and animals. Problem was, Brown didn’t know how. So he started looking for partners and reading academic papers on meat analogs. Today Beyond Meat ships Chicken-Free Strips to 39 states, the District of Columbia, and Vancouver, Canada. That’s just a start. Brown’s target is not only vegetarians, who tend to deeply distrust processed foods, a category to which Beyond Meat undeniably belongs. 2 Tbsp. canola oil.

Happy Beer Time, le blog pour les amoureux de bière. La langue autour du sexe. C’est le râle (bol) d’une linguiste contre un incessant «brouhaha sexuel» dans lequel s’entrechoquent des verbes au ras du concret comme «tirer», «niquer», «troncher», «se taper». Des termes comme «con» ou «foutre» qui fusent, et parfois à cent lieues de leur sens premier. Et une ribambelle de mots froidement anatomiques, comme «vagin», «cunnilingus», «verge» et on en passe.

Jusqu’au technique «orgasme». C’est le combat de Sylvie Brunet, qui, quarante-cinq ans après le libérateur Mai 68, milite pour un vocabulaire sexuel plus riche, plus imagé et, pourquoi pas, un peu obscur pour mieux suggérer les «marguerites» des femmes et les «boutiques» des hommes. Un combat d’arrière-garde ? Sylvie Brunet a ensuite classé 369 expressions et 1 001 mots pour mieux les ressusciter dans son dernier ouvrage : les Doigts de pied en bouquet de violettes. Et si «on jouait à la fossette» ? Et si «on remettait le couvert» ? Et si «on allait aux fraises» ? Et si «on consommait le sacrifice» ? Le blues du Net, par Bernard Stiegler. Bernard Stiegler (à gauche) et Jean-Hugues Barthélémy (à droite),colloque Gilbert Simondon, Cerisy-la-Salle, juillet 2013, cliché Dom Lacroix Le philosophe Bernard Stiegler définit la révolution numérique autour de la notion de publication et de ses significations sociétales.

L’Internet et le Web sont porteurs de potentialités inouïes, pas encore mesurées. Mais ce processus a fait l’objet d’une capture par de grandes compagnies des États-Unis qui mettent en péril nos sociétés. Bernard Stiegler convoque les mythes grecs, et leur historien Jean-Pierre Vernant, pour clarifier les enjeux de l’affaire Snowden. (Séquence vidéo 1) Nous aimerions connaître votre vision de ce que l’on appelle la révolution numérique.

Bernard Stiegler : La révolution numérique a commencé véritablement il y a à peu près une vingtaine d’années, lorsque les États-Unis ont rendu l’Internet accessible au monde à travers le Web. Le numérique est avant tout un processus de formalisation généralisée. . [1] ↑ Cf. NB. «Tous à poêle au bureau!»: cuisiner dans son entreprise, c’est possible. Pour se sustenter à midi, le salarié français a le choix entre la cantine d’entreprise et le ticket-restaurant à écouler dehors. Ou la popotte réchauffée, car la cuisine au bureau se résume souvent à mettre un reste de pâtes de la veille au micro-ondes. Ou à sortir une boîte en plastique contenant une salade préparée à l’aube. Pour les plus motivés. Mais, dans certaines boîtes, on mijote carrément de bons petits plats pour soi et ses collègues.

C’est le cas à la Ruche qui dit oui (start-up qui met en relation consommateurs et producteurs locaux, on vous en parlait ici début 2012). La cuisine dans les bureaux se fait là-bas assez spontanément depuis le début, mais peu à peu, le mouvement «Tous à poêle au bureau!» S’est construit, pour étendre et faire connaître cette façon de manger. publicité Concrètement, comment on fait? Chaque jour, deux cuisiniers improvisent et deux motivés sont préposés à la vaisselle. Ce midi de septembre, ça sent les poireaux qui mijotent. Simplifier. Expressions sexuelles. Repères. « Morceaux Choisis »_Du design chez Poilâne. Fait maison Julien Madérou / Design, Ecole, fooddesign, Livre, Pain, Poilâne, Portfolio / Comme vous l’aurez noté, j’ai négligé un peu mon blog ces temps-ci, et pour cause Je passais mon diplôme de fin d’étude en DSAA (Diplôme supérieur d’arts appliqués) en design produit à l’Ecole Boulle.

Je vais donc essayer de vous expliquer ce qui m’a autant occupé durant cette année. La démarche En gros, j’ai développé une stratégie d’évolution pour les boulangeries Poilâne par le biais du design. En effet Poilâne subit une concurrence récente de jeunes boulangers talentueux et doit faire face à l’offre toujours plus attrayante de l’agro-alimentaire (plats de grands-chefs, design culinaire, création de labels « gourmet » etc…).

Poilâne intègre dans son réseau de distribution un site de vente par Internet, des restaurateurs et des revendeurs (Fauchon, l’épicerie du Bon Marché…) qui sont en attente de produits sophistiqués, et où l’expérience autour de la consommation est aussi importante que le goût. Les variétés paysannes de blé en voie de disparition. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis "Qu'est-ce que ça veut dire, une variété, quand on réfléchit au mot ? ", interroge Jean-François Berthellot, les pieds enfoncés dans la terre collante de ses champs de blé. Dans sa ferme du Roc, dans le Lot-et-Garonne, l'agriculteur, membre du réseau Semences paysannes, en manie une conception quelque peu tombée en désuétude, mais qui a le mérite de donner un sens à l'adjectif "varié" qui s'y cache.

Il en est ainsi de sa Japhabelle, dont il est particulièrement fier. Une variété paysanne – qu'il nomme aussi "population" – haute, robuste, qui mêle des épis plus ou moins barbus, plus ou moins épais, et dont le vert tendre tire, selon les plants, sur le blond, le roux ou le noir bleuté. Elle associe en fait vingt familles de blés différents. Entre sa banque de graines et ses champs, Jean-François Berthellot a amassé quelque 200 variétés de blé – en plus de ses autres cultures de légumineuses et de céréales. La pâtisserie des rêves.

Quebec

La Tribune des Métiers » Boulangerie artisanale au Canada, visite enrichissante chez nos cousins du Québec. Pays des caribous, le Canada voit grossir dans ses rangs une nouvelle population. Plutôt pacifique, elle envahit les grandes villes et vient directement de ce que certains Québécois appellent « le pays de la mère patrie ». Ce ne sont pas des envahisseurs, mais des artisans boulangers français, séduits par l’attrait du Québec.

Mais que se passe t’il dans cette province du Canada ? Pour bien comprendre cet attrait, il faut consacrer quelques lignes à l’histoire. Ensuite, nous vous dévoilerons nos rencontres, avec Liliane Colpron (Québécoise) qui nous semble être « l’ambassadrice » du pain français au Québec, puis un meunier pas comme les autres, des compagnons du devoir animés par le désir de transmettre, une association de boulangers artisans du Québec en plein essor, et quelques réussites qui méritent un « chapeau bas ». Quelques lignes d’histoire Le Québec est une province francophone du Canada. Les boulangeries « Première Moisson », une création familiale Liliane Colpron.

Liliane Colpron. NOTRE LIVRE. Red Fife wheat. Red Fife is a cultivar of bread wheat that originated in Peterborough, Ontario in 1842. It is believed to have crossed several continents and the Atlantic before arriving in Canada, where it gained a foothold on the land of David Fife, from which it is named. Red Fife is the first wheat to be named in Canada and has great agricultural influence there today. In addition, many modern varieties of wheat are genetically attributable to this grain.

Origin and history[edit] Red Fife Wheat is thought to have originated in Turkey, after which it moved across the Black Sea to Ukraine where Mennonite farmers grew it. By the 1860s Red Fife was distributed and grown across Canada. Marquis wheat was developed from crossing Red Fife with Hard Red Calcutta. Modern history and Red Fife revival[edit] For most of the twentieth century, Red Fife was grown in very small quantities in plant breeders’ seed collections.

Description[edit] Red Fife is an unregistered wheat. Diversity within the variety[edit] Première Moisson. COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Montréal, le 6 novembre 2012 ―Première Moisson a créé hier toute une surprise en annonçant lors de la levée de fonds annuelle de La Tablée des Chefs que 2 % des ventes du très populaire pain intégral bio au levain sera remis à l’organisme. Les montants amassés, estimés à plusieurs milliers de dollars, seront alloués au programme en transfert de connaissances culinaires de la Tablée afin decontrer la dépendance à l'aide alimentaire de milliers de jeunes Québécois en difficulté ou en situation de pauvreté. La collecte de fonds débute dès aujourd’hui dans tous les magasins Première Moisson. Jean-François Archambault, directeur général et fondateur de La Tablée des Chefs, dont le mot d’ordre est Nourrir – soulager – prévenir, était tout sourire après l’annonce. Un pain philanthrope, bon et nourrissant ! L’intégral bio au levain permettra d’appuyer la mission de La Tablée des Chefs tout en favorisant la satiété à table !

À propos de Première Moisson. Pastilles de goût | Conseils et accords.

Voyage dans l'imaginaire

Le pain dans les voiles | Violaine Ballivy | Restaurants. Les artisans de la boulangerie Le pain dans les voiles, installée au pied du mont Saint-Hilaire, se sont classé au deuxième rang dans la catégorie «meilleure baguette» du Mondial du pain, une vaste compétition organisée à Saint-Étienne, en France, en septembre dernier.

Un honneur qui arrive vite pour François Tardif et Martin Falardeau, qui ont ouvert leur atelier il n'y a que trois ans, et qui récompense d'une belle façon leurs efforts pour redonner un nouveau souffle au métier. Car si les clients n'y voient rien, cette boulangerie tient presque du laboratoire, où Martin Falardeau - le responsable des fourneaux - multiplie les tests à la recherche des meilleures farines et des techniques de levure à froid (plutôt qu'à chaud) les plus adéquates pour produire un pain bien alvéolé, avec une mie bien grasse ne laissant pas trop s'exprimer l'acidité du levain.

Le pain dans les voiles. Raids Pâtisseries: Comment fabrique-t-on une baguette ? L'exemple de la Flûte Gana. Painrisien | Le blog qui vous mène à la baguette.